messages series etudes bibliques ligne w

 

L'idole de l'homme magicien

"Regards sur l'Occident" (4/6)

Paul Ranc

Préambule

Ce texte est tiré de notre livre en cours de parution, Le Retour du Romantisme. Entre le Romantisme du XIXe siècle et le Nouvel Age, il y a une évidente filiation occulte. En effet, l'homme romantique saisi par le désespoir et l'angoisse se tourne, non vers le Dieu créateur, mais vers des idoles «magiques» censées lui donner le bonheur de l'âme et un sens à son existence...

L'Homme moderne, comme l'homme d'autrefois, s'inquiète de son devenir. Sans cesse, il se remet en question, sans cesse il cherche la vérité. Voguant au gré des idéologies ou des courants religieux, l'homme vit un perpétuel paradoxe: tantôt la science, tantôt la magie. Entre le matérialisme ambiant de notre société occidentale et l'attrait des philosophies ésotériques ou occultes, la ligne de démarcation est mince. Parfois, ces deux courants de pensée sont confondus. Loin de s'annihiler, ces forces apparemment antagonistes s'allient dans une interconnexion du naturel et du surnaturel. Des questions, lancinantes, se posent: «l'alliance entre la science et la métaphysique n'est elle pas l'ébauche d'un Homme nouveau? L'association entre la politique et la magie ne conduit-elle pas au totalitarisme? Ou, plus exactement, à la venue de l'Homme magicien?»

L'homme moderne, comme l'homme d'autrefois, cherche désespérément des certitudes. Tantôt balancé vers le rationalisme, tantôt aspiré vers l'empirisme, l'homme abandonne ses repères et entreprend la conquête des sphères paranormales ou occultes. Car la magie, ce mot lourd de sens, revient en force dans notre société moderne. Fini le temps des sorcières et des hérétiques que l'on brûlait sur des bûchers. Aujourd'hui, l'ésotérisme (doctrine secrète réservée aux seuls initiés, donc occulte), a droit de cité au même titre que les religions ou les sectes. Le retour du religieux s'apparente à celui de l'occultisme ambiant et le rêve, toujours inassouvi, de l'homme reste le même, celui d'être l'égal du Créateur en devenant à son tour dieu.

Quête, pouvoir et devenir

L'histoire de la magie pourrait se résumer en un mot: ésotérisme. L'attrait du surnaturel, et surtout l'acquisition de pouvoirs occultes et para-normaux, ont été à l'origine de tous les multiples courants ésotériques. En effet, parallèlement à la tradition païenne, puis chrétienne, s'est développée à travers les âges, une autre tradition, la Tradition ésotérique, appelée aussi parallèle.


blue care wAccueil
  Liens
  Plan du site        
  Contact
red care w*
  Signets bo
  Crédits Photos    
tampon bo 400