livres retranscrits ligne w

 

Dieu - Illusion ou réalité ?

par Francis Schaeffer

TITRE II - THEOLOGIE NOUVELLE ET CLIMAT INTELLECTUEL

CHAPITRE 2 - Le mysticisme moderne: Au-delà de tout désespoir

Le désespoir de l'homme moderne est multiforme. Il est si profond qu'il tend à utiliser des formules et à revêtir des formes propres à donner de l'espoir, mais dont la nature même conduit à un désespoir encore plus profond.

Le nihilisme moderne est l'expression la plus simple du désespoir. Il transparaît nettement, par exemple, sur le tableau de Gauguin "Que sommes-nous? D'où venons-nous? Où allons-nous?" et dans la musique concrète. Le nihilisme fait sienne la conclusion que tout est dépourvu de sens, que tout est chaos.

Le second niveau du désespoir correspond à l'acceptation de la dichotomie (rupture) déjà évoquée:

Un espoir aveugle et optimiste de sens
fondé sur un saut irrationnel de la foi
------------------------------------------
Le rationnel et le logique qui ne donnent aucun sens

Pour bien percevoir l'intensité accrue de cette forme de désespoir, il faut se rappeler que les deux niveaux "supérieur" et "inférieur" de cette dichotomie (rupture) constituent des compartiments étanches, sans aucune communication entre eux. En bas, pas la moindre relation avec ce qui a un sens; en haut pas la moindre relation avec la raison. Après avoir abandonné la méthode de l'antithèse (si une chose est vrai, son contraire ne l'est pas), le rationalisme a été contraint d'accepter une notion éclatée du savoir avec, comme conséquence effrayante, une opposition absolue entre rationalité et sens.

Sous l'angle de la rationalité (niveau inférieur de la dichotomie), l'homme n'est qu'une machine; sous l'angle de l'irrationnel (niveau supérieur de la dichotomie), il est moins qu'une "ombre" grecque. Les films "L'année dernière à Marienbad", "Juliette des esprits", et "Blow-Up" soulignent fortement cette dernière conception en montrant un homme indéfinissable et sans catégories.

Cette dichotomie (rupture) a été proposée comme réponse au désespoir du nihilisme, mais elle constitue, en réalité, une forme plus profonde encore de désespoir. Elle signifie que l'homme a divisé en deux parties le concept unifié de la connaissance, et (ce qui est pire) il s'est divisé lui-même, puisque la raison est une caractéristique humaine. Une personne ne peut communiquer avec elle-même, en pensée, que sur la base du système de l'antithèse; si elle se dit: "je l'aime", ou "la fleur de cet arbre est belle", il faut que ces affirmations s'opposent aux affirmations inverses (l'antithèse: "je ne l'aime pas", ou "la fleur de l'arbre est laide", autrement elles ne sont qu'un assemblage incohérent de mots. Ainsi, dans la pratique, l'homme ne peut rejeter complètement le système de l'antithèse; il doit l'admettre si peu que ce soit sous peine de connaître une dissociation totale de lui-même due à une forme de folie.


blue care wAccueil
  Liens
  Plan du site        
  Contact
red care w*
  Signets bo
  Crédits Photos    
tampon 5x5 gris