faq questions réponses nous sommes à votre écoute w

 

Le vrai nom de Dieu et de Jésus

Question:

Quel est le vrai nom de Dieu et de Jésus ?

Réponse:

Les noms de Dieu dans l'Ancien Testament

Problème de la traduction en français.

L'hébreu ancien s'écrivait sans voyelles, c'est pourquoi il existe des incertitudes sur la prononciation
de certains mots. D'autre part, chaque traducteur a donné dans sa langue le mot écrit de façon à ce que le son reste proche de l'original.

Un cas spécial est celui de Jehovah, mot qui ne se trouve pas dans les textes originaux.
En effet, les Juifs, par crainte de prendre en vain le nom de Dieu, prononçaient de préférence
à YHWH (Jahvé = Eternel), le mot Adonaï (= Seigneur). Le mot français "Jehovah" est un mot hybride
composé des consonnes de YHWH et des voyelles de "Adonaï".

Les manuscrits anciens hébreux contenaient des indications pour la prononciation, avec notamment
l'indication de prononcer "Seigneur" le mot "Eternel". Les gens mal informés ont mélangé ces deux appellations.

Classification Expression française Equivalents hébraïques
Forme simple Dieu
Eternel
Seigneur
El, Elah ou Elohim
YHWH
Adon ou Adonaï
Forme composée avec El Dieu Tout-Puissant
Dieu Très-Haut
Dieu d'éternité
Dieu puissant
El Schaddaï
El Elyon
El Olam
El Gibbor
Forme composée avec YHWH Eternel Dieu
Seigneur Eternel
Seigneur des armées
YHWH Elohim
Adonaï YHWH
YHWH Sabaoth

1. Le premier verset de la Bible utilise Elohim, qui est un pluriel quant à la forme mais qui exige un verbe au singulier.

La forme plurielle « Elohim » a suscité de nombreuses interprétations:

a) L’utilisation de ce verset pour évoquer la Trinité est assez répandue. Mais si la notion de Trinité apparaît très clairement tout au long de l'Ecriture, il est très probable que le premier verset de la Bible ne puisse être invoqué pour soutenir cette doctrine.
 
b) On parle aussi d’un pluriel de majesté. Mais là aussi, cet usage n’est pas connu dans le Proche-Orient ancien. Il est donc fort peu probable que le premier verset de la Bible évoque un pluriel de majesté.
 
c) Voici ce qu’écrit Louis Berkhof (« Le Dieu trinitaire et ses attributs. Traduction dynamique des chapitres II à VIII de sa Théologie systématique », Excelsis, Kerygma, p. 44), qui a enseigné l’hébreu et l’exégèse de l'Ancien Testament :
 
« Le pluriel doit être considéré comme intensif et sert donc à indiquer la plénitude du pouvoir. »
 
Cette manière de comprendre paraît la plus fiable et la mieux attestée parmi les spécialistes.

2. Dès Genèse 2, le terme général "Dieu" est remplacé par YHWH, (= l'Eternel) et trois versets plus loin on trouve
déjà la forme composée "Eternel Dieu"; la révélation est progressive.

3. Genèse 14, Abraham reçoit la révélation de l'appellation "Dieu Très haut".

4. Genèse 15, Abraham parle au "Seigneur Eternel".

La présentation successive de ces noms nous aide à comprendre quelques-uns des attributs de Dieu.

Quand Dieu s'est lui-même présenté à Moïse "Je suis celui qui suis" Exode 3:14, il utilise la racine primaire
"hayah" d'où est dérivé YHWH. Il précise qu'il s'appelle "Je suis". Le mot Eternel est donc la meilleure traduction possible en français.

Le vrai nom de Jésus

Question:

Il y a quelqu'un qui prêche seulement au Nom de YeHoShWaH ha'Mashyah, il dit que ça signifie YeHoWaH (YHWH) est Salut (Shaddaï) et ha'Mashyah (le Oint), disant que son vrai nom n'est pas Jésus-Christ.

Réponse:

Je ne connaissais pas cette façon de nommer Jésus ! Mais diverses sectes utilisent des noms fantaisistes à la façon de talismans et prétendent qu'ils sont les seuls à savoir faire ou dire juste !
Vous pouvez déjà être sûr que quelqu'un qui prétend être le "seul vrai", n'est pas vrai du tout, car Dieu n'a donné de révélation spéciale à personne ! La révélation totale de Dieu se trouve dans la Bible et uniquement dans la Bible.

Dans le Nouveau Testament, les originaux grecs utilisent Iesous, (plus de 1'100 fois !) qui est une traduction grecque du mot Yehowshuwa‘ (prononcé yeh-ho-shoo’-ah) ou Yehowshu‘a (yeh-ho-shoo’-ah). C'est le même mot que Josué.
Le mot grec Christos est la traduction d'un mot hébreu qui signifie "Oint". Il est utilisé plus de 500 fois dans le N.T.

Messie se trouve 2 fois dans le NT, et Jean 1:41 explique ce mot:
"Ce fut lui qui rencontra le premier son frère Simon, et il lui dit: Nous avons trouvé le Messie (ce qui signifie Christ)."
Messie vient de l'hébreu mashiyach, qui signifie "être oint".

Le nom complet est donc Jésus-Christ (Jésus le Messie), traduction française du grec Iesus Christos.
Cela peut faire très savant de singer la prononciation hébraïque, d'ailleurs inexacte dans votre exemple, et de lui accoler une signification pas exacte non plus. (Shaddaï signifie "puissant" et dérive d'une racine signifiant "dévaster". El-Shaddaï est donc le "Dieu Tout-Puissant" et non le "salut").

Et le principal: pourquoi faudrait-il donner à Dieu un nom en hébreu ? Ces gens pensent-ils que Dieu ne sait pas le français ?

RESUME: Utilisez donc votre langue maternelle pour parler à Dieu! Ne cherchez pas à compliquer les choses et méfiez-vous de ceux qui jonglent avec les mots !

NOTE: Pour d'autres détails lisez la réponse sur une question proche de celle-ci. "Le nom de Dieu"

sl&pl  & oc


blue care wAccueil
  Liens
  Plan du site        
  Contact
red care w*
  Signets bo
  Crédits Photos    
tampon 5x5 gris