pensees du mois ligne w

 

Pensée du mois • mars 2017

Équipez votre amour d’un volant, de freins et d’un embrayage...

L’amour ne doit pas nous servir d’alibi, ni pour souffrir ni pour faire souffrir l’autre.
- JACQUES SALOME

Et ce que je demande dans mes prières, c’est que votre amour augmente de plus en plus en connaissance et en pleine intelligence...
- PHILIPPIENS 1.9

L’amour est la première et la plus grande source d’énergie de l’univers. Dieu est amour, il a voulu que cet amour qui émane de sa personne baigne sa création, qu’il soit présent à tous les étages de la vie, dans chaque recoin du vivant, comme un poinçon discret et infalsifiable qui certifie qu’il est l’auteur, l’intention de toutes choses...

Je m’arrête net, je sens votre malaise, j’entends votre incrédulité, vous vous demandez si je vis au fond d’une grotte depuis ma naissance, si je suis malentendant et malvoyant... la question qui vous brûle les lèvres me parvient avec clarté : « Si Dieu est amour, s’il est présent, s’il nous aime, pourquoi la violence, les discordes, la haine, l’égoïsme qui submergent nos sociétés, nos familles, nos communautés, comme une vague mortelle ? »
Je n’ai pas la prétention de répondre à la grande question de l’origine du mal dans le monde, mais je crois important de mettre en lumière une erreur qui génère de funestes conséquences. L’amour dans les mains des humains produit souvent plus de mal que de bien et ceci pour une raison essentielle : il a été séparé de la connaissance de la vérité.

L’amour est le moteur le plus puissant qui soit pour nous mettre en mouvement, mais il a besoin des bons paramètres pour ne pas devenir destructeur. Comme le résume tristement le proverbe populaire, « l’enfer est pavé de bonnes intentions ».
Combien d’enfants blessés à vie par des parents qui « les aiment » en les étouffant ? Combien de couples réduits en miettes, minés par un « amour » sincère, mais toxique ? Combien d’églises transformées en mini dictature locale, écrasées sous l’autorité malsaine de dirigeants qui « aiment » leur assemblée ? ... Et puis il y a l’égoïsme, une perversion de l’amour de soi, les fanatismes, les nationalismes qui, sous prétexte d’amour d’un dieu ou de la patrie, détruisent, excluent, accusent, persécutent...

C’est pour cela que Paul demande, dans sa prière pour ses amis croyants, que leur amour augmente de plus en plus en connaissance et en pleine intelligence.
L’amour est l’énergie, la motivation, le moteur et le carburant, mais il a besoin d’un volant, de freins, et d’un embrayage, sans oublier un bon GPS pour trouver le meilleur itinéraire.
Attention ! Ne les opposez pas l’un à l’autre, ne perdez pas de temps en discussions stériles pour déterminer qui est le plus important entre la connaissance et l’amour. Chez Dieu, ils ne font qu’un, unis et indissociables. Chez nous, les humains, spécialistes des « démontages intempestifs », ils ne sont plus naturellement liés l’un à l’autre. À nous de les mélanger à nouveau, comme une colle à deux composants, pour qu’ils retrouvent leur fonction d’origine.

Aimer selon la vérité pour construire, libérer, pardonner, encourager, s’indigner aussi et même se mettre en colère, pour s’opposer au mal et à l’injustice.
Lorsque l’amour est paramétré avec la connaissance de la Vérité, c’est-à-dire la pensée du Créateur, il devient la plus grande force de transformation et de régénération qui puisse être à l’œuvre en nous et autour de nous.
Faisons donc nôtre la prière de l’apôtre et demandons, avec insistance et confiance, à notre Dieu, qu’il illumine les yeux de notre cœur afin que notre amour gagne de plus en plus en pleine connaissance et en parfait discernement.

Philip

© Tous droits réservés.
Philip Ribe: www.philip-ribe.com 

 


blue care wAccueil
  Liens
  Plan du site        
  Contact
red care w*
  Signets bo
  Crédits Photos    
tampon bo 400