faq questions réponses nous sommes à votre écoute w

 

Peut-on perdre son salut ?

Question:

J'entends parler de la chute du croyant et de la perte du salut. Qu'en est-il en réalité ? Est-ce que celui qui as déjà donné sa vie à Jésus peut retomber pour aller en Enfer plus tard ? Si ce n'est pas le cas, quel est le sens des avertissements que je retrouve dans Hébreux 6; 10:26-29; 12:15-17 ?

Réponse:

Voici les versets indiqués:
Hébreux 6:4-6 Car il est impossible que ceux qui ont été une fois éclairés, qui ont goûté le don céleste, qui ont eu part au Saint-Esprit, qui ont goûté la bonne parole de Dieu et les puissances du siècle à venir, et qui sont tombés, soient encore renouvelés et amenés à la repentance, puisqu’ils crucifient pour leur part le Fils de Dieu et l’exposent à l’ignominie.
Hébreux 10:26-29 Car, si nous péchons volontairement après avoir reçu la connaissance de la vérité, il ne reste plus de sacrifice pour les péchés, mais une attente terrible du jugement et l’ardeur d’un feu qui dévorera les rebelles. Celui qui a violé la loi de Moïse meurt sans miséricorde, sur la déposition de deux ou de trois témoins; de quel pire châtiment pensez-vous que sera jugé digne celui qui aura foulé aux pieds le Fils de Dieu, qui aura tenu pour profane le sang de l’alliance, par lequel il a été sanctifié, et qui aura outragé l’Esprit de la grâce ?
Hébreux 12 :15-17 Veillez à ce que personne ne se prive de la grâce de Dieu; à ce qu’aucune racine d’amertume, poussant des rejetons, ne produise du trouble, et que plusieurs n’en soient infectés; à ce qu’il n’y ait ni débauché, ni profane comme Esaü, qui pour un mets vendit son droit d’aînesse. Vous savez que, plus tard, voulant obtenir la bénédiction, il fut rejeté, quoiqu’il l’ait sollicitée avec larmes; car il ne put amener son père à changer de sentiments.
Jean 17:12b... J’ai gardé ceux que tu m’as donnés, et aucun d’eux ne s’est perdu, sinon le fils de perdition, afin que l’Ecriture soit accomplie.

Pour répondre à votre question, il est nécessaire de revoir certaines notions sur le salut et le "péché qui n'est pas pardonné".

Le salut

On trouve aujourd'hui bien des gens qui ont mal compris la doctrine du salut. Ce sont ceux "qui croient qu'ils croient". C'est-à-dire qu'ils savent que Jésus est mort sur la croix pour sauver le monde de ses péchés. Et parce qu'ils savent cela, ils pensent être sauvés.
En fait, la connaissance intellectuelle d'une doctrine biblique ne sert à rien si on n'en fait pas l'application pratique à soi-même. Pour être sauvé, il faut aussi se reconnaître soi-même comme pécheur, indigne de la grâce de Dieu et incapable de se sauver par soi-même quelles que soient les bonnes oeuvres ou autres choses que nous pourrions accomplir.

Il faut confesser à Dieu cet état de pécheur, Lui demander pardon et Lui déclarer que l'on accepte le sang de son Fils Jésus-Christ comme unique moyen de salut. Il faut reconnaître Jésus comme étant Dieu et comme son Sauveur personnel.

Le péché impardonnable

Vous trouverez un texte plus détaillé à ce sujet sur ce site, voir la FAQ 5, Le péché contre le Saint-Esprit.
Voici un extrait:

Est coupable du péché contre le Saint-Esprit (le péché impardonnable) celui qui sait parfaitement que Jésus est le Fils de Dieu, qu'il est le Sauveur du monde, mais qui consciemment et délibérément, refuse ce salut et préfère servir Satan.

Réponse à vos questions

Jean 17.12b vise Judas (et personne d'autre), qui avait eu pleinement connaissance du plan de Dieu pour sauver les hommes et le sauver lui-même, et qui a refusé la grâce de Dieu en se retournant contre Celui qui pouvait le sauver. Judas avait donc commis le péché impardonnable.

Hébreux 6:4-6 Ce passage a fait couler beaucoup d'encre ! 

1. Il serait possible de perdre son salut. Cette "explication" doit être rejetée car quantité de versets nous donnent des assurances sur ce point; le salut est une oeuvre de Dieu et ne peut donc être détruite. Pour plus de détails, lisez "la pérennité du salut" dans "Les grands thèmes de la Bible"
2. Ce passage vise ceux qui ont eu la connaissance intellectuelle du chemin du salut et qui l'ont refusé, ceux qui ont fait un petit bout de chemin avec Dieu et l'ont abandonné sans être allés jusqu'à se reconnaître pécheurs et demander pardon. (Voir plus haut l'explication sur le salut)

Hébreux 10:26-29 Ici on retrouve deux significations possibles, celle du point 2 ci-dessus et celle selon laquelle ce passage viserait les chrétiens devenus apostats. Dans ce cas, "le feu" ne désignerait pas l'enfer, mais le feu qui détruirait leurs oeuvres lors du tribunal de Christ. (1 Corinthiens 3:15 Si l’oeuvre de quelqu’un est consumée, il perdra sa récompense; pour lui, il sera sauvé, mais comme au travers du feu.). 

Hébreux 12 :15-17 Le sens de ce passage semble être le suivant: si, dans une assemblée chrétienne se trouvent des gens qui n'ont pas (ou pas encore) accepté la Grâce de Dieu, ils peuvent devenir une "racine d'amertume", dont la position négative devant Dieu affecte les membres de l'Eglise. Ces gens sont profanes, comme l'était Esaü.

Note. Ces versets sont parmi les plus difficiles de tout le Nouveau Testament. Mais l'analyse détaillée permet d'exclure que l'on puisse perdre son salut.

Pour davantage de précisions sur ces questions, vous pouvez consulter la FAQ 271 peut-on perdre le salut ?

sl&pl


blue care wAccueil
  Liens
  Plan du site        
  Contact
red care w*
  Signets bo
  Crédits Photos    
tampon 5x5 gris