bandeau 20 ans w

 

Vive les mariés!

Genovieva 36e épisode

– Regarde, la porte s'ouvre!
– Ils vont sortir...
– Oui, les voilà...
– Oh, qu'elle est belle dans cette longue robe blanche!
– Vive les mariés! Vive les mariés!

En cette saison, il est assez normal que le soleil oublie de briller sur cette petite ville d'Angleterre. Mais aujourd'hui, samedi 16 novembre 1985, la joie remplit les coeurs. Stephen et Genovieva se marient! Vive les mariés!

Veuve depuis plusieurs années, la mère de Genovieva est présente. Elle a voyagé seule depuis la Roumanie. Quelques amis sont venus des Etats-Unis. Mais l'auditoire est surtout formé d'Anglais qui connaissent bien Stephen, le jeune professeur. N'a-t-il pas enseigné le français durant deux ans dans cette petite ville, au sud-ouest de Londres ?

La cérémonie vient de se terminer. Les mariés l'on voulue de style bien anglais. Mais, du début jusqu'à la fin, ils sont restés debout, comme en Roumanie. Et quand est venu le moment de signer l'acte de mariage, ils se sont retirés dans une autre pièce, pour une dizaine de minutes...

Pendant leur absence, soudain une centaine d'enfants ont chanté dans l'église. Ah, quels chants merveilleux! On ne comprenait rien aux paroles roumaines, mais quelle conviction, quelle chaleur dans ces voix! Une centaine d'enfants venus de Roumanie? Etait-ce possible? Oui, mais pas comme vous le pensez...

Pour ces enfants, la fête a commencé un mois plus tôt déjà, en Roumanie, dans l'église d'Iasi, à l'endroit même où Genovieva a dû se cacher si longtemps. Pour le mariage de leur grande amie, ils ont chanté de tout leur coeur. Elle le méritait bien! On a mis leurs voix dans une cassette enregistrée, qu'on a confiée aux services postaux... Miracle: elle est arrivée! Il était bien normal que ces enfants participent aussi à la cérémonie. Leur choeur est né quand Genovieva vivait là-bas, à Iasi, au milieu d'eux.

– Genovieva, direz-vous peut-être, nous la connaissons bien. Mais qui donc est Stephen? C'est la première fois que nous le rencontrons dans cette longue histoire!
– La première fois, vraiment? Eh bien, non! Souvenons-nous: il faisait déjà nuit quand nous l'avons vu à l'oeuvre, discrètement…

Un certain soir, à Iasi, sans le vouloir trois étrangers avaient fait trembler de peur la pauvre Genovieva. Ils étaient entrés dans l'église où notre amie se cachait. Elle les avait pris pour des agents de la Securitate. Quelle frousse!

Mais bientôt, en anglais elle avait entendu: "Hello! Etes-vous Genovieva? Je m'appelle Stephen, et ce sont mes deux amis. Nous sommes chrétiens. Nous venons d'Angleterre. Nous ne faisons que passer dans votre ville, mais on nous a donné l'adresse de cette église. Nous vous apportons quarante Bibles. Où pouvons-nous les déposer?"

Quelle émotion pour Genovieva! Le même après-midi, n'avait-elle pas donné sa Bible à un chrétien courageux, mis de force dans un hôpital psychiatrique? Pour que cet homme puisse être encouragé par la Parole de Dieu, la jeune Roumaine avait renoncé à son plus précieux trésor. Et le même soir, elle recevait quarante Bibles! Dieu avait agi pour elle, et aussi pour ces trois jeunes gens qui avaient pris de gros risques.

Avant de reprendre la route, ils avaient passé la nuit chez les parents de Genovieva... Puis ils étaient repartis.

Stephen a vécu en Angleterre. Enfant de parents qui avaient été missionnaires au Maroc, il avait quatorze ans quand il a décidé de marcher avec Dieu. En faisant ses études, il s'est passionné pour les langues étrangères.

Un jour, Stephen a fait une suggestion à deux de ses amis:
– Pendant nos prochaines vacances, si nous partions en voyage dans les pays de l'Est? Souvent nous avons prié pour les chrétiens de cette région. Quelle joie si nous pouvions leur apporter un peu d'aide... en Roumanie, en Bulgarie ou même en Union soviétique!

Les trois jeunes gens se sont préparés sérieusement, puis ils sont partis en voiture. Mais la route était longue. Que d'aventures! Il y en aurait eu bien assez pour les décourager. Pourtant un soir, ils sont arrivés à Iasi, avec leurs quarante Bibles. Ah, quelle joie! Que de souvenirs, aussi!

Par la suite, Stephen est devenu professeur de français. A plusieurs reprises, il est retourné dans les pays de l'Est. Et plus tard, pendant quatre ans, il a travaillé en Autriche, dans une mission pour la Roumanie, la Turquie et d'autres pays.

Un jour, qui voit-il arriver? Genovieva! Aux Etats-Unis, elle avait édité plusieurs brochures pour les enfants roumains. Elle cherchait une mission pour les acheminer en Roumanie. Une seule pouvait se charger de cela. Genovieva a donc fait le voyage en Autriche pour prendre contact avec cette oeuvre. Et qu'a-t-elle découvert? C'était là que Stephen était au travail! Ils se sont rencontrés. Ils se sont retrouvés.

Dieu les avait préparés l'un pour l'autre. Il les a réunis. Puis, après un certain temps... ils se sont mariés.

Que va faire le Seigneur, avec ce couple à sa disposition? Où va-t-il les conduire?

Texte: Samuel Grandjean


blue care wAccueil
  Liens
  Plan du site        
  Contact
red care w*
  Signets bo
  Crédits Photos    
tampon 5x5 gris