livres retranscrits ligne w

 

Dieu - Illusion ou réalité ?

par Francis Schaeffer

Glossaire des termes employés

Absolu: Concept qui ne peut être modifié par des facteurs comme la culture, la psychologie individuelle ou les circonstances, mais qui est parfait et immuable. Antithèse de relativisme.

Agnostique: Personne qui ne sait pas, ou qui pense qu'il est impossible de savoir, si Dieu existe.

Analyse linguistique: Partie de la philosophie qui désire préserver la philosophie de la confusion des concepts en en montrant l'utilisation dans leur contexte linguistique naturel. Elle considère que la tâche de la philosophie est de clarifier ce qui est superficiel plutôt que de fournir des explications.

Anthropologie: Discipline qui traite seulement de l'homme, de sa relation avec lui-même et avec les autres hommes (psychologie, sociologie,...) ; ne s'occupe pas de ce qui le dépasse.

Antinomisme: Système qui soutient que, dans la dispensation de l'Evangile, la loi morale ne sert à rien et n'est pas obligatoire.

Anti-philosophie: Les nombreuses expressions modernes de la philosophie qui ont renoncé à trouver une unité rationnelle à l'ensemble de la pensée et de la vie.

Antithèse: Opposition directe et contrastée entre deux choses (exemple: "la joie" est l'antithèse de "la tristesse").

Apologétique: Partie de la théologie qui s'occupe de la défense et de la communication du christianisme.

Archétype: Terme utilisé par le psychologue Jung pour désigner les symboles apparus dans les rêves au cours de l'histoire de l'homme.

Athée: Personne qui croit qu'il n'y a pas de Dieu.

S'authentifier soi-même: Terme employé par les existentialistes pour marquer qu'une personne authentifie son existence par un acte de volonté ou par un sentiment d'angoisse.

Communication: Transmission d'idées et d'informations.

Connotation: Implication de sens données aux mots en dehors de leur définition particulière.

Cosmologie: Théorie de la nature et principes de l'univers.

Dada: Nom choisi au hasard et donné à un mouvement artistique moderne né à Zurich en 1916.

Déterminisme: Doctrine selon laquelle l'action humaine n'est pas libre mais résulte de causes d'ordre psychologique et chimique ; pour elle, le libre-arbitre est une illusion.

Dialectique: Forme de pensée fluctuante qui passe par trois phases. Une thèse a un opposé, l'antithèse; les deux se fondent en une synthèse qui, à son tour, devient une thèse, et ainsi de suite.

Dichotomie: Séparation en deux parties entièrement distinctes. Terme utilisé dans ce livre pour désigner la séparation totale de ce qui est rationnel et logique en l'homme d'avec le sens et la foi.

Epistémologie: Partie de la philosophie qui traite de la théorie de la connaissance, sa nature, ses limites et sa validité.

L'être (being): Terme qui exprime le simple fait d'exister.

Existentialisme: Théorie moderne sur l'homme selon laquelle l'expérience humaine ne peut pas être décrite en termes scientifiques ou rationnels. L'existentialisme souligne la nécessité pour l'homme de faire des choix vitaux dans un monde fortuit et apparemment sans but.

Existentiel: Concerne l'existence humaine à chaque instant. Réalité empirique par opposition à la théorie pure.

Expérience ultime: Terme employé par Karl Jaspers pour désigner une expérience assez importante pour donner l'espoir de trouver un sens à la vie.

Humanisme: Ce mot a deux sens : 1) toute philosophie ou tout système de pensée qui, à partir de l'homme seul, essaye de trouver une signification unifiée à la vie ; 2) partie de la pensée humaniste au sens large ci-dessus, qui insiste sur l'espoir d'un avenir optimiste pour l'humanité.

Humanité de l'homme (Mannishness of Man): Eléments spécifiques tels que la recherche de sens, l'amour, la rationalité, la peur du néant, qui distinguent l'homme des animaux et des machines, et lui prouvent qu'il a été créé à l'image d'un Dieu personnel.

Impressionnisme: Mouvement artistique dans lequel les tendances classiques de la peinture du XIX' siècle ont atteint leur point culminant; l'art moderne en est issu. Son objectif a été, par une analyse minutieuse de la couleur, de reproduire l'effet de la lumière sur les objets dans la nature.

Logique: La science du raisonnement exact. La conséquence prévisible et inévitable de l'analyse rationnelle. En logique classique, "A" ne peut pas être égal à "non A".

Méthodologie: Etude des méthodes et des principes utilisés pour traiter les questions relatives à la vérité et à la connaissance.

Monolithique: Ce qui constitue un tout indifférencié. En terme de culture moderne, ce qui apporte un message unifié.

Mysticisme: Ce mot a deux sens : 1) tendance à chercher la communion avec la réalité ultime du "divin" par intuition directe, par contemplation ou par illumination ; 2) spéculation vague sans fondement.

Naturalisme: Doctrine selon laquelle il n'y a aucun principe de l'organisation des choses au-delà de la nature.

Néo-orthodoxie: Nom donné à la théologie d'hommes qui ont particulièrement appliqué, à la foi chrétienne, la méthode dialectique de Hegel et celle du "saut" de Kierkegaard.

Nihilisme: Rejet de tout ce qui sert de fondement objectif à la vérité. Croyance selon laquelle l'existence n'a fondamentalement aucun sens et aucune utilité, et qui suscite souvent des tendances destructrices dans la société et chez les personnes.

"Niveau supérieur":Terme employé pour désigner ce qui, dans la pensée moderne, a trait au sens ou à la signification, mais qui n'est susceptible d'aucune vérification par les faits dans le monde situé au "niveau inférieur".

Panthéisme: Doctrine qui considère que Dieu et la Nature sont identiques. L'univers est une extension de l'essence de Dieu et non une création spéciale.

Positivisme logique: Nom donné à une tendance analytique de la philosophie moderne qui soutient que toutes les théories métaphysiques n'ont strictement aucun sens parce que, par nature, invérifiables par des faits empiriques.

Pragmatisme: Système de pensées qui fait des conséquences pratiques d'une affirmation son seul test de vérité.

Présupposition: Croyance ou théorie adoptée avant de franchir une étape dans une progression logique. Un tel postulat a priori influe souvent, qu'elle en est conscience ou non, sur les raisons qu'une personne invoque plus tard.

Rationalisme: Cf. "Humanisrne", premier sens.

Rationnel: Qualifie ce qui est lié à la capacité de l'homme de raisonner logiquement, ou fondé sur elle.

Romantique: Façon d'envisager la vie dépourvue de fondement dans les faits; elle est le produit d'un optimisme exagéré.

Sémantique: 1) Science qui étudie le développement du sens et des emplois des mots et du langage; 2) l'exploitation des connotations et des ambiguïtés présentes dans les mots.

Substantiel: Terme employé pour désigner la guérison – non pas parfaite mais qui devrait être visible et réelle dans la vie d'un chrétien – qui intervient dans les relations de celui-ci avec Dieu, avec son semblable et avec lui-même.

Surréalisme: Forme d'art qui produit, par des juxtapositions et des combinaisons contre nature, des images bizarres et incongrues.

Synthèse: Association des vérités partielles d'une thèse et de son antithèse à un stade supérieur de vérité; Cf. Dialectique.

Validité: Authentification par référence à une preuve solidement établie et suffisante.

Vérification: Processus nécessaire à l'établissement de la vérité ou de la fausseté d'une proposition.

 

blue care wAccueil
  Liens
  Plan du site        
  Contact
red care w*
  Signets bo
  Crédits Photos    
tampon 5x5 gris