accueil printemps ligne w

 

Ada sous la pluie

Genovieva 31e épisode

Aujourd'hui, Genovieva s'entretient longtemps avec Ada, croyante âgée déjà, mais toujours si active depuis cinquante ans. Que de fois cette femme de la campagne a été secourue par Dieu. Quand elle se met à raconter, on l'écouterait pendant des heures. Parmi ses nombreuses aventures, il en est une que Genovieva ne pourra jamais oublier:

Ce jour-là, quittant les dernières maisons du village, Ada s'en va par un chemin de campagne. Après une demi-heure de marche, elle atteint la grande route.
- Seigneur, prie-t-elle silencieusement, tu le sais, il n'y a pas de train, par d'autobus non plus qui s'arrête par ici. Je vais me tenir au bord de la route. Permets qu'une auto s'arrête pour me prendre. J'attendrai ici…

De temps en temps, une voiture passe. Ada tend le bras, mais personne ne semble y faire attention. Voilà déjà une heure qu'elle attend debout au bord de la route.
Il fait froid et humide. Et maintenant, quelques gouttes commencent à tomber!
- Vraiment Seigneur! Tu pourrais faire arrêter une voiture pour moi. Je sais que tu le peux… Un seul mot de ta part suffirait. Pourquoi ne le dis-tu pas?

Les gouttes sont plus serrées, à présent. Et la pauvre Ada n'a rien pour s'abriter. Son écharpe, son manteau, même ses pieds sont mouillés.
Le temps passe… Il pleut encore plus fort. Ada se met à pleurer. Sur son visage les larmes se mêlent aux gouttes de pluie. Cela fait déjà trois heures qu'elle attend.
Décidément, est-il raisonnable d'insister. Ada doit-elle renoncer? Mais ce n'est ni pour son plaisir ni par fantaisie qu'elle s'est mise en chemin. Elle a promis d'aller visiter une personne en détresse. Ne doit-elle pas à tout prix tenir son engagement?

 

Tiens! un bruit de moteur… tout là-bas, un véhicule débouche au virage de la route. Ada l'aperçoit, espère encore une fois, mais bientôt…
Non, inutile de se réjouir: c'est un autobus. Pourquoi s'arrêterait-il ici, en pleine campagne? On dirait qu'il ralentit… Mais oui! il se range à droite. La fenêtre du chauffeur s'abaisse:
- Allez, montez vite!
- Oh, merci! Quelle chance! Merci, merci, Monsieur! s'écrie Ada en entrant par la portière arrière pour prendre place sur la banquette. Merci encore!

Qui est assis tout à l'avant de l'autobus? Un jeune garçon de dix ou onze ans. Dès qu'il a entendu la voix d'Ada, il s'est retourné, ouvrant de grands yeux étonnés. "Cette voix, je la connais", se dit l'enfant surpris, tandis que son visage s'illumine d'un très large sourire.
- Oui, c'est elle! s'écrie-t-il en bondissant de son siège. L'enfant s'est élancé dans le couloir. Il court vers Ada. Il lui saute au cou, et l'embrasse.

Ada paraît surprise. Qui donc est ce jeune garçon?
- Vous ne vous souvenez pas de moi? Je m'appelle Lionel. Vous m'avez parlé de Jésus et vous m'avez donné...
L'enfant s'est arrêté net pour fouiller dans la poche de sa veste.
- ... Ceci! ajoute-t-il en brandissant avec fierté une brochure chrétienne qu'Ada connaît bien. Vous savez, Madame! J'ai accepté Jésus dans ma vie. Je suis son enfant, maintenant. Et j'ai prié pendant une année pour vous revoir!

Ada pleure de joie.
- Merci, merci Seigneur! prie-t-elle spontanément. Oh oui, merci pour Lionel! Il valait la peine d'attendre sous la pluie pour recevoir une si grande récompense. Merci d'avoir arrêté le véhicule, exprès pour moi, et... pour Lionel aussi!

Page modifiée le 10 août 2008 par pl


blue care wAccueil
  Liens
  Plan du site        
  Contact
red care w*
  Signets bo
  Crédits Photos    
tampon bo 400