livres retranscrits ligne w

 

La gloire du Ciel

La vérité sur le Ciel, les anges, la vie éternelle

John Macarthur - Editions La Maison de la Bible

Annexe 1. Enfin à la maison - un sermon de J.C. Ryle

"II n'entrera chez elle rien de souillé, ni personne qui se livre à l'abomination et au mensonge; il n'entrera que ceux qui sont écrits dans le livre de vie de l'agneau."
Apocalypse 21:27

Mes chers frères, c'est là une certitude: le lieu décrit dans le texte que nous venons de lire est le ciel lui-même, cette ville sainte, cette nouvelle Jérusalem que nous attendons encore.

Oui, en ce dernier dimanche que je passe avec vous, je voudrais vous parler du ciel. Et ce sermon est le dernier où je vous parlerai du ciel. Avant de vous quitter, vous laissant dans le grand désert de ce monde, je m'attarderai une dernière fois sur ce Canaan que Dieu a promis à ceux qui l'aiment. Mon dernier souhait pour vous et le désir de mon cœur est que vous puissiez tous y aller. Ma consolation est de savoir que j'y retrouverai certains de vos visages.

Mes chers frères, vous espérez tous aller au ciel. Tous vous souhaitez vivre, et vivre heureux après votre mort, n'est-ce pas? Mais sur quoi votre espérance est-elle fondée? Le ciel est un endroit préparé d'avance, et ceux qui y habiteront seront tous d'une même nature. L'on n'y entre que par une seule porte. Mes chers frères, souvenez-vous-en.

Car je lis dans notre texte qu'il y a deux sortes d'espérances: une bonne espérance et une mauvaise espérance; une espérance vraie et une espérance fausse; une espérance vivante et une espérance morte; l'espérance du juste et l'espérance du méchant, celle du croyant et celle de l'hypocrite. J'y trouve ceux dont l'espérance vient de la grâce, une espérance qui ne trompe point; mais j'y trouve également ceux qui n'ont aucune espérance et qui sont sans Dieu dans ce monde. Mes chers frères, souvenez-vous-en.

Très certainement, la sagesse, la prudence et le désir de certitude vous dicteraient de sonder les Ecritures, afin que vous découvriez par vous-mêmes quel est le fondement de votre espérance. A cette fin, je vous invite à vous pencher attentivement sur l'enseignement apporté par notre passage.

Que le Seigneur vous accorde de pouvoir vous considérer propre pour le ciel. Notre esprit et notre être doivent réserver la place qui sied à ce lieu béni entre tous. C'est un non-sens, une vanité et une absurdité de penser que tous nous y serons, quelles que fussent nos vies. Que Dieu le Saint-Esprit incline vos cœurs à vous examiner en toute rigueur alors que vous en avez encore le temps, avant que ne vienne ce grand jour où les inconvertis auront abandonné toute espérance et où les saints seront libérés de toute crainte.


blue care wAccueil
  Liens
  Plan du site        
  Contact
red care w*
  Signets bo
  Crédits Photos    
tampon bo 400