messages series etudes bibliques ligne w

 

2. Elisée: Trois armées sauvées par une harpe (2/5)

(Lire 2 Rois 3)

Les journaux cherchent souvent à capter l'attention par des manchettes insolites. L'engagement militaire entre Moab et la coalition d'Israël-Juda-Edom au IXème siècle avant Jésus-Christ aurait fait leur bonheur, car les éléments atypiques y sont légions. Parmi les titres accrocheurs, on n'aurait eu que l'embarras du choix: «Trois armées sauvées par une harpe», «Nos fins stratèges militaires oublient les réserves d'eau», «Le prophète des villes disponible en plein désert», «Un pacifiste écrase les armées de Moab», «Une pénurie d'oculistes fatale à Moab», «Retrait insensé des troupes alliées».

Les éléments intrigants tournent principalement autour des paroles et des actes d'Elisée, mais pas uniquement. La levée du siège israélite suite au sacrifice du fils du roi de Moab laisse perplexe au point que les traducteurs, divisés, attribuent la fureur engendrée tantôt aux Moabites (Jér, Darby, TOB, Syn), tantôt aux Israélites (Segond, Semeur). Cependant, même si les éléments intrigants abondent dans ce récit, la logique humaine y est aussi présente.

Stratégies humaines

La révolte de Moab est motivée par la crise que traverse Israël. En moins de deux ans, le roi Achab et son successeur sont morts et l'armée israélite a été défaite par les Syriens. Les Moabites profitent de cet affaiblissement temporaire pour secouer la tutelle israélite.

La réaction d'Israël est tout aussi compréhensible. Affaiblie par la crise, la nation ne veut pas encore perdre une importante source de revenus. Une intervention rapide contre son vassal s'impose. Ne disposant que d'une armée atrophiée, le roi Joram d'Israël cherche un soutien auprès de deux nations voisines ayant un intérêt commun à voir la puissance de Moab limitée. De plus, le roi Josaphat de Juda, son principal allié, avait déjà montré ses bonnes dispositions à l'égard d'Israël en combattant aux côtés d'Achab (1 Rois 22). Un plan d'attaque ingénieux est élaboré. En passant par le chemin du désert d'Edom (v.8), la coalition cherche à contourner Moab par le sud de la mer Morte pour prendre la défense adverse à revers.


blue care wAccueil
  Liens
  Plan du site        
  Contact
red care w*
  Signets bo
  Crédits Photos    
tampon 5x5 gris