messages series etudes bibliques ligne w

 

Les 7 lettres de l'Apocalypse (1/7)

Etudes de Gilbert Aellig, pasteur 

En guise d’introduction

Dès la première lecture, on remarque que l'auteur, Jean, déporté dans l'île de Patmos, utilise le même plan de rédaction pour chacune de ses sept lettres. Les variations sont minimes. Chaque lettre contient:

  1. La présentation de notre Seigneur Jésus-Christ avec un ou plusieurs attributs.
  2. Une déclaration commune. "Je connais tes œuvres. Je sais..." Rien n'est caché aux yeux de Dieu qui se plaît, pour notre bénéfice, à évaluer la marche des Eglises locales.
  3. L'analyse des qualités de chacune, sauf pour celle de Laodicée.
  4. La liste des reproches et des défauts, sauf pour celles de Smyrne et de Philadelphie. Hélas, une Eglise locale n'est pas un organisme parfait...
  5. Une exhortation, un encouragement afin que les membres de ces Eglises remédient aux défauts, cherchent des solutions aux problèmes, réforment ce qui doit l'être, retrouvent la victoire.
  6. Une promesse au vainqueur. "A celui qui vaincra..."
  7. La phrase toujours répétée et qui résonne comme un refrain: "Que celui qui a des oreilles, écoute ce que l'Esprit dit aux Eglises." Cela montre l'importance extrême des Paroles de Dieu transmises à Jean par l'Esprit.

Dans son livre sur l'Apocalypse (L'Apocalypse verset par verset, éd. Maison de la Bible www.maisonbible.net), John Alexander voit trois analogies bibliques qui concernent ces sept lettres.

a. Une double analogie historique: Chaque lettre correspond chronologiquement à une période de l'histoire d'Israël et à une période de l'histoire de l'Eglise. Par exemple, l'Eglise d'Ephèse à la sortie d'Egypte du peuple d'Israël et aux Eglises du premier siècle.

b. L'auteur déjà cité voit encore une correspondance entre ces sept lettres et sept paraboles de l'Evangile.


blue care wAccueil
  Liens
  Plan du site        
  Contact
red care w*
  Signets bo
  Crédits Photos    
tampon bo 400