faq questions réponses nous sommes à votre écoute w

 

Créé à l'image de Dieu  

Genèse 1:26-27: "Et Dieu dit: Faisons les hommes pour qu'ils soient notre image, ceux qui nous ressemblent. Qu'ils dominent sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, sur les bestiaux sur toute la terre et sur tous les reptiles et les insectes. Dieu créa les hommes pour qu'ils soient son image, oui, il les créa pour qu'ils soient l'image de Dieu. Il les créa homme et femme".

Créé

Dans ce texte bien connu, se trouve quelque chose de la plus haute importance pour chacun de nous. Tout d'abord, parce que ce récit atteste clairement que vous et moi sommes des créatures de Dieu: "Dieu créa les hommes... il les créa homme et femme". Ici, le verbe créer, utilisé à deux reprises au verset 27, signifie littéralement "faire de rien", c'est-à-dire "tirer du néant", en sorte que la création de la race humaine intervient comme une apparition subite, une véritable création. Ceci, bien entendu, vient en complète opposition avec la théorie de l'évolution qui cherche à nous faire croire que nous sommes le produit d'une évolution et qu'en fait nous descendons du singe.

Un but relationnel

Par cet acte créateur, Dieu inscrit en chacun de nous que notre origine fondamentale se trouve en la personne même de notre Créateur. Le Père céleste qui nous a fait est dans sa personne notre genèse, notre commencement, notre provenance, notre source. Ceci, non seulement répond à cette grande question identitaire: "D'où venons-nous?" ou "Qui sommes-nous?" mais nous rappelle que notre vie d'homme et de femme, créés à l'image de Dieu, ne peut trouver son plein épanouissement en dehors de notre Créateur.

Ce lien créationnel, nous lie malgré nous à Celui qui nous a fait, tout comme des enfants sont liés à leurs parents. Et ce lien implique aussi la nécessité de vivre notre vie humaine en relation avec ce Dieu Créateur, d'expérimenter avec Lui une communion fluide qui soit une source puissante de stabilité et d'épanouissement. S'il est vrai que nous avons toujours la possibilité de faire autrement, nul ne peut renier ses origines, et Dieu nous appelle à trouver en Lui notre Source, la réponse à nos besoins les plus essentiels.

Il y a aussi dans cette merveilleuse créature que nous sommes une richesse voulue par Dieu. En effet, notre texte dit: "Dieu créa les hommes (ici il s'agit d'un mot général homme qui englobe le genre humain) pour qu'ils soient son image... Il les créa homme et femme", littéralement mâle et femelle. Ainsi, dès la Création, Dieu a prévu la merveilleuse complémentarité entre l'homme et la femme, avec à la clé un cadre protégé pour vivre une communion intime et profonde par le mariage (Genèse 2:24). Donc, Dieu nous a fait non seulement pour vivre en communion avec Lui, mais aussi il a institué le mariage pour répondre à notre profond besoin de complétude, c'est-à-dire de trouver un complément, quelqu'un qui complète notre personne en dehors de nous-mêmes.

