messages et etudes bibliques pour grandir dans la foi w

 

ENSEIGNER ...

Nous n'allons pas, ici, traiter de l'enseignement en général, mais de son incidence dans le domaine particulier de la foi.
En parcourant les récits historiques de l'Ancien Testament, j'ai été arrêté par ce que nous lisons au sujet du roi Josaphat:

«L'Eternel fut avec Josaphat, parce qu'il marcha dans les premières voies de David, son père... Il eut recours au Dieu de son père, et il suivit ses commandements... Son coeur grandit dans les voies de l'Eternel... La troisième année de son règne, il chargea ses chefs... d'aller enseigner dans les villes de Juda... Ils enseignèrent dans Juda, ayant avec eux le livre de la loi de l'Eternel. Ils parcoururent toutes les villes de Juda, et ils enseignèrent parmi le peuple.»
(2 Chroniques 17:3-9)

Avant d'analyser l'attitude constructive de Josaphat, revenons en arrière dans le temps.
Le roi David, auquel il est du reste fait allusion ici, pouvait dire: «J'ai observé les voies de l'Eternel... Toutes ses ordonnances ont été devant moi, et je ne me suis point écarté de ses lois.» (Psaume 18:22-23)

Il en a été de même de son fils Salomon, dans la première partie de sa vie. Mais «à l'époque de la vieillesse de Salomon... son cœur ne fut point tout entier à l'Eternel, son Dieu, comme l'avait été le cœur de David, son père... Il ne suivit point pleinement l'Eternel, comme David, son père... Salomon n'observa point les ordres de l'Eternel.» (1 Rois 11:4, 6, 10)

Puis ce fut la tragique division du royaume d'Israël, conséquence de l'abandon des «ordres de l'Eternel». Jéroboam régna alors sur un royaume d'Israël comprenant dix des douze tribus. Au culte de Moïse, il substitua son propre système religieux, entraînant son royaume dans l'idolâtrie et la déchéance morale. Certains sacrificateurs et Lévites, attachés au Dieu de leurs pères, quittèrent Jéroboam et se rendirent à Jérusalem, où ils renforcèrent le royaume de Juda, composé lui des deux tribus restantes, et placé sous l'autorité du roi Roboam. «Ils donnèrent ainsi de la force au royaume de Juda, et affermirent Roboam, fils de Salomon, pendant trois ans; car ils marchèrent pendant trois ans dans la voie de David et de Salomon.» (2 Chroniques 11:17)

Sans connaître un déclin aussi brutal que le royaume d'Israël, le royaume de Juda sombra à son tour: «Lorsque Roboam se fut affermi dans son royaume et qu'il eut acquis de la force, il abandonna la loi de l'Eternel, et tout Israël l'abandonna avec lui.» (2 Chroniques 12.1).


blue care wAccueil
  Liens
  Plan du site        
  Contact
red care w*
  Signets bo
  Crédits Photos    
tampon 5x5 gris