accueil printemps ligne w

 

Le chemin du pays

Genovieva 37e épisode

– Bonsoir, petits amis roumains! Nous sommes heureux de vous retrouver pour notre émission "En marchant avec Dieu". Ensemble, nous allons repartir à la découverte d'autres merveilles de la Bible. Mais pour commencer, voici un beau chant. Il nous vient de la Suisse. Son titre: "Qui a créé le monde?" De jeunes enfants chantent joyeusement. Ecoutons-les...

Qui donc a pris place derrière le micro pour cette annonce? Genovieva! Depuis un certain temps, elle va régulièrement dans un studio d'enregistrement pour des émissions radiophoniques.

Nous sommes dans une petite ville d'Allemagne. Stephen et Genovieva s'y sont installés pour être plus près de la Roumanie. Retourner là-bas pour parler de la Bible aux enfants... Genovieva aimerait bien. Mais n'y est-il pas toujours défendu de croire en Dieu? Et ne force-t-on pas chaque matin les écoliers à répéter: "Dieu n'existe pas, Dieu n'existe pas"?

En Roumanie, de nouveau notre amie risquerait la prison. Elle ne peut donc pas s'y aventurer.
– Mais alors, que faire pour dire à ces enfants que Dieu existe vraiment, et qu'il les aime? C'est la question que Stephen et Genovieva se sont posée souvent. Et toujours ils sont arrivés à la même conclusion:
– Il faudrait quand même entrer dans le pays. Mais comment?

Dieu va leur montrer le chemin, celui qui permet de franchir les frontières sans passeport, d'aller partout. D'entrer, sans être vu, dans de nombreux foyers. Ce chemin, c'est justement... la radio.

A présent, chaque lundi soir Genovieva dispose d'un quart d'heure pour s'adresser à des milliers de petits Roumains.
Ils ont faim, ils ont froid, ils vivent dans la crainte, mais ils sont heureux de pouvoir capter cette émission en cachette. Quelle joie de retrouver leur amie sur les ondes, chaque lundi.

Des auditeurs écrivent:

"Pour l'école du dimanche, nous enregistrons vos programmes. Cela nous permet d'enseigner ces beaux chants à nos enfants."

"Chère Genovieva, le lundi matin, je suis souvent battu à l'école, parce que, le dimanche, je suis allé à l'église avec mes parents. Mais tu sais ce qui m'encourage toujours? C'est justement le lundi que passe ton émission. Nous l'écoutons en famille, tout doucement à cause des voisins... Et quand on entend: "A la prochaine fois", nous disons tous: "Déjà." Mais nous nous réjouissons du lundi suivant. Surtout, je t'en supplie, ne parle pas de cette lettre à la radio. On pourrait encore nous faire des ennuis! "

S'ils préparent des émissions de radio, Stephen et Genovieva expédient aussi des colis de farine, sucre, lait en poudre, riz, café, médicaments. Chaque mois, 60 à 70 colis de 20 kilos sont portés à la poste. Et d'autres lettres arrivent: "Quand j'ai reçu votre paquet, j'ai pleuré de joie. J'ai loué notre Dieu. Merci pour tout. J'ai pu échanger le café contre du bois pour le fourneau..."

Pour les enfants roumains, nos amis préparent aussi des livres. Joliment illustrés par un artiste chrétien, ils racontent l'histoire de Noël, celle de Pâques ou de la Création. Des milliers d'exemplaires prennent le chemin de la Roumanie. Et plus tard une large diffusion de jolies cassettes pour enfants prendra la place des émissions de radio.

Noël 1989. Tout le pays est secoué par de graves événements. C'est la révolution, avec la chute du terrible et cruel dictateur! Les chrétiens vont enfin pouvoir se réunir sans crainte. Quelle joie!

Un peu plus tard, Stephen et son épouse se rendent en Roumanie pour quelques semaines.

A Iasi, le long d'une petite rue en pente, sur la droite en montant voici un portail, quelques marches, un perron....C'est dans ce bâtiment que Genovieva a dû se cacher si longtemps. Quelle émotion, quand elle revoit les bancs de son église!

Et quelle fête, le dimanche, quand, dans ces mêmes lieux, elle retrouve tant d'amis!

– Cette Bible que je tiens, souviens-toi, Genovieva! Pour qu'elle m'appartienne, un jour tu l'as cachée sous des torchons de papier, au fond d'une poubelle!
– Genovieva! Me reconnais-tu? J'ai fait partie du choeur. J'étais là quand on a voulu nous faire sortir du car, dans la nuit, en pleine forêt!
– Genovieva! Si tu veux montrer à ton mari la colline où la pluie a mis en déroute ceux qui nous poursuivaient, je vous y conduis volontiers en voiture demain.

Beaucoup de choses devront encore changer dans le pays. Mais que les chrétiens sont heureux de pouvoir désormais se réunir, chanter, ouvrir la Bible en toute liberté!

F I N

Texte: Samuel Grandjean


blue care wAccueil
  Liens
  Plan du site        
  Contact
red care w*
  Signets bo
  Crédits Photos    
tampon bo 400