messages et etudes bibliques pour grandir dans la foi w

 

L'autorité de la Parole de Dieu

«Et la parole de l'Eternel fut adressée à Elie, en ces mots: Pars d'ici... et cache-toi près du torrent de Kerith.» (1 Rois 17:2, 3)

La sainte habitude du prophète de se tenir devant Dieu exerçait une influence sur sa vie; elle inspirait tous ses mouvements, dirigés directement par le Dieu vivant et véritable qu'il servait. Depuis, tous ceux qui ont découvert ce privilège incomparable de se tenir dans la présence du Seigneur et d'y demeurer, en ont éprouvé les effets bénis. «Mais quand tu pries, entre dans ta chambre, ferme ta porte, et prie ton Père qui est là dans le lieu secret; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra» (Matthieu 6:6).

En se tenant devant le Dieu d'Israël, Elie avait reçu la sensibilité de discernement qui lui permettait d'obéir avec souplesse et empressement à tout ce que l'Eternel lui disait. Il n'y avait en lui aucun autre courant cherchant à rivaliser avec cette divine influence. Même l'atmosphère ambiante si chargée de volonté satanique ne pouvait l'étouffer. Au contraire, son esprit dominait ce vouloir satanique.

II ne se laissait impressionner ni par l'extrême déchéance spirituelle du pays, ni par l'opinion publique. En cela, il agissait bien différemment des douze disciples de Jésus qui, au moment où leur Seigneur leur révélait sa mort prochaine, étaient tellement impressionnés par l'opinion des chefs religieux du peuple qu'ils répondaient à cette déclaration solennelle par ces mots: «Pourquoi les scribes disent-ils que...» (Marc 9:9-13). N'est-ce pas là notre danger permanent, au milieu des remous spirituels présents? Savons-nous toujours écouter ce que notre Dieu veut nous dire? Elie savait demeurer en entière communion avec lui, et pourtant il était un homme sujet aux mêmes infirmités que nous.

Une fois de plus, le parallèle avec nos temps est exact et contient une leçon directe. Hélas! tant de chrétiens n'ont ni discernement des esprits, ni connaissance des temps. Livrés à une sorte de fatalisme, ils se laissent mener par les événements; ils s'efforcent de se tenir debout, espérant un jour se trouver au Ciel.

Leur niveau de vie leur permet de ne prendre aucune responsabilité à l'égard des «prophètes de Baal», et par conséquent ils ne font preuve d'aucune loyauté envers Celui que les prophètes idolâtres ont cru pouvoir détrôner ! De grands courants s'entrechoquent, les armées du ciel et de l'enfer se disputent le monde, mais eux vivent dans la plus grande inconscience de la tragédie présente. Ils préfèrent cette sorte de paix où l'on se berce dans une confortable satisfaction de soi-même, et ils évitent tout ce qui peut la troubler (cp. 1 Rois 18:17). Le réveil le plus solennel les attend, car lorsque le Seigneur paraîtra avec la soudaineté d'un clin d'oeil, ils seront confus, éloignés de lui, au lieu d'être accueillis par lui (cp. 1 Jean 2:28).

La sensibilité à la voix de l'Esprit de Dieu et le discernement des esprits ne s'acquièrent que dans la présence de Dieu. Le chrétien apprend à se tenir et à se maintenir devant Dieu. Il n'obtient cette sensibilité et ce discernement qu'au prix de l'exercice d'une discipline qui n'est pas de l'ascétisme, mais qui consiste à accepter volontairement un certain niveau de vie. Il peut être conduit à se refuser des choses qui paraissent légitime: journaux, radio, certaines lectures; il apprend à se soustraire à tout courant qui risque de neutraliser les flots célestes ou de faire taire la voix douce et subtile. De même qu'Elfe était imprégné de la présence et de la Parole de Dieu, le chrétien doit veiller aujourd'hui à ce que la Parole de Christ, habite abondamment en lui (cp. Colossiens 3:16).

Partout où existe cette attitude et cette consécration qu'Elie s'est appropriées volontairement, il y aura espérance au sein de l'obscurité présente.


blue care wAccueil
  Liens
  Plan du site        
  Contact
red care w*
  Signets bo
  Crédits Photos    
tampon bo 400