Ce texte nous révèle aussi une partie du cœur de Dieuqui qui, en créant la race humaine, a choisi de le créer à son image, à sa ressemblance. "Dieu dit: Faisons les hommes pour qu'ils soient notre image, ceux qui nous ressemblent... Dieu créa les hommes pour qu'ils soient son image, oui, il les créa pour qu'ils soient l'image de Dieu". Il y a dans cette parole du Dieu Créateur, une volonté très spécifique qui consiste à imprimer dans la nature humaine quelque chose qui lui ressemble. Mais alors, en quoi consiste cette ressemblance, en quoi sommes-nous faits à l'image de Dieu? En effet, Dieu est Esprit et, à ce titre, ne possède pas de forme visible ou matérielle. Il semble évident que l'intention de Dieu dans ce choix soit de permettre une relation, une communication avec ses créatures. Dieu, malgré qu'il soit infiniment plus grand et plus puissant, malgré son infinie sagesse, sa perfection absolue a voulu cette relation avec les hommes. Blaise Pascal a dit: "Il y a dans le cœur de chaque homme, un vide en forme de Dieu" ce qui souligne que, de par la volonté de notre Créateur, nous sommes faits pour accueillir la présence de Dieu ennous, pour vivre notre vie d'homme ou de femme sur Terre avec notre cœur tourné vers Celui qui est notre Auteur, et j'irai même jusqu'à dire notre raison d'être. Mais si cette dimension relationnelle est probablement une des raisons principales du fait que nous soyons faits à l'image de Dieu, l'image de Dieu en nous, notre ressemblance à Lui se trouve très certainement dans la capacité de l'esprit que nous avons reçu. En effet, notre cerveau humain est à bien des égards supérieurs à celui de toute la race animale. Nous avons reçu de Dieu comme une marque de son image en nous, la capacité d'aimer, de vouloir, de choisir, de développer des qualités morales et intellectuelles, de concevoir, d'apprendre, d'entreprendre, etc. Si chez Dieu ces capacités existent à l'état parfait, elles trouvent chez l'homme la possibilité de se développer, de grandir afin de rendre notre relation avec Dieu plus profonde, plus proche du cœur de Dieu, de Sa volonté, de ses sentiments, de sa sagesse infinie.

Que Dieu puisse se révéler à chacun de vous comme ce Créateur bienveillant et parfait, afin de clarifier votre identité, votre origine et vous permettre d'accueillir, en la personne de votre Père Céleste, Celui qui peut vous remplir au-delà de toutes mesures pour combler vos besoins les plus profonds. Amen.

Notre image en tant que créature de Dieu s'inscrit dans la nature même de Dieu

Genèse 1:26-27: "Dieu créa l'homme à son image, à sa ressemblance / homme et femme". Dans cette marque du Créateur dans les créatures que nous sommes, se situe notre image, notre identité véritable, ce pour quoi nous avons été faits. 2 Pierre 1:4: "Les promesses les plus précieuses et les plus grandes nous ont été données, afin que.... vous deveniez participants de la nature divine, en fuyant la corruption qui existe dans le monde".

Sainteté de Dieu

Nous lisons en 1 Pierre 1:15-16: "Puisque celui qui vous a appelés est saint, vous aussi soyez saints dans toute votre conduite, selon qu'il est écrit: Vous serez saints, car je suis saint". Lévitique 11:44-45: "Car je suis l'Éternel, votre Dieu; vous vous sanctifierez et vous serez saints, car je suis saint ...Car je suis l'Éternel, qui vous ai fait monter du pays d'Égypte, pour être votre Dieu; et vous serez saints, car je suis saint".

Lévitique 19:2: "Parle à toute la communauté des Israélites. Tu leur diras: Vous serez saints, car je suis saint, moi, l'Éternel, votre Dieu". Lévitique 20:26: "Vous serez saints pour moi, car je suis saint, moi, l'Éternel; je vous ai séparés des peuples, afin que vous soyez à moi".

> Dieu, qui est lumière et pureté, veut que nous soyons rendus semblables à Lui. Tout comme des enfants portent en eux une empreinte de leurs parents. Dieu qui est saint désire que cette sainteté caractérise notre personne. Il est vrai que le péché a terni cette image. Ce qui a été créé par Dieu pur et sans tache a été souillé dès le jour où l'homme a décidé de désobéir à Dieu de jouer sa vie en solitaire. Et la conséquence de cette attitude d'indépendance ou de révolte s'est traduite par une corruption de toute notre personne par le biais de pratiques déshonorantes, j'entends par là des habitudes, des choix de vie qui nous ont sali, abîmé, qui ont brisé en nous l'unité et l'harmonie, qui nous ont plongé dans le chaos intérieur... Mais cette image de pureté, fait toujours partie du projet de Dieu pour nous, il désire mettre sur nous sa sainteté, il cherche à rétablir en nous notre pureté. D'ailleurs, Paul dira en Ephésiens 1:4: "En lui (Christ), Dieu nous a élus avant la fondation du monde, pour que nous soyons saints et sans défaut devant lui". Pierre dira aussi en 2 Pierre 1:3-4: "Sa divine puissance nous a donné tout ce qui contribue à la vie et à la piété, en nous faisant connaître celui qui nous a appelés par sa propre gloire et par sa vertu. Par elles les promesses les plus précieuses et les plus grandes nous ont été données, afin que par elles vous deveniez participants de la nature divine, en fuyant la corruption qui existe dans le monde par la convoitise".

