messages et etudes bibliques pour grandir dans la foi w

 

Le livre de la sagesse humaine
L'Ecclésiaste

La philosophie du livre de l'Ecclésiaste paraît souvent étrange au lecteur de la Bible. Nous avons eu plusieurs questions à ce sujet. C'est pourquoi nous sommes heureux de présenter ce texte, paru dans le Journal "Le Témoin".

Le texte original, de John Phillips, a paru en anglais dans le mensuel de L'institut Biblique Moody, à Chicago.

Nous devons à Salomon trois livres bibliques: le Cantique des cantiques, une romance écrite lorsqu'il était jeune et amoureux; les Proverbes, un recueil de maximes rédigé alors qu'il était au sommet de sa forme intellectuelle; et l'Ecclésiaste, un ouvrage qui exprime les regrets de l'auteur quand, à la fin de sa carrière, il jette un regard désabusé sur les ruines de sa vie gâchée.

Après Salomon, bien d'autres personnes ont expérimenté au travers de situations pénibles la véracité de certaines déclarations de l'Ecclésiaste. Cecil Rhodes, par exemple, n'avait que 27 ans lorsqu'il fonda en Afrique du Sud la prestigieuse compagnie des mines De Beers. Huit ans plus tard, il dirigeait toute l'industrie d'exploitation des diamants en Afrique du Sud, et à 36 ans il devenait Premier ministre du Territoire du Cap. A sa mort, il léguait à l'empire britannique une région aussi étendue que l'Allemagne, la France et l'Espagne réunies: ce qu'on appelait alors la Rhodésie du Sud et la Rhodésie du Nord, aujourd'hui le Zimbabwé, la Zambie et le Botswana.

Cecil Rhodes, peut-être l'homme le plus riche du monde, comptait parmi ses amis un homme des plus pauvres, William Booth, fondateur de l'Armée du Salut. Un jour qu'ils voyageaient ensemble en train, Booth donnant une tape amicale sur le genou de son ami lui demanda: "Dis-moi, es-tu heureux?" Et le magnat du diamant de s'exclamer: " Moi, heureux? Loin de là! "

Rhodes et Salomon ont constaté tous deux qu'une vie sans Dieu est vide; ni le pouvoir, ni la fortune, ni la position sociale ou le prestige ne peuvent rendre un homme heureux. L'auteur de l'Ecclésiaste était tourmenté, malheureux, hanté par le spectre de la mort qui menace tout être irrégénéré et tout croyant rétrograde.


blue care wAccueil
  Liens
  Plan du site        
  Contact
red care w*
  Signets bo
  Crédits Photos    
tampon bo 400