livres retranscrits ligne w

 

La gloire du Ciel, les anges, la vie éternelle

John Macarthur - Editions La Maison de la Bible

Chapitre 5. Comment serons-nous au ciel? Partie 2.

Un corps glorifié

Comme nous l'avons déjà souligné, le ciel n'est pas uniquement un état d'esprit. C'est un endroit réel, le lieu où les rachetés en Christ auront des corps réels, un corps semblable au corps de Jésus -Christ ressuscité.

La nécessité de notre résurrection

Dieu a créé l'homme, et il l'a créé âme et corps. Nous sommes donc composés d'un homme intérieur et d'un homme extérieur (Ge 2:7). Par conséquent, notre perfection finale requiert que tous deux, le corps comme l'âme, soient renouvelés. Même la création d'un nouveau ciel et d'une nouvelle terre requiert que nous ayons des corps – une terre réelle exige que ses habitants aient des corps réels. Une approche honnête de l'Ecriture ne permet aucune spiritualisation ou aucune "allégorisation" de ces réalités. La vie éternelle, considérée en tant que simple état d'esprit, irait à l'encontre de bon nombre de promesses contenues dans l'Ecriture.

La séparation de l'âme et du corps est la conséquence directe de la mort. Notre corps s'en ira dans la tombe, et notre esprit, lui, rejoindra le Seigneur. Cette séparation a lieu jusqu'à la résurrection: "L'heure vient où tous ceux qui sont dans les sépulcres entendront sa voix, et en sortiront. Ceux qui auront fait le bien ressusciteront pour la vie, mais ceux qui auront fait le mal ressusciteront pour le jugement" (Jn 5:28-29). L'âme des croyants qui sont morts est dès à présent au ciel. Mais un jour, leur corps ressuscitera et se joindra à leur esprit, et ils pourront jouir alors de la perfection éternelle de l'âme et du corps.

De même, le corps des incroyants qui sont morts repose dans la tombe, et leur âme est en enfer. Il y aura pour eux également un jour où leur corps sortira de la tombe pour rejoindre leur esprit. Ils se tiendront alors debout, corps et âme, devant le trône du jugement de Dieu, avant d'être corporellement jetés dans le lac de feu (cf. Mt 5:30).

Les chrétiens ne doivent pas redouter ce jugement. Il n'y a aucune condamnation pour ceux qui sont en Christ (Ro 8:1). Nous attendons patiemment l'heure de la rédemption de notre corps (v. 23). "Aussi gémissons-nous dans cette tente [notre corps], désirant revêtir notre domicile céleste" (2 Co 5:2).

Mais quelle est l'exacte signification de ces paroles? Cela veut-il dire que nous recevrons un corps tout neuf? Ressemblera-t-il à notre corps actuel? Aurons-nous la même apparence qu'aujourd'hui ?


blue care wAccueil
  Liens
  Plan du site        
  Contact
red care w*
  Signets bo
  Crédits Photos    
tampon bo 400