livres retranscrits ligne w

 

Les grands thèmes de la Bible
Les structures essentielles de la pensée biblique en 25 études

Francis A. Schaeffer - Edition La Maison de la Bible

Chapitre 18. La pérennité du salut

Nous avons vu que du salut découlent immédiatement la justification et une nouvelle relation avec Dieu. Nous abordons maintenant le troisième aspect: une fois que nous avons accepté Christ comme Saveur, nous ne serons plus jamais perdus.

Romains 8:31 Que dirons-nous donc à l’égard de ces choses? Si Dieu est pour nous, qui sera contre nous? Lui qui n’a point épargné son propre Fils, mais qui l’a livré pour nous tous, comment ne nous donnera-t-il pas aussi toutes choses avec lui? Qui accusera les élus de Dieu? C’est Dieu qui justifie! Qui les condamnera? Christ est mort; bien plus, il est ressuscité, il est à la droite de Dieu, et il intercède pour nous!
Nous ne perdrons jamais le salut en raison de la perfection de l'œuvre sacerdotale de Christ. La base de notre salut n'est pas constituée des bonnes œuvres que nous aurions faites dans le passé, le présent ou l'avenir; c'est l'œuvre parfaite de Christ. La perfection de l'œuvre sacerdotale de Christ comprend deux éléments: Son sacrifice parfait et Sa parfaite intercession pour nous maintenant.

Hébreux 7:25 C’est aussi pour cela qu’il peut sauver parfaitement ceux qui s’approchent de Dieu par lui, étant toujours vivant pour intercéder en leur faveur.
Ce passage nous rappelle tout ce que nous avons appris par l'étude sur Christ et Son œuvre de souverain sacrificateur, qui comprend Son intercession présente pour nous. Vous vous souvenez que ce verset nous enseigne que Christ nous sauve, et complètement et pour toujours. Il faudrait donc que Christ faillisse dans Son sacerdoce pour qu'un chrétien puisse être perdu.

Romains 8:28-30 Nous savons, du reste, que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein. Car ceux qu’il a connus d’avance, il les a aussi prédestinés à être semblables à l’image de son Fils, afin que son Fils soit le premier-né de plusieurs frères. Et ceux qu’il a prédestinés, il les a aussi appelés; et ceux qu’il a appelés, il les a aussi justifiés; et ceux qu’il a justifiés, il les a aussi glorifiés.
Ephésiens 1:3-7 Béni soit le Dieu et Père de notre Seigneur Jésus-Christ, qui nous a bénis de toute bénédiction spirituelle dans les lieux célestes en Christ! En lui Dieu nous a élus avant la fondation du monde, pour que nous soyons saints et irréprochables devant lui; il nous a prédestinés dans son amour à être ses enfants d’adoption par Jésus-Christ, selon le bon plaisir de sa volonté, pour célébrer la gloire de sa grâce dont il nous a favorisés dans le bien-aimé. En lui nous avons la rédemption par son sang, le pardon des péchés, selon la richesse de sa grâce,
Après être devenu chrétien en acceptant Christ, nous découvrons que Dieu le Père nous a choisis. Il faudrait que la première Personne de la Trinité, le Père, faillisse pour qu'un chrétien puisse être perdu.

Ephésiens 1:13-14 En lui vous aussi, après avoir entendu la parole de la vérité, l’Evangile de votre salut, en lui vous avez cru et vous avez été scellés du Saint-Esprit qui avait été promis. lequel est un gage de notre héritage, pour la rédemption de ceux que Dieu s’est acquis, pour célébrer sa gloire.
Autrefois, quand un homme achetait un terrain, le vendeur lui donnait en gage une poignée de terre pour montrer que le terrain lui appartenait. Le fait que le Saint-Esprit demeure en nous est la promesse, le gage, qu'un jour nous jouirons de tous les bienfaits du salut. Nous ne serons pas perdus à nouveau.


blue care wAccueil
  Liens
  Plan du site        
  Contact
red care w*
  Signets bo
  Crédits Photos    
tampon 5x5 gris