messages et etudes bibliques pour grandir dans la foi w

 

Près de Lui

«Tu m'entoures par derrière et par devant, et tu mets ta main sur moi.»
Psaume 139:5

Ce beau texte nous parle à la fois d'une présence et d'un toucher. Au seuil d'une année que nous souhaitons marquante dans nos vies, il fait bon revenir aux déclarations fondamentales de l'Ecriture au sujet de notre Dieu. Alors que la connaissance augmente sans cesse dans tous les domaines, on constate chez le chrétien un déclin de la vie personnelle avec Dieu. Dans la Bible, lorsque Dieu se révèle à un homme, il est impossible à celui-ci de rester spectateur ou stationnaire. Abraham, ayant rencontré Dieu en Mésopotamie (Actes 7:2), part pour s'établir en Canaan et y fonder une postérité. Moïse, ayant rencontré Dieu au buisson ardent (Actes 7:30), retourne en Egypte pour en faire sortir le peuple d'Israël. Paul, ayant rencontré Dieu sur le chemin de Damas (Actes 9:3), prêche l'Evangile aux païens et devient l'auteur de nombreuses Epîtres qui établissent la doctrine chrétienne. Jean, rencontrant Dieu à Patmos, voit le ciel ouvert et annonce les jugements et la gloire à venir.

Où en sommes-nous en ce début d'année? Avons-nous fait des progrès durant les mois écoulés? Avons-nous avancé sur le chemin tracé par Dieu? Avons-nous crû «dans la grâce et dans la connaissance de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ»? Avons-nous persévéré dans l'amour fraternel?... Si cela n'était pas le cas, nous avons lieu de nous interroger sur la qualité de notre vie spirituelle. Dieu est-il présent dans notre vie quotidienne, dans notre profession, dans notre vie de famille, dans notre vie d'Eglise? Dieu ne veut pas que le croyant échappe aux difficultés, aux problèmes, aux épreuves, aux combats, mais Dieu veut qu'il en sorte vainqueur par la foi. D'après ce Psaume, David se laisse examiner et sonder de part en part pour être «conduit sur la voie de l'éternité» (v. 24). Il découvre alors que la présence et le toucher de Dieu sont indispensables pour échapper aux dangers de la routine, de la superficialité, du formalisme, de la stérilité.

I. La présence de Dieu

Elle est décrite par ces mots: «Tu m'entoures...» Le verbe employé ici est magnifique. Il pourrait aussi être traduit par «envelopper», «serrer de près», «embrasser». Il décrit un geste d'amour de la part d'un Dieu présent! Pour entourer son enfant, Dieu s'approche de lui, demeure avec lui et s'adresse à lui. Alors Celui qui sait «quand je m'assieds et quand je me lève, quand je marche et quand je me couche» (v. 2 et 3) est capable de m'entourer par derrière et par devant. C'est-à-dire qu'il est à mes côtés, qu'il est mon arrière-garde, et mon avant-garde.


blue care wAccueil
  Liens
  Plan du site        
  Contact
red care w*
  Signets bo
  Crédits Photos    
tampon bo 400