messages reflexions bibliques ligne w

 

Le livre qui demeure:
La Bible face à la contestation

Francis A. Schaeffer

Une biographie de Francis A. Schaeffer, philosophe, théologien, professeur et conseiller spirituel de milliers de jeunes a paru aux éditions de la Maison de la Bible (auteur: L. G. Parkhust). Plusieurs livres écrits par F. A. Schaeffer sont disponibles à la Maison de la Bible, voyez le catalogue complet sous http://www.maisonbible.net et les livres publiés sur le site dans le menu: Livres Retranscrits.

1. La Bible, organe merveilleux du Dieu qui parle

La devise de la Réforme: l'Ecriture seule

Au cours des siècles, les conflits autour de la Bible n'ont pas manqué. Le phénomène est particulièrement sensible dans notre génération. Ce rappel préliminaire ramène aussitôt nos pensées à la Réforme et aux huguenots qui, en France, en ont été les tenants. Si l'on avait permis aux huguenots d'exercer leur influence, la France aurait aujourd'hui, sans aucun doute, un autre visage, car partout où la Réforme a prévalu, non seulement des milliers d'individus ont connu la vie nouvelle en Christ, mais l'Eglise a eu des effets bénéfiques sur la culture.

La Réforme a mis tout l'accent sur l'Ecriture. Chacun connaît son mot d'ordre: "Sola Scriptura". Ce n'était pas l'Eglise et l'Ecriture, ou l'Etat et l'Ecriture, mais l'Ecriture uniquement.

Il s'agissait là d'un changement radical, cette affirmation faisant très clairement de la Bible, et d'elle seule, le centre et le fondement de l'autorité souveraine. Une autorité assez forte pour servir de base tout à la fois au salut individuel et à l'édification de la culture, terme qui, pour moi, évoque tous les aspects de la vie personnelle et nationale.

Le secret de l'autorité biblique: le fait que Dieu existe et qu'il parle

Comprenons bien cependant que, par delà les Ecritures, il y a l'existence même de Dieu. Cette donnée est primordiale. Le christianisme ne commence donc pas avec la Bible, ni avec l'acceptation de Christ comme Sauveur, mais avec l'existence de Dieu. Sans elle, la Bible ne serait qu'un livre parmi les autres. Le drame de notre génération tient à la négation de cette existence, car tout change si Dieu n'exïste pas. La réalité entière est privée de sens, et le point final de la vie, c'est la mort. Voilà le message de la culture moderne, de vos écrivains, vos philosophes, vos artistes – la vie est vide de signification, nous ne disposons d'aucun critère pour établir ce qui est juste et ce qui est faux, nos lois reposent sur des bases fragiles. En effet, si Dieu n'existe pas, les valeurs chancellent. Nous dépendons alors de nos seules connaissances humaines, et cela ne nous mène pas loin puisque nous sommes des êtres limités! Mais Dieu existe et n'est pas muet. Il a parlé par et dans l'Ecriture, et nous a communiqué sa vérité. C'est là le secret de l'autorité de la Bible, qui n'est pas sagesse de l'homme avec les limitations propres à la finitude et à la déchéance de la créature, mais sagesse de Dieu.


blue care wAccueil
  Liens
  Plan du site        
  Contact
red care w*
  Signets bo
  Crédits Photos    
tampon bo 400