credo w

Le péché

1. Définition
2. L'origine du péché dans le monde
3. L'univesalité du péché
4. La anture du péché et les actes du péché
5. Les conséquences du péché
6. Le remède au péché

1. Définition    

Dieu a établi un ordre (une loi) pour le monde physique (lois naturelles), pour la société (famille, relations humaines, relations entre l'homme et le monde physique), pour l'individu (vie de l'âme et vie corporelle) et pour la relation entre l'homme et Dieu (cf. De 4:1-2; De 6:1-2). De cette manière, Dieu recherche le bien et le bonheur des hommes (cf. De 4:40; De 6:24).

Le péché est

  • la transgression de la loi de Dieu (1 Jn 3:4);
  • la rébellion contre Dieu (De 9:7; Es 65:2; Ep 5:6);
  • le mépris de Dieu et de son amour (Ro 2:4);
  • le rejet de Jésus-Christ (Jn 16:9; Jn 3:19).

Note 

Pour ceux qui disposent de la révélation biblique, l'infraction est la désobéissance à la parole écrite de Dieu; pour ceux qui ne disposent pas de cette révélation, l'infraction est la transgression de la loi écrite dans leur coeur (Ro 2:14-15) en plus du rejet de la révélation de Dieu au travers de la création (Ro 1:19-21).
Lire: "FAQ 88, Le salut des païens"

2. L'origine du péché dans le monde

Le péché est entré dans le monde par l'acte de désobéissance d'Adam et Eve au commandement de Dieu (Ge 2:16-17; Ge 3:1-6; Ro 5:12a).

3. L'universalité du péché  

Le péché est universel, il atteint tous les hommes et toute la création; par hérédité, tous naissent avec une nature de péché (Ro 3:23; Ro 5:12b; Ep 2:3b; Ro 8:19-21).

La loi de Dieu rend l'homme conscient de l'existence de sa nature de péché (Ro 7:7; Ro 3:20).

Tout être humain manifeste sa nature de péché:

  • en n'aimant pas Dieu ou en se comportant comme s'il n'existait pas, c'est-à-dire en transgressant le plus grand commandement (Mt 22:37-38);
  • en cédant aux convoitises et aux tentations de la vie quotidienne (Ja 1:15; cf. 1 Jn 2:15-16);
  • en refusant de croire en Jésus-Christ (Jn 16:9; cf. Jn 5:38-40). 

4. La nature de péché et les actes de péché

Il faut toujours faire la différence entre le péché et les péchés (1 Jn 3:5), c'est-à-dire entre

  • la nature de péché (Ro 6:16-17; Ro 7:20; Hé 3:13; Ps 51:7) et
  • les actes de péché (Col 3:5-8; Ep 2:1; Ps 51:11).

Les passages de Mc 7:20-23 et Ga 5:19-21 font ressortir les deux aspects.

Tous les hommes sont égaux en ce qui concerne leur nature de péché; ils ont tous une égale culpabilité devant Dieu: le brigand (Lu 23:39-43) et le jeune homme riche (Lu 18:18-22) sont pécheurs dans la même mesure en ce qui concerne leur nature.

Par contre, le nombre et le caractère des actes de péché diffèrent d'une personne à l'autre.

Quels que soient le nombre et le caractère des péchés qu'un individu ait commis, il est perdu car sa nature est corrompue: "Tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu" (Ro 3:23). D'ailleurs, même la personne la meilleure aux yeux des hommes a commis de nombreux actes de péché; celle qui estime avoir commis moins de péchés qu'une autre n'est pas justifiée pour autant (cf. l'exemple du pharisien en Lu 18:11).

5. Les conséquences du péché

L'existence du péché entraîne de très lourdes conséquences:

  • la rupture de la relation avec Dieu (= mort spirituelle) et la mort physique (Ep 2:1-3; Ro 6:23a; Ge 2:17; Ge 3:8, Ge 3:19; Ge 5:5);
  • la condamnation sous le jugement de Dieu (Mt 25:46; Jn 3:36);
  • les souffrances morales et physiques (Ge 3:10, Ge 3:16-19a; Ro 8:20-23);
  • l'obscurcissement de l'intelligence et l'endurcissement moral (Ep 4:17-18; Ro 1:21-22, Ro 1:25).

6. Le remède au péché

Dieu a tant aimé les hommes qu'il a donné son Fils. Jésus est venu ici-bas dans le but de s'offrir en sacrifice à la croix, d'y mourir pour permettre le pardon des péchés de tous ceux qui croient en lui (Mt 26:28; Hé 9:22, Hé 9:26; Lu 24:46-47) et de les justifier par sa mort et sa résurrection (Ro 5:8-9, Ro 5:19b; Ro 4:25).

Ce n'est qu'en s'appropriant par la foi l'oeuvre de Christ que l'homme est justifié par la grâce de Dieu (Ro 3:24; Ro 5:1-2) et qu'il peut entrer dans le royaume de la lumière (Col 1:12-14).

Par l'oeuvre de Christ, la position de l'homme devant Dieu est réglée tant en ce qui concerne le péché (Ro 8:1, Ro 8:3; 2 Co 5:21) que les péchés (Es 53:5-6; 1 Jn 1:7, 1 Jn 1:9; Jn 2:1-2).

Compléments

La rubrique "Compléments" comporte des éléments qui ne font  pas partie du cours CREDO original.

Le péché contre le Saint-Esprit ou "péché impardonnable". Bien des personnes se demandent s'ils avaient "blasphémé contre le Saint-Esprit" et ne pourraient donc plus être pardonnés. Voir l'explication de ce terme dans les FAQ 5, Pécher contre le Saint-Esprit et également la note à la fin de l'article sur le Le Saint-Esprit.

 


blue care wAccueil
  Liens
  Plan du site        
  Contact
red care w*
  Signets bo
  Crédits Photos    
tampon bo 400