messages et etudes bibliques pour grandir dans la foi w

 

Signes, miracles et guérisons dans la Bible

Philippe Favre

  • La Bible rapporte des centaines de «signes, prodiges et miracles» dans ses pages. Cette expression se trouve en Actes 2:22 où Pierre parle des oeuvres que Jésus opéra au milieu du peuple, en 2 Corinthiens 12:12 où Paul mentionne les preuves de son apostolat, en Hébreux 2:4 ou l'auteur souligne l'appui donné par Dieu au témoignage des disciples de Jésus, et enfin en 2 Thessaloniciens 2:9 ou Paul décrit les moyens par lesquels l'Antichrist séduira le monde.
  • La Bible nous décrit de nombreuses guérisons physiques accomplies avec ou sans moyens naturels. Personne ne peut nier ce fait. Mais une question se pose rapidement: Pouvons-nous, devons-nous nous attendre à ce que Dieu fasse ces choses encore aujourd'hui?
  • Lorsque Jésus a dit: «En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit en moi fera aussi les oeuvres que je fais, et il en fera de plus grandes, parce que je m'en vais au Père» (Jean 14:12), voulait-il signifier que nous serions capables de reproduire tous les signes et miracles qu'il avait accomplis, dans une plus grande mesure que la sienne? La fin du verset «parce que je m'en vais au Père», nous éclaire: Ce sont les oeuvres accomplies dans la puissance du Saint-Esprit par l'Eglise au travers des siècles (cf Jean 16:8-11).
  • Si notre Dieu traite encore de la même façon et si les textes souvent répétés: «Je suis l'Eternel, je ne change pas» (Malachie 3:6) et: «Jésus-Christ est le même hier, aujourd'hui et éternellement» (Hébreux 13:8) s'appliquent à ces signes, prodiges et miracles, alors nous devons nous attendre à les voir se manifester, et pas seulement les guérisons sur lesquelles on insiste tant aujourd'hui.
  • Pourquoi donc appuyer tellement sur les guérisons d'ordre physique? Pourquoi ne pas multiplier les pains et les poissons et nourrir les multitudes affamées d'aujourd'hui? Pourquoi ne pas imposer silence aux flots et aux vents qui sèment la terreur sur nos océans? Pour parvenir à une réponse honnête, nous devons nous tourner vers la Parole de Dieu et entendre ce qu'elle nous dit sur tous les miracles qu'elle rapporte.
  • Tout d'abord, notons que les signes et les miracles ne sont pas une même chose. Un signe est toujours un miracle, mais tous les miracles ne sont pas des signes. Nous avons l'habitude de considérer comme miracle ce qui se produit rarement d'une part et ce qui s'écarte de la manière habituelle d'agir de Dieu d'autre part. Dieu n'est limité par rien, ni par ses lois, ni par celles de la nature et encore moins par celles des hommes. Seuls sa volonté et son bon plaisir comptent.
    Les signes, en revanche, présupposent le péché, l'incrédulité et l'opposition. Ils comportent une note d'instruction et d'avertissement spécialement dans une atmosphère d'hostilité au plan de Dieu pour les hommes (voir Evangile de Jean).

blue care wAccueil
  Liens
  Plan du site        
  Contact
red care w*
  Signets bo
  Crédits Photos    
tampon 5x5 gris