accueil hiver ligne w

 

David 1 - Face du lion

David était un jeune berger. Il allait garder les moutons de son père tous les jours. Le matin, quand le soleil se levait, il ouvrait l'étable où les moutons dormaient pendant la nuit. Il appelait ses moutons. Il allait avec eux dans les pâturages et il y restait toute la journée. Les moutons broutaient l'herbe, et David était assis prêt d'eux. Il prenait soin que ses moutons aient assez à manger. Quand ils avaient soif, il les conduisait au bord du torrent pour qu'ils puissent boire. Car les moutons ne devaient manquer de rien.

Il fallait aussi prendre garde qu'aucune méchante bête, hyène ou serpent, n'approche d'eux et ne leur fasse du mal.
Quand il en venait une, David la chassait à coups de pierres ou avec son bâton. Il était toute la journée seul avec ses moutons. Dans le lointain, il voyait des maisons. C'était la ville de Bethléem. C'est là qu'habitaient son père et ses frères. Mais il était toujours seul dans les vastes pâturages.
Mais il n'était pas triste. Non, il était même très content.

Souvent, il faisait de la musique avec une harpe, instrument formé d'un bâton recourbé et de plusieurs cordes.
Il en jouait très bien. Parfois, il chantait en jouant et son chant résonnait au loin sur les monts de Juda.

Sais-tu pourquoi David était heureux et content? C'est qu'il n'était jamais seul dans les champs.
Il y avait quelqu'un qui se tenait près de lui toute la journée et qui le rendais heureux.
Sais-tu qui c'était?
Le Seigneur Dieu.

Le Seigneur est partout, dans les villes et dans la campagne. Il prend soin de tous les hommes. Il nous voit toujours et partout.
David le savait bien. Il pensait: "Je prends soin des moutons et le Seigneur prend soin de moi. Le Seigneur est un berger, lui aussi, et moi je suis une de ses brebis.
Quand il y pensait, il était si heureux qu'il chantait un beau chant, un psaume, qu'il avait composé lui-même:

"Le Seigneur est mon berger, je ne manquerai de rien."
Dans les pâturages, seuls les moutons entendaient son chant. Mais dans le ciel, Dieu écoutait.

Un jour il se passa quelque chose d'effroyable. David était sur les monts de Juda avec ses moutons quand, soudain, il vit surgir un lion, une formidable bête avec les griffes acérées et les dents pointues. Le lion rampait silencieusement à travers les buissons… et il sauta tout d'un coup sur les moutons.

Il saisit un mouton dans sa gueule en poussant un rugissement terrible. Il voulait emporter le pauvre mouton dans sa gueule jusque dans les fourrés du ravin pour le dévorer. Mais David était là. Il sauta sur ses pieds et courut après le lion. Il ne pensait pas au danger. Il ne pensait pas aux griffes acérées ni aux dents pointues, il pensait seulement: "Je suis le berger, je dois sauver mon pauvre mouton." Il pensait aussi: "Le Seigneur est mon berger, il m'aidera sûrement." C'est pourquoi il n'avait pas peur.

Il rattrapa le lion et le frappa avec un gros bâton jusqu'à ce qu'il lâche le mouton. Le lion voulait mordre David, mais David se jeta sur l'affreuse bête et la tua.

Le lion était étendu sur le sol. Il ne pourrait plus jamais faire de mal. David prit le mouton dans ses bras et le ramena vers le troupeau.

Le mouton était grièvement blessé, mais David essuya le sang et étendit une pommade sur les plaies. Il le soigna si bien que les blessures se cicatrisèrent et que le mouton guérit entièrement.
David était un bon berger. Et le Seigneur était son bon berger. Il savait soigner ses moutons. Dieu prenait soin de lui.

Un jour, un serviteur vint trouver David dans les champs pour lui dire qu'il devait rentrer tout de suite à la maison.
Car son père Isaï avait reçu une visite. Ses frères, eux aussi étaient réunis à la maison.
David avait sept frères. Il était le plus jeune de sa famille. Qui était le visiteur?

C'était Samuel, un bon serviteur de Dieu. Il était devenu un vieillard, avec une barbe grise, mais il servait toujours Dieu et c'est Dieu qui l'avait envoyé chez Isaï.

Samuel apportait une étrange nouvelle. Mais c'était aussi une nouvelle merveilleuse. Dieu lui avait dit qu'un des fils d'Isaï allait devenir roi, roi du peuple d'Israël. Pas tout de suite, mais quelque temps plus tard. Car il y avait alors un roi qui s'appelait Saül. Mais Saül n'était pas un bon roi. Il avait désobéi. Il ne voulait pas écouter Dieu. C'est pourquoi un autre roi devait le remplacer. Et ce roi serait un des fils d'Isaï.
Mais lequel des fils?
Samuel lui-même ne le savait pas. Dieu allait le choisir lui-même.

Texte: Samuel Grandjean


blue care wAccueil
  Liens
  Plan du site        
  Contact
red care w*
  Signets bo
  Crédits Photos    
tampon bo 400