pensees du mois ligne w

 

Pensée du mois  •  janvier 2016

Ça aussi ça passera...

Que les montagnes chancellent, que les collines s'ébranlent, mon amour pour toi ne passera pas,... déclare l'Éternel, rempli de tendresse pour toi. ESAIE 54.10

Surpris, comme si nous venions de rencontrer un vieil ami que l'on croyait parti vivre à l'étranger, voilà qu'au détour de décembre, nous découvrons... la nouvelle année.
Fidèle à ses habitudes, soumise aux grains du sablier, ponctuelle comme un fonctionnaire suisse allemand, elle nous attend. Elle nous offre ses douze mois, dans le même ordre, avec le même nombre de jours, de semaines... Elle nous rappelle poliment, mais fermement qu'à la fin de décembre prochain, toujours à la hauteur de sa réputation, elle sera là pour dérouler devant nous, une autre nouvelle année.

Une légende raconte qu'un roi demanda à ses sages de lui trouver une sentence qui pourrait s'appliquer à toutes les situations de la vie, une phrase qui reste vraie à tout moment, qui ne soit jamais prise en défaut. Après de longs débats ils revinrent vers le monarque avec ces quatre mots : « Ça aussi ça passera... »
Les belles journées, les nuits de pleurs, les moments d'incertitude, les grands projets, les découragements, la lassitude, les petites choses du quotidien, la santé, la maladie, la vie et... même la mort, ça aussi ça passera. Où que nous en soyons, que cela nous plaise ou non, que nous acceptions d'y faire face ou pas, que nous soyons lâches ou courageux, ça aussi ça passera.
Il y a pourtant une exception, une réalité qui fait mentir cette maxime universelle. Notre Dieu, sa vie, ses pensées, son amour pour nous ne passeront pas. Cette vie qu'il a infusée en nous pour nous donner une espérance qui demeure, cet amour qu'il nous a manifesté en s'offrant pleinement, ses pensées éternelles qui nous conduisent alors que nous cheminons dans l'évanescence du temporaire, du provisoire.
Au point d'intersection entre l'immuable et l'éphémère, à ce point précis marqué d'une croix pour ne pas l'oublier, l'amour éternel s'est mis à notre portée.
Malgré tous les conservateurs que nous pourrons essayer d'y insérer, l'année qui s'offre à nous est périssable, elle a une date de péremption, dans douze mois elle aura expiré. Nous avons cependant la possibilité d'être les alchimistes discrets, mais efficaces, qui en recycleront une bonne partie.
Lorsque ces douze mois se seront écoulés, lorsque nous en balaierons les cendres, nous y trouverons, diamants inaltérables, chaque instant vécu dans la conscience de sa présence ; chaque moment que nous avons bien voulu tremper dans son amour pour l'imbiber d'éternité, afin de les glisser dans nos bagages pour la vie d'après.
Alors pour cette nouvelle année, plutôt que de bonnes résolutions, la richesse ou le succès, parce que ça aussi ça passera, je vous souhaite la sagesse, la force, le courage de vivre dans son amour.

Je n'ai pas signé, parce que ça aussi ça passera, mais je vous aime, et ça, ça ne passera pas...

© Tous droits réservés.
Philip Ribe: www.philip-ribe.com 


blue care wAccueil
  Liens
  Plan du site        
  Contact
red care w*
  Signets bo
  Crédits Photos    
tampon bo 120