livres retranscrits ligne w

 

Dieu - Illusion ou réalité ?

par Francis Schaeffer

TITRE V - LA PRE-EVANGELISATION: UN DEFI

CHAPITRE 2 - L'importance de la vérité

Un jour, à Oxford, après avoir parlé, à un groupe d'étudiants en Théologie, de la communication de l'Evangile aux personnes soumises au consensus culturel du XXe siècle, un canadien s'est levé pour dire: "Si je vous comprends bien, une pré-évangélisation doit précéder l'évangélisation. S'il en est ainsi, nous avons donc commis une erreur à Oxford, car nous n'avons guère atteint de ces personnes-là".

La vérité précède la conversion

Avant d'être prêt à faire le pas décisif de la foi, il faut avoir bien compris la vérité, que le concept de vérité ait été ou non complètement analysé. Chacun, plus ou moins consciemment, agit selon une certaine notion de vérité, et celle-ci affectera profondément sa manière de comprendre ce que signifie "devenir chrétien". En ce moment, nous ne pensons pas tant au contenu de la vérité qu'au concept de vérité, à ce qu'est la vérité.

Certains chrétiens ont été imprégnés par les formes de pensées du XXe siècle. Dans la conversion chrétienne, la vérité a la priorité. La formule "accepter Christ comme Sauveur" peut vouloir dire n'importe quoi. Aussi devons-nous expliquer très clairement que la vérité du christianisme est une vérité objective, et qu'en conséquence "accepter Christ comme Sauveur" n'est pas simplement une sorte de "saut dans l'irrationnel".

Vérité et spiritualité

Insister sur cette notion de vérité objective est primordial avant d'évangéliser de façon efficace et, aussi, de parler de vraie spiritualité. Du point de vue biblique, la spiritualité n'est pas fragmentée et s'oppose donc aux conceptions modernes, tant en Occident qu'en Orient, ainsi, malheureusement, qu'à certaines conceptions "évangéliques". La spiritualité biblique concerne l'homme tout entier dans sa vie de tous les instants. En opposition à la vérité de ce point de vue, une conception "évangélique" platonicienne a trop insisté sur l'âme au détriment de l'homme dans sa globalité, corps et intelligence compris.

Il est très important de comprendre que l'expérience biblique, à la différence des conceptions modernes de l'expérience spirituelle, est solidement fondée sur la vérité. Ce n'est ni une simple émotion, ni une expérience dénuée de contenu.

Une authentique spiritualité comprend trois parties. Il est indispensable de commencer par examiner qui (ou quoi) "existe", et comment je peux établir un rapport avec cette personne (ou avec cet objet). Ce "quelque chose" doit être compris et défini; impossible d'avoir une relation personnelle avec quelque chose d'inconnu. Après avoir compris qui est celui avec lequel je vais avoir une relation personnelle, et comment je peux l'établir, il faut franchir le pas et entrer dans cette relation. La Bible appelle cela "naître de nouveau", c'est une étape que l'on ne peut franchir qu'individuellement. Pas question de naître de nouveau en groupe! Mais dire que c'est une affaire individuelle ne justifie pas l'individualisme. Les mots se ressemblent, mais ils appartiennent à deux mondes distincts, qui ont leurs propres conceptions sociologiques et culturelles.


blue care wAccueil
  Liens
  Plan du site        
  Contact
red care w*
  Signets bo
  Crédits Photos    
tampon 5x5 gris