messages series etudes bibliques ligne w

 

Jérémie le prophète (5/6)

L'époque de Sédécias, le faible (2) - Chapitres 30 à 39

Alors que nous abordons la deuxième partie de cette section; il est utile de rappeler quelques faits concernant le dernier roi de Juda pour comprendre l'exaspération du moment:

  • Au début de son règne, Sédécias arrange une entrevue avec les envoyés de divers pays limitrophes qui proposent d'entrer dans une coalition pour rejeter le joug de Nebucadnetsar. Jérémie condamne le projet. Ce n'est pas la volonté de Dieu (cf. 27:1-11).
  • Puis Sédécias se soumet contre son gré au roi de Babylone, la quatrième année de son règne (cf. 51:59).
  • Et enfin, Sédécias, gonflé d'orgueil se révolte en dépit de son serment et des avertissements répétés de Jérémie (cf. 2 Chroniques 36:13). C'est l'occasion du troisième et dernier assaut de Nebucadnetsar contre Jérusalem.

Le plan de cette étude se présente en deux parties:

1. La restauration future d'Israël et le règne du Messie (chap. 30-33).

2. Les dernières preuves d'entêtement du peuple et la chute de Jérusalem (chap. 34-39).

Le premier point m'amène à quelques réflexions : les chapitres 30 à 33 forment un contraste saisissant avec le reste du livre de Jérémie. Si jusqu'ici le ton des prophéties était pessimiste à l'extrême, l'espoir et l'assurance caractérisent cette partie puisque le message est celui de la restauration future d'Israël. Les chapitres 30 et 31 sont un hymne triomphal, et les chapitres 32 et 33, datés avec précision, traitent d'une affaire qui se déroule pendant la captivité de Jérémie. On admet généralement que ces quatre chapitres appartiennent à la même période car une note identique les traverse de bout en bout. Le temps s'écoule et Dieu poursuit son dessein. Les événements se sont chargés de donner raison aux paroles de Jérémie lors du conflit avec les faux prophètes, sept ans auparavant : l'ennemi est aux portes de la ville, la famine et la peste sévissent (cf. 38:2).

Dans cette étrange situation, Jérémie communique de sa prison un message positif au peuple: la nation ne périra pas définitivement. Plus encore, le temps viendra où les nations païennes entendront la Parole de la vérité, et le Messie appelé «l'Eternel notre justice» régnera. Quel défi à cette heure de minuit de Juda!


blue care wAccueil
  Liens
  Plan du site        
  Contact
red care w*
  Signets bo
  Crédits Photos    
tampon 5x5 gris