livres retranscrits ligne w

 

Les grands thèmes de la Bible
Les structures essentielles de la pensée biblique en 25 études

Francis A. Schaeffer - Edition La Maison de la Bible

Chapitre 22. La glorification, à la mort

Comme nous l'avons vu précédemment, notre salut comprend le passé, le présent et l'avenir. Si nous avons accepté Christ comme Sauveur, la justification (déclaration de Dieu que notre culpabilité est couverte), concerne le passé. La sanctification traite du présent. La glorification est ce qui arrive au chrétien à la mort et ensuite.

2 Thessaloniciens 1:4-10 Nous savons, frères bien-aimés de Dieu, que vous avez été élus; notre Evangile ne vous a pas été prêché en paroles seulement, mais avec puissance, avec l’Esprit-Saint et avec une pleine persuasion; car vous n’ignorez pas que nous nous sommes montrés ainsi parmi vous, à cause de vous. Et vous-mêmes, vous avez été mes imitateurs et ceux du Seigneur, en recevant la parole au milieu de beaucoup d’afflictions, avec la joie du Saint-Esprit, en sorte que vous êtes devenus un modèle pour tous les croyants de la Macédoine et de l’Achaïe. Non seulement, en effet, la parole du Seigneur a retenti de chez vous dans la Macédoine et dans l’Achaïe, mais encore votre foi en Dieu s’est fait connaître en tout lieu, de telle manière que nous n’avons pas besoin d’en parler. Car on raconte, à notre sujet, quel accès nous avons eu auprès de vous, et comment vous vous êtes convertis à Dieu, en abandonnant les idoles pour servir le Dieu vivant et vrai, et pour attendre des cieux son Fils, qu’il a ressuscité des morts, Jésus, qui nous délivre de la colère à venir.
La Bible parle ici de ce que nous pouvons tous observer dans le monde entre nous. Il est évident que tous les comptes ne sont pas réglés dans cette vie. Les chrétiens sont souvent persécutés, alors que les méchants semblent prospérer. Ce texte de l'Ecriture montre que le fait même des inégalités de cette vie prouve qu'il y aura un jugement de Dieu, qui est absolument juste. Alors les comptes seront soldés.

Jean 3:36 Celui qui croit au Fils a la vie éternelle; celui qui ne croit pas au Fils ne verra point la vie, mais la colère de Dieu demeure sur lui.
Quand nous acceptons Christ comme Sauveur, promesse nous est faite d'un salut éternel, qui ne se termine pas avec cette vie.

Psaume 23:6 Oui, le bonheur et la grâce m’accompagneront Tous les jours de ma vie, Et j’habiterai dans la maison de l’Eternel Jusqu’à la fin de mes jours.
Le mot "maison" a le sens ici de "famille". Ainsi, ce verset enseigne que, après avoir accepté Christ comme Sauveur, je fais partie de la famille de Dieu, et pour la durée de cette vie, et pour l'éternité. Pour le chrétien, mourir c'est comme passer d'une pièce de la maison à une autre.


blue care wAccueil
  Liens
  Plan du site        
  Contact
red care w*
  Signets bo
  Crédits Photos    
tampon bo 400