accueil hiver ligne w

 

Histoire de Natala

1er épisode: Orpheline à six ans

– Dépêche-toi, Natala! Prends ce seau. Va-t'en au marigot. Tu nous ramèneras de l'eau!
– Non, pas maintenant  interrompt la grosse voix du vieil oncle. Elle fera ça ce soir, quand on rentrera. J'ai besoin d'elle au champ, aujourd'hui. Elle m'aidera à sarcler les arachides!

Sans un mot, la fillette est sortie de la case. Elle a pris un daba, sorte de sarcloir, pour s'en aller au champ. Pauvre Natala! Les choses ont bien changé pour elle, depuis trois ans!

Comment s'appelle son village? Je l'ignore. Je peux seulement vous dire qu'il est fait de cases plantées quelque part sur le sol de l'immense continent africain. Rondes, aux murs d'argile et coiffées d'herbe sèche, elles sont dominées par des arbres qu'on ne voit pas chez nous : des rôniers avec leur étrange touffe de palmes perchée sur un long tronc, des bananiers aux larges feuilles, des papayers, des citronniers, et ces splendides bougainvillées toutes parées de fleurs rouges.

Natala est orpheline. Un jour, quand elle avait six ans, soudain son père et sa mère ont été frappés par un mal mystérieux qui les a terrassés quelques heures plus tard. Avaient-ils été empoisonnés? Cela n'est pas exclu. Mais alors... pourquoi? Peut-être parce qu'ils étaient chrétiens, les deux seuls chrétiens du village. Peut-être parce qu'ils ne voulaient plus participer aux fêtes des esprits, et parce qu'ils ne croyaient plus au pouvoir protecteur des gris-gris. Ils disaient: "Notre Maître, Jésus-Christ, est plus puissant que les fétiches des sorciers!" C'est peut-être pour cela... Mais un fait est certain: subitement ce papa et cette maman ont perdu la vie, laissant une Natala de six ans seule avec un tout petit frère de deux ans.

Qui allait s'occuper des si jeunes orphelins? Au village, personne n'en voulait. En recueillant ces enfants de chrétiens, on craignait trop une vengeance des mauvais esprits. Finalement, à contrecœur et parce qu'une coutume ancestrale l'exigeait, le vieil oncle avait pris chez lui les deux orphelins. Mais il s'était promis d'en tirer profit, dès qu'ils seraient en âge de travailler!
Natala et son petit frère avaient donc quitté la case familiale pour aller vivre dans celle du vieil oncle bourru, à l'autre bout du village. Le petit ne s'était pas tellement rendu compte de ce qui se passait, mais pour Natala, c'était tout autre chose. Privée d'affection, elle avait aussitôt senti un très grand vide. Plus jamais elle ne verrait le sourire épanoui de sa chère maman. Elle n'entendrait plus la voix sécurisante de son cher papa. Plus jamais, ou plutôt... pendant très très longtemps. "Un jour, on se retrouvera au ciel, près de Dieu!" avait dit la mère de famille. Ces paroles, Natala ne les oublierait jamais. Et le peu qu'on lui avait appris du Seigneur Jésus, elle voulait le garder précieusement dans son coeur. Elle n'osait pas en parler, sinon à son petit frère, mais toujours en cachette. Quant à la vie chez l'oncle, c'était bien différent de ce qu'elle avait connu. Finies, les caresses affectueuses! Finies, les paroles douces!

Natala a neuf ans, maintenant. Sa tante aussi sait se montrer dure, impitoyable. Lorsque la fillette rentre des champs, souvent elle coupe encore du bois. Et puis, il faut qu'elle cherche l'eau. Pour cela, Natala doit marcher une bonne heure, et revenir avec un lourd fardeau sur la tête.
Ce soir, comme de coutume, Natala s'est couchée sur la natte, près de son frère. Comme d'habitude aussi, elle a fait sa prière, demandant au Seigneur Jésus de l'aider et de les protéger, elle et le petit. Tous les soirs Natala prie ainsi, mais depuis quelques jours, elle ajoute: "Fais aussi que pendant longtemps il n'y ait plus de fête au village, avec ces vilains masques et cette horrible bière!" Il faut dire que, l'autre soir, au milieu des festivités, on a voulu l'obliger à boire. Elle a refusé. Pauvre Natala! Cela lui a valu de la part de son oncle une rude volée devant tout le monde sur la place du village. Et la scène s'est encore répétée tard dans la nuit, quand il est rentré complètement ivre!

Hélas! un danger bien plus grand menace les deux enfants. Que va-t-il se passer? Attendons le prochain épisode!


blue care wAccueil
  Liens
  Plan du site        
  Contact
red care w*
  Signets bo
  Crédits Photos    
tampon bo 400