bandeau 20 ans w

 

Jeannot et ses exploits - Une autre nuit inoubliable

– Tes parents sont chrétiens, et vous lisez la Bible en famille, c'est très bien. Mais toi, Jeannot, as-tu mis ta vie en règle avec Dieu?

Pendant le camp, le moniteur du jeune garçon a posé cette question alors qu'un jour, tous deux marchaient côte à côte en queue de colonne.

Les vacances sont finies, à présent. «J'aimerais y retourner l'été prochain!» a dit Jeannot en retrouvant ses parents. Puis la vie a repris son rythme habituel. Mais souvent, depuis lors, cette question traverse l'esprit de notre jeune ami: «As-tu mis ta vie en règle avec Dieu?»

Jeannot est un brave garçon. Il fait partie de cette catégorie d'enfants et de grandes personnes qui ont un bon fonds, comme on dit! Pourtant Dieu ne s'arrête pas à cela. Même le bien que nous pouvons faire autour de nous ne supprime rien du mal qui habite en nous. Jeannot n'est pas parfait. Sa conscience le lui fait bien sentir. Ce qui le tracasse, c'est de penser qu'un jour, Dieu réglera les comptes avec chaque être humain...

Ce soir, notre ami est au lit, mais il ne peut pas dormir. Il a peur. Comment? un garçon tel que lui?... Ne s'est-il pas montré très courageux pendant la guerre, quand son père était absent, et plus tard aussi, quand il était dans le train tout seul avec Etienne, ou quand il fouillait les sombres souterrains? Jeannot n'est pas une poule mouillée! Cependant il a peur... peur de mourir! Il n'est pourtant pas malade, ni en danger. Alors, pourquoi donc avoir peur de mourir?
– Ma vie n'est pas vraiment en ordre avec Dieu, se dit-il. Je lis la Bible, c'est entendu. Tout petit, j'ai appris à aimer Dieu. Je crois qu'il existe, je prie... mais jamais comme maintenant je n'ai senti mon cœur aussi mauvais. Si je devais mourir cette nuit... et après?

Sans le savoir, Jeannot cherche la paix avec Dieu. Se sentir en règle, avoir la conscience libre, oui, c'est cela qu'il désire de tout son cœur, mais... ah! s'il pouvait être débarrassé de ce poids!

Jeannot n'y tient plus... il faut que tout soit réglé. Il se lève tout doucement pour ne pas réveiller Etienne, enfile ses pantoufles, tourne l'interrupteur dans le couloir, s'approche d'une porte... hésite un moment, puis se décide à frapper. Mais... que diront ses parents ? «Non, n'insiste pas, lui souffle une voix intérieure, tu sais bien qu'ils ont besoin de repos. Tu leur parleras demain, tu auras toute la journée pour le faire. Oui, attends à demain.» Pourtant... non! il n'en peut plus, c'est maintenant qu'il doit leur parler! Toc, toc!

A présent Jeannot est assis au bord du lit de ses parents qui l'écoutent et le comprennent si bien. La Bible est ouverte. Lentement le père de famille lit avec conviction :
– Le sang de Jésus nous purifie de tout péché. Si nous disons que nous n'avons pas de péché, nous nous trompons nous-mêmes, et la vérité n'est pas en nous. Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner.

Puis le serviteur de Dieu invite son fils à prier après lui. Pas pour dire merci pour une table bien garnie, mais pour implorer le pardon de Dieu. Alors le jeune garçon ouvre la bouche à son tour. Il demande un cœur lavé, une conscience propre, une vie en règle avec son Créateur. Et aussitôt la paix prend la place du trouble, le calme suit la tempête.

Maintenant, Jeannot aurait envie de sauter de joie: Dieu lui dit dans son cœur que tout est en ordre, à cause du si grand prix que Jésus a payé aussi pour lui. Oh! ce moment, cette minute... Jeannot s'en souviendra toute sa vie. Vingt ans plus tard, il dira même: «C'est là, près de ce lit, que je me suis vraiment converti!»

Libéré d'un lourd fardeau, il se couche et s'endort aussitôt. Il est devenu véritablement enfant de Dieu. Désormais son Père céleste le tient par la main pour le conduire sûrement.

Une vraie rencontre avec Dieu change tout le cours de l'existence. Sans cette rencontre, la vie reste vide. Elle est ratée!

Jeune lecteur! As-tu compris que Dieu désire aussi te prendre par la main? Adolescents, parents! Avez-vous fait la paix avec Dieu? Sinon, n'attendez pas un jour de plus. «C'est une parole certaine, entièrement digne d'être reçue, que Jésus-Christ est venu dans le monde pour sauver les pécheurs, dont nous sommes les premiers.»

Puisque vous ne pouvez rien lui cacher, dites-lui tout, et suppliez-le de laver votre cœur! Cette heure sera-t-elle le point de départ d'une vraie vie chrétienne? Aura-t-elle pour vous des suites jusque dans le ciel? Si Jeannot le pouvait, il viendrait vous dire:
– J'ai fait un pas décisif à douze ans. Quel que soit votre âge, ce pas, faites-le aussi, maintenant ! Vous ne le regretterez jamais!

L'histoire de Jeannot ne s'est pas terminée là. Des années ont passé. Notre ami a grandi. Jeune homme, il a vécu toutes sortes d'aventures. Parfois exposé à de grands dangers, il a toujours été protégé. A ses yeux, l'avenir pouvait paraître incertain, mais Dieu dit dans la Bible: «Je t'instruirai et te montrerai la voie que tu dois suivre; je te conseillerai, j'aurai le regard sur toi.» Jeannot a cru à ces merveilleuses promesses. Il s'est laissé conduire, comme un enfant par son père. Il n'a pas été déçu! Qu'est-il devenu? Missionnaire. Pendant des années, avec sa femme Roselyne, il a travaillé pour faire connaître l'Evangile en Afrique. Et maintenant? Père de quatre enfants devenus eux-mêmes adultes, Jeannot persévère. Il habite Belfort, mais souvent il est en voyage, cherchant de nouveaux serviteurs de Dieu pour l'Afrique, et allant sur place pour encourager ceux qui travaillent fidèlement à leur poste. Jeannot... une vie utile pour Dieu.

FIN DU FEUILLETON

Mais, qu'en sera-t-il de TA vie ?

Texte: Samuel Grandjean


blue care wAccueil
  Liens
  Plan du site        
  Contact
red care w*
  Signets bo
  Crédits Photos    
tampon 5x5 gris