faq questions réponses nous sommes à votre écoute w

 

Peur de la mort ?

Question:

Faut-il avoir peur de la mort ?

Réponse:

OUI, infiniment ! et NON, pas du tout !

Pourquoi ces réponses contradictoires ? Parce que je ne sais pas où vous en êtes dans vos relations avec Dieu. Il y a en effet deux possibilités:

  • Les uns se sont mis en ordre avec Dieu, et la mort n'est qu'un bref passage vers une éternité de joie et de gloire.
  • Les autres restent sous la malédiction qui frappe tous ceux qui ont désobéi à Dieu - ce qu'on appelle le péché, et TOUS ont péché - et pour ceux-là la mort signifie une terrible attente du Jugement où leur condamnation à l'enfer, pour l'éternité, leur sera confirmée.

Note: il n'y a pas de 3e possibilité: pas de Purgatoire (invention humaine), pas de possibilité d'être sauvé par des messes, de l'argent ou autre chose. Il n'y a pas non plus de réincarnation ou de possibilité de recommencer - la Parole de Dieu le déclare formellement.

Donc: il faut au plus vite se mettre en ordre avec Dieu. Cela aura une conséquence pour notre vie (une qualité de vie incomparable) et une conséquence éternelle au sujet de notre mort.

*

Arrivé ici, voici des explications plus détaillées sur le plan de grâce que Dieu a établi et qu'Il offre à tous les hommes. Ne sachant pas quelle sont vos connaissances sur ce sujet, je vais probablement répéter des choses que vous savez fort bien, mais vous en découvrirez sans doute de nouvelles.

Comment vous représentez vous Dieu?...
  • Un simple mot, auquel chacun peut donner le sens qu'il veut ?
  • Un personnage mythique, fabriqué par ceux qui veulent justifier leurs croyances ?
  • Un "dieu d'amour" qui dit: "Aimez-vous les uns les autres" et ne s'occupe pas de ce qu'ils font, genre grand-papa gâteau ?
  • Ou bien avez-vous, une définition personnelle à proposer ?

Pour les chrétiens, Dieu est premièrement une Personne, puis le Créateur de tout l'Univers, de la Terre et finalement de l'Homme.

La raison et la science n'ont aucun sens si l'on n'accepte pas cette donnée de base, et la vie elle-même n'a pas de sens, pas de but, pas d'avenir.

Pour avancer dans notre courte étude, prenons comme base que Dieu existe, qu'il est bien le Créateur, et qu'entre autres attributs il a la sainteté parfaite, la justice et l'amour.

Etant Saint, ce qu'il dit est la Vérité. Mais attention, PAS une vérité relative, partielle, fluctuante. Il est la Vérité absolue, dont l'antithèse est le mensonge. Pas de "demi-vérité" et pas de "demi-mensonge" ! Pas non plus de "synthèse" entre vérité et mensonge !

D'autre part, il a créé l'Homme comme doué de discernement et de raison. L'Homme est aussi un être personnel, il est donc logique que la Personne qui s'appelle "Dieu le Créateur", communique avec la Personne qu'il a créée, l'Homme.
A un certain moment, le premier homme créé, Adam, a par orgueil principalement, voulu faire les choses "à sa façon", contrevenant formellement aux ordres que Dieu avait donnés. Cela a entraîné une perturbation des communications entre le Créateur et le créé. En effet, puisque Dieu est Saint et Vrai, celui qui désobéit à sa volonté n'est plus, ni saint, ni vrai.

Très brièvement: Dieu étant Saint ne supporte pas celui qui contrevient à Sa volonté, ce qu'on appelle le "péché". Etant Juste, il doit punir celui qui pèche. Etant Amour, il a préparé une solution parfaite, qui Lui permet de pardonner, tout en restant Juste et Saint. Tous ces points méritent d'être exposés plus complètement, mais cela sort du cadre de cette petite étude.

Revenons donc à la communication entre Dieu et l'Homme. Bien que non exhaustive - l'Homme ne peut comprendre la totalité de Dieu - elle est réelle et elle est vraie, puisque Dieu est Vérité. Et pour que cette communication puisse être étudiée en tout temps, elle doit être faite sous une forme compréhensible pour toute l'humanité et qu'elle puisse être vérifiée en tout temps, pour qu'il ne s'y introduise pas de fausses données, car l'homme est champion pour tordre le sens des phrases...

Dieu a donc choisi des hommes à qui il a dicté TOUT ce que l'homme a besoin de savoir au sujet de Dieu et de ses plans pour l'humanité, pour les temps actuels et pour l'éternité future. Cet ensemble de textes comprend 66 livres, les plus anciens datant de 1450 ans avant Jésus-Christ et le dernier de l'an 95 ou 98 après. La Bible donne donc la norme absolue du Bien et de la Vérité. Car TOUT ce qui n'est pas le Bien est le Mal et TOUT ce qui n'est pas la Vérité est mensonge.

Dans ces textes, Dieu nous dévoile Sa volonté. Il dit ce qu'il est bon et juste de faire et Il dit ce qu'il est interdit de faire. Et quiconque désobéit ne pourra être admis en sa présence, mais il subira la peine de ses fautes, pour l'éternité. car Dieu est un Dieu de Justice qui ne peut laisser les fautes impunies. (Voir plus bas "dernière précision")

Mais un autre attribut de Dieu est l'Amour. Il aime l'Homme (tous les hommes, vous et moi aussi), c'est pourquoi il a prévu de toute éternité le plan qui permet de racheter les fautes des hommes.
C'est par amour que Dieu le Père a envoyé son Fils sur Terre, sous la forme d'un homme. Il est venu pour vivre comme un homme, mais sans commettre le moindre péché. Plus que cela, Jésus-Christ a accepté d'être mis à mort sur la croix, par amour pour vous et pour moi, parce qu'en faisant cela il prenait tous nos péchés sur Lui, subissant la condamnation à notre place.
Ce principe de la substitution des peines est appliqué à tous ceux qui acceptent, par la foi (sans aucune oeuvre), la Grâce de Dieu qui est offerte à chacun.
Romains 8:1 Il n’y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus-Christ.

Comparons cela à un tribunal humain: un homme est en prison pour avoir commis des fautes. Mais il sera libéré si quelqu'un demande à purger sa peine à sa place. Il faut seulement qu'il accepte qu'un autre soit puni à sa place. S'il refuse - par orgueil, par exemple - il devra subir sa peine jusqu'au bout. Et face à Dieu, la durée de la peine, c'est l'éternité !

C'est pour cela que le salut - être lavé de toute faute et aller au ciel pour l'éternité - est absolument gratuit. Et c'est aussi pour cela que c'est une insulte à Dieu que de vouloir "faire son salut" par les "bonnes oeuvres" ou en donnant à l'église ! C'est comme si on Lui disait : "Finalement d'accord, Tu as subi la mort à ma place, mais je te paie Fr 10.- pour cela". Quelle serait votre réaction si vous vous portiez volontaire pour subir une condamnation à perpétuité, mais que le vrai fautif vous dise "d'accord, mais seulement à condition que je puisse t'apporter une orange tous les 3 mois" ?

Dans sa prière sacerdotale (Jean 17) Jésus a demandé à son Père: "Père, je veux que là où je suis ceux que tu m’as donnés soient aussi avec moi, afin qu’ils voient ma gloire, la gloire que tu m’as donnée, parce que tu m’as aimé avant la fondation du monde." (Jean 17.24). Chaque fois que meurt un chrétien, cette prière est exaucée. Comment donc aurions-nous encore peur de la mort ?

Une dernière précision 
Puisque le salut par grâce est offert à TOUS les hommes, on peu dire que nul ne subira l'enfer directement à cause de ses fautes. C'est en fait parce qu'il refuse la grâce de Dieu, qu'il a tout à craindre de la mort et qu'il subira sa peine en enfer.
Pour une explication plus complète du plan de Dieu pour les hommes, lisez "Les grands thèmes de la Bible".

Résumé
Si vous avez accepté Jésus-Christ comme Sauveur et comme Dieu, la mort n'est que le passage vers un état de gloire dans la présence de Dieu. (Lire "La Gloire du ciel")

Mais si vous n'avez pas fait ce pas, la mort vous conduira inéluctablement en Enfer !

sl&pl


blue care wAccueil
  Liens
  Plan du site        
  Contact
red care w*
  Signets bo
  Crédits Photos    
tampon bo 400