faq questions réponses nous sommes à votre écoute w

 

Pourquoi et comment servir Dieu?

Questions:

Nous avons reçu plusieurs questions se rapportant au service de Dieu. On peut les regrouper ainsi:
Pourquoi devrais-je servir Dieu ? 
Qu'est-ce que "servir Dieu" ?
Comment servir Dieu ?

Réponse:

Essayons de répondre simplement à ces questions. Mais en premier lieu il faut se mettre d'accord sur la signification de certains termes.
"
Chrétien" désigne une personne qui a demandé à Dieu de transformer son existence et qui a accepté Jésus-Christ comme son Sauveur personnel. Pour cela elle a accepté le fait qu'elle est juridiquement coupable devant Dieu. Elle a alors demandé pardon à Dieu et sachant que ses efforts propres ne pouvaient effacer une seule de ses fautes, elle a demandé à Dieu que le sang de son Fils, Jésus, la purifie de tout péché. Elle est ainsi devenue "enfant de Dieu" et appartient définitivement à Dieu.
(Plus de détails à "La marque distinctive du croyant").
"Eglise
", ne désigne pas une organisation humaine comme l'Eglise catholique, protestante, anglicane ou autre.

Le service pour Dieu ne concerne donc que ceux qui sont devenus véritablement chrétiens, par une décision personnelle. Ceux qui ne le sont pas ne font pas partie de la famille de Dieu et ne peuvent donc servir Dieu car ils ne Le connaissent pas personnellement.

Quelqu'un qui est conscient qu'il a mérité l'enfer et que c'est uniquement l'amour de Dieu manifesté par le Fils qui le sauve, aura au fond de son cœur un amour en retour pour ce Dieu si miséricordieux. Si l'on n'a aucun sentiment de gratitude, c'est qu'on n'a pas encore compris ce que Dieu et son Fils ont fait pour nous.
Mais normalement, celui que Dieu a sauvé de l'enfer ressent de l'amour pour Dieu et désire lui plaire et faire "quelque chose" pour Lui.

On ne peut RIEN faire pour être sauvé: aucune œuvre, aucun argent, RIEN de ce qui vient de l'homme souillé ne peut devenir purification. Le "service" n'a donc aucun rapport avec le salut éternel que Christ nous a acquis à la croix. Mais par amour et par reconnaissance, nous désirons plaire à Dieu et faire ce qu'il nous demande.

Ce qu'il veut en priorité, c'est que nous grandissions spirituellement. Ne soyons pas comme ces Corinthiens à qui Paul reprochait, des années après leur conversion, d'en être restés au niveau des nouveaux-nés (spirituels) juste capables d'assimiler le lait des nourrissons et de ne pas supporter la nourriture (spirituelle) solide ( 1 Cor 3:2).
Il faut donc parvenir à l'état d'homme et non plus d'enfant spirituel. Pour cela l'étude systématique et journalière de la Parole de Dieu et la prière constante sont indispensables. Mais ce n'est pas là le sujet de ce texte.

Le second point de ce que nous ferons pour Dieu, c'est travailler à notre sanctification. C'est là la progression normale du chrétien pendant toute sa vie. Etudiez à ce sujet "La vraie spiritualité", