faq questions réponses nous sommes à votre écoute w

 

Les noms de Dieu

Question:

J'aimerais savoir comment les gens appelaient Dieu avant la naissance de Moïse ?
À ma connaissance,  je pense que c'est Dieu lui-même qui a révélé son nom à Moïse pour la première fois, mais comment se fait-il que Abraham dit: Jehova-Jiré.

Réponse:

Voyons exactement ce verset:
Genèse 22:14 Abraham donna à ce lieu le nom de Yahvé–Jiré. C’est pourquoi l’on dit aujourd’hui: A la montagne de l’Eternel il sera pourvu.

Votre question en soulève en fait plusieurs questions: la différence entre l'écriture d'un nom en hébreu ancien et sa prononciation, puis la révélation progressive de Dieu aux hommes, et finalement le problème de la traduction de ces mots en français.
La question des noms de Dieu a déjà été partiellement traitée à la fin de la FAQ 55. Ceci est donc un complément à cette réponse.

1. La Bible ne nous raconte pas tout ce que Dieu a dit aux hommes, mais seulement ce qui nous est directement utile. Ainsi, il ne nous est pas rapporté en détail comment Abel savait qu'il fallait un sacrifice des premiers-nés de son troupeau et pas un sacrifice de fruits. De même Noé savait la différence entre les animaux purs et impurs, avant que la Loi soit annoncée via Moïse.
Mais nous savons que l'Esprit de Dieu était à l'oeuvre dès le jardin d'Eden et apportait aux hommes les instructions nécessaires.

2. Comment les hommes appelaient-ils Dieu avant la confusion de Babel ? Nous n'en savons rien. Le premier nom donné en hébreu par les hommes à Dieu était probablement "El", la forme la plus simple, voir tableau à la fin de la FAQ 55.

3. Eternel: voir les 2 passages suivants:
Exode 3:14 Dieu dit à Moïse: Je suis celui qui suis. Et il ajouta: C’est ainsi que tu répondras aux enfants d’Israël, Celui qui s’appelle "Je suis" m’a envoyé vers vous.

Dans cette première explication de Son nom, Dieu utilise la première personne du singulier, mettant l’accent sur Lui-même pour se révéler comme le Dieu toujours présent, et réaliser Son alliance et Sa promesse en faveur de la postérité d’Abraham, Isaac et Jacob.

Exode 6:2-3 Dieu parla encore à Moïse, et lui dit: Je suis l’Eternel. Je suis apparu à Abraham, à Isaac et à Jacob, comme le Dieu Tout-Puissant; mais sous mon nom, l’Eternel, je n’ai pas été reconnu par eux.

A première vue, il semble y avoir là une contradiction avec Genèse 22:14, cité au haut de ce texte. Mais il n'en est rien. Voici l'explication, tirée des notes de Scofield:

A. L’expression "sous Mon nom Yahvé, Je n’ai pas été reconnu par eux" peut aussi être rendue sous forme de question: "N’ai-Je pas été reconnu par eux sous Mon nom de Yahvé ?"

B. Dans l’A.T., le verbe "connaître" a généralement un sens qui va bien au-delà de la simple connaissance intellectuelle. Exemple: "Connaissons, cherchons à connaître l’Eternel". Os 6:3

C. Le nom de Yahvé était familier aux patriarches; toutefois, dans l’expérience, ils connaissaient surtout El Schaddaï, Ge 17:1 c’est-à-dire un Dieu pourvoyant à tous leurs besoins. En Ex.6:3, Dieu dit à Moïse qu’Il va révéler maintenant les aspects caractéristiques de Son nom de Yahvé: en vertu de Son alliance avec Israël, il est Celui qui le rachète du péché et le délivre de l’Egypte. 6-8

D. Le texte de la Genèse mentionne plusieurs fois le nom de Yahvé. Ge 49:18

Note: Dans Genèse 22:14 que vous citez dans votre question, Abraham a donné le nom de YHWH-Jiré, donc Jahvé-Jiré. Jiré peut, selon le contexte, signifier "voir" ou "pourvoir". On a donc en général l'explication du nom "à la montagne de l'Eternel, il sera pourvu", tandis que d'autres traduisent "à la montagne de l'Eternel, il sera vu", ce qui semble moins pertinent. C'est un bon exemple des difficultés de la traduction.

4. Problème de la traduction en français. L'hébreu ancien s'écrivait sans voyelles, c'est pourquoi il existe des incertitudes sur la prononciation de certains mots. D'autre part, chaque traducteur a donné dans sa propre langue le mot écrit de façon ce que le son reste proche de l'original.
Un cas spécial est celui de Jehovah, mot qui ne se trouve PAS dans les textes originaux. En effet, les Juifs, par crainte de prendre en vain le nom de Dieu prononçaient, de préférence à YHWH (Jahvé = Eternel), le mot Adonaï (=Seigneur). Le mot français "Jehovah" est un mot hybride composé des consonnes de YHWH et des voyelles de "Adonaï".

Les manuscrits anciens hébreux contenaient des indications pour la prononciation, avec notamment l'indication de prononcer "Seigneur" le mot "Eternel". Les gens mal informés ont mélangé ces deux appellations.
Certaines traductions françaises écrivent même systématiquement "Seigneur" à la place de YHWH, Jahvé, ce qui n'est pas admissible, c'est mettre une indication de prononciation à la place du mot réel.

Souhaitons que ces difficultés de traductions ne vous rebuteront pas. Attachez-vous surtout au message que Dieu vous donne par sa Parole, et n'attachez pas trop d'importance à des détails secondaires. Dieu vous entend, quel que soit le nom que vous Lui donniez !

sl&pl


blue care wAccueil
  Liens
  Plan du site        
  Contact
red care w*
  Signets bo
  Crédits Photos    
tampon 5x5 gris