Notre pureté morale fait partie du plan du Créateur envers nous ses créatures car étant lui-même saint par nature, il désire que nous lui ressemblions. Et ceci a été rendu possible grâce à l'œuvre de Christ à la croix. En sorte que c'est en nous plaçant au bénéfice de la croix de Christ qui, de pur et sans péché qu'il était, a été fait péché pour nous pour que nous soyons à nouveau rendu pur et sans tache.

D'ailleurs, comment sont appelés les croyants dans le Nouveau Testament? Les saints! Ce terme est employé environ 75 fois pour désigner les croyants alors que le mot croyant n'apparaît que 11 fois, et le mot chrétien seulement 3 fois! Pourquoi cela? Tout simplement parce que le mot saint caractérise la nature du croyant qui est appelé à porter en lui la sainteté de celui qui l'a créé.
Je pense que la sainteté de Dieu est l'élément dominant de la nature divine que nous sommes appelés à refléter.

> Cela est essentiel et ce à plusieurs égards: Essentiel tout d'abord dans notre relation avec Dieu / cela est essentiel aussi pour notre identité d'enfant de Dieu: est-ce que nous nous regardons véritablement comme des saints? Est-ce que notre vie morale, nos choix de vie, la discipline de nos pensées, de nos paroles sont placés au service de la sainteté de Dieu? Sommes-nous en mouvement dynamique pour travailler à notre sanctification? Est-ce que nous considérons chaque jour qui passe comme un temps que nous utilisons pour croître dans la sanctification? Avons-nous l'impression de progresser vers une vie plus pure? Voilà des questions essentielles, car nous sommes des êtres créés à l'image et à la ressemblance du Dieu trois fois saint! Amen? Amen!

Sa justice

Un autre aspect de cette image de Dieu qui fait partie de notre personne, c'est sa justice. Nous lisons au Psaume 23:3: "Il me conduit dans les sentiers de la justice à cause de son nom". Le nom de Dieu, c'est sa personne, c'est sa nature. Parce que Dieu est juste par nature, il veut nous conduire dans la justice.

2 Corinthiens 5:21: "Celui qui n'a pas connu le péché, il l'a fait devenir péché pour nous, afin que nous devenions en lui justice de Dieu". D'ailleurs, une des expressions favorites de l'Ancien Testament pour nommer le croyant est le mot juste(s). Il est employé près de 200 fois dans l'Ecriture pour désigner le croyant, c'est-à-dire celui qui est revêtu de la justice de Dieu. Si le croyant est ainsi appelé, c'est précisément parce qu'il porte sur lui la marque de son Créateur. La justice faisant partie de la nature même de Dieu, nous trouvons notre ressemblance à l'image de celui qui nous a fait par la justice.

La justice est l'expression de ce qui est conforme à la norme. Ce qui est justice c'est ce qui est droit en opposition avec tout ce qui est penché. La justice vient établir ce qui est bon, c'est l'expression du bien par opposition au mal, à ce qui est mauvais. Et n'est-ce pas ce que nous recherchons tous? N'y a-t-il pas en chacun de nous une force qui nous ramène sans cesse vers ce qui est bien. N'y a-t-il pas là notre conscience qui joue un rôle déterminant? N'y a-t-il pas en chacun de nous un sens inné de la recherche de la justice? D'ailleurs, l'injustice nous plonge dans le désarroi, elle est un mal intolérable pour la plupart des êtres humains.

Mais parfois, envers et contre cette conscience qui nous rappelle ce qui est bien, nous cédons à des œuvres injustes. Toutes les fois que nous cherchons à satisfaire nos besoins en dehors de Dieu nous sombrons dans l'injustice, je pense ici aux différentes formes de péchés, et d'œuvres mauvaises... C'est ainsi que la justice s'inscrit dans notre vécu, dans les choix que nous faisons pour notre vie, dans la pratique de la justice. Dieu nous révèle sa justice dans sa parole qui est la vérité. C'est en mettant nos vies en accord avec elle que nous vivrons selon sa justice.

Ce n'est que lorsque nous sommes réconciliés avec la justice de Dieu que nous retrouvons vraiment qui nous sommes. Parce que celui qui nous a créé est juste par nature, nous trouvons notre épanouissement lorsque cette justice est présente dans notre vie. D'ailleurs que lisons-nous en Apocalypse 19:7-8: "Réjouissons-nous, soyons dans l'allégresse et donnons-lui gloire, car les noces de l'Agneau sont venues, et son épouse s'est préparée. Il lui a été donné de se vêtir de fin lin, éclatant et pur. Le fin lin, ce sont les œuvres justes des saints".

> Le fin lin nous est présenté ici comme le vêtement de l'Eglise. Ce vêtement - qui est sensé refléter le caractère de la personne - est décrit comme éclatant et pur (c'est le signe de la Sainteté de Dieu), et comme étant les œuvres justes des saints (c'est le signe de la Justice de Dieu).

Son amour

Un autre aspect de l'image de Dieu qui fait partie de notre personne, c'est la dimension de l'amour. C'est cette capacité qui nous vient comme un don de Dieu en accord avec sa propre nature et qui nous permet d'exprimer des sentiments d'engagement, d'attachement, d'affection. C'est aussi l'amour qui cherche le bonheur de l'autre, qui se donne, l'amour généreux désintéressé.

D'ailleurs, cette volonté divine d'inscrire son amour en nous se lit très clairement:

> Dans les Dix commandements qui sont résumés ainsi: "Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute ta pensée... et tu aimeras ton prochain comme toi- même" (Matthieu 22:36-39).

> Dans le commandement de notre Seigneur Jésus: "Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimé" (Jean 13:34-35) auquel Jésus ajoutera: "A ceci tous connaîtront que vous êtes mes disciples, si vous avez de l'amour les uns pour les autres". N'est-ce pas là la marque de fabrique des enfants de Dieu: l'amour? L'apôtre Jean déclare dans sa 1ère épître: "Bien-aimés, aimons-nous les uns les autres; car l'amour est de Dieu, et quiconque aime est né de Dieu et connaît Dieu. Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu, car Dieu est amour". (1 Jean 4:7-8).
C'est Jésus qui déclare en Jean 17:26: "Je leur ai fait connaître ton nom, et je le leur ferai connaître, afin que l'amour dont tu m'as aimé soit en eux, et que moi, je sois en eux" et en Jean 15:9: "Comme le Père m'a aimé, moi aussi, je vous ai aimés. Demeurez dans mon amour". Dans le Nouveau Testament plus de 50 fois l'expression "bien-aimé(s)" (singulier ou pluriel) est utilisée pour désigner les croyants. C'est le mot grec agapetos qui est utilisé dont la racine principale est le mot agape amour. Cela vient souligner le fait que l'amour, en tant que trait caractéristique de la nature divine est posé comme un signe distinctif du croyant qui est appelé à porter l'image de Dieu.


blue care wAccueil
  Liens
  Plan du site        
  Contact
red care w*
  Signets bo
  Crédits Photos    
tampon 5x5 gris