messages et etudes bibliques pour grandir dans la foi w

 

LES  SUJETS  DE  CONTROVERSES  DANS  LES  EGLISES


Dans la vie de n’importe quelle Eglise, tôt ou tard, des sujets de controverse risquent de voir le jour. Avec les multiples efforts aujourd’hui d’abattre «ces murs qui nous divisent» comme nous chantons parfois, on pourrait croire qu’au début de ce troisième millénaire les controverses qui provoquent des séparations ne sont pas aussi répandues qu’autrefois. Ce n’est pas prouvé. Mais, semble-t-il, nous en entendons parler moins fréquemment.

Cependant, il est presque normal qu’il existe dans une Eglise des incompréhensions de certains textes bibliques de doctrine et aussi de la manière dont les Eglises s’organisent. Chaque membre de l’Eglise est encouragé à lire et à méditer la Parole - lors de son culte personnel - et forcément tous ne comprennent pas la Parole de la même façon. L’enseignement reçu dans les semaines suivant notre conversion et les pratiques de sa première Eglise comptent aussi pour beaucoup.

Le vrai souci dans ces opinions diverses n’est pas d’arriver toujours à un consensus de pensée, mais de continuer à vivre harmonieusement ensemble et à croître «dans la grâce et dans la connaissance de notre Seigneur et Sauveur» comme nous exhorte l’apôtre Pierre (2 Pierre 3:18). Et de poursuivre ensemble notre devoir d’évangéliser…

Différents genres de controverses

Une immoralité dans une Eglise peut susciter des attitudes et jugements divers de la part des membres. Rappelons-nous que la Parole de Dieu est toujours l’étalon par lequel une situation doit être comprise et éventuellement jugée. Néanmoins, cet article envisage les problèmes de fond et de forme dans une Assemblée qui peuvent devenir des sujets de controverse. Les problèmes de fond touchent à la doctrine biblique tandis que ceux de la forme se rapportent à l’organisation intérieure d’une Eglise locale.

Problèmes de forme

Le Nouveau Testament n’aborde pas dans le détail des sujets tels que: comment le culte devrait se dérouler, la participation des membres dans la vie de l’Eglise, la manifestation des dons spirituels, la place du pasteur et des anciens. Certes, des principes sont établis dans la Parole mais, par exemple, les chapitres 12, 13 et 14 de la 1ère lettre aux Corinthiens ne présentent pas une «marche à suivre» concernant tous les dons spirituels. Y sont traités certains dons chez les Corinthiens qui perturbaient leurs réunions.


Toutefois, la manière dont une Eglise locale s’organise peut jouer un rôle important dans la vie des individus qui fréquentent l’Assemblée. Il est nécessaire d’accepter que certains chrétiens ne se trouvent pas à l’aise dans «notre» Eglise et se sentiraient mieux ailleurs. Chaque chrétien a sa personnalité, sa façon de voir certains aspects de la vie d’une Eglise. Les responsables doivent en tenir compte. L’accent mis par certaines Eglises sur le rôle du pasteur ou sur tel ou tel «don spirituel» pourrait être dérangeant pour des chrétiens qui n’y sont pas habitués. Ces situations sont à accepter aussi calmement que possible.


blue care wAccueil
  Liens
  Plan du site        
  Contact
red care w*
  Signets bo
  Crédits Photos    
tampon 5x5 gris