accueil hiver ligne w

 

Le point de vue biblique

"JE SUIS"

Qui est Jésus-Christ? Des millions de gens ont cherché une réponse à cette question depuis 2000 ans. Dépendamment de la réponse que nous donnons à cette question, notre vie entière prend un tournant particulier. On peut avoir décidé de le voir comme un personnage sans importance ou comme le Fils de Dieu incarné. Mais une chose est certaine, plus de 2000 années d’histoire n’ont permis de se débarrasser de lui une fois pour toute.

Les pharisiens

Du temps de Jésus, les pharisiens constituaient un groupe religieux des plus influents en Israël du temps de Jésus. Quoique minoritaire au sanhédrin, le tribunal juif formé de pharisiens, était gardien de l’orthodoxie doctrinale dans le judaïsme. Au- delà de leur mauvaise réputation d’hypocrites, nous savons que leur connaissance des Écritures saintes de l’Ancien Testament était juste. Étant parfaitement au courant des prophéties, ils attendaient avec ferveur l’arrivée éventuelle du Messie.

Que faire de ce Jésus?

Comme bien des gens de notre génération, les pharisiens n’ont pas su quoi faire de ce Jésus de Nazareth. Ils ont bien remarqué chez lui de nombreuses manifestations messianiques, mais en même temps, il ne correspondait pas tout à fait à l’image du Messie qu’ils espéraient. Les pharisiens avaient développé une perception de ce futur Messie qui devrait les appuyer dans leur cause. Cependant, Jésus échappait à toute ressemblance avec les illusions humaines, car il devait se conformer à la réalité biblique du Sauveur. Donc, que faire de ce Jésus? Malgré qu’il ait accompli tout ce qui était prédit à son sujet dans la Parole de Dieu il ne correspond pas à l’image de celui que nous attendons.

Jean 8:53-59

"Es-tu plus grand que notre père Abraham, qui est mort? Les prophètes aussi sont morts. Qui prétends-tu être? Jésus répondit: si je me glorifie moi-même, ma gloire n’est rien. C’est mon Père qui me glorifie, lui que vous dites être votre Dieu, et que vous ne connaissez pas. Pour moi, je le connais; et, si je disais que je ne le connais pas, je serais semblable à vous, un menteur. Mais je le connais, et je garde sa parole. Abraham, votre père, a tressailli de joie de ce qu’il verrait mon jour: il l’a vu, et il s’est réjoui. Les Juifs lui dirent: tu n’as pas encore cinquante ans, et tu as vu Abraham! Jésus leur dit: en vérité, en vérité, je vous le dis, avant qu’ Abraham fût, je suis. Là-dessus, ils prirent des pierres pour les jeter contre lui; mais Jésus se cacha, et il sortit du temple."

"Qui prétends-tu être?"

Voilà une grande question! Les pharisiens étaient, en tant que théologiens, tout à fait capables de démasquer les imposteurs. Des faux messies, il y en avait eu d’autres avant que Jésus n’apparaisse. Mais lui, il était différent de tous les autres et cela était prévu dans les prophéties de l’Ancien Testament (voir Ésaie 61:1-2b). Il faisait des miracles extraordinaires que personne, pas même les pharisiens, ne pouvait nier. De plus, dans le texte mentionné au paragraphe précédent, Jésus se proclame lui-même Dieu en disant "je suis", un des noms de Dieu dans l’Ancien Testament.

"Je suis celui qui suis"

Dans le livre de l’Exode (3:14), lorsque Dieu mentionne son nom à Moïse, il dit: "Je suis celui qui suis. Et il ajouta: c’est ainsi que tu répondras aux enfants d’Israël: celui qui s’appelle "je suis" m’a envoyé vers vous." C’est pourquoi lorsque Jésus a repris ce nom pour lui-même, les pharisiens ont voulu le lapider parce qu’il venait ainsi de se prétendre Dieu.

Quelle que soit votre opinion sur Jésus, une chose est certaine, lui s’est présenté comme étant Dieu, le Sauveur des hommes.

Réal Gaudreault, pasteur de l’Assemblée Chrétienne La Bible Parle, Saguenay.

 


blue care wAccueil
  Liens
  Plan du site        
  Contact
red care w*
  Signets bo
  Crédits Photos    
tampon bo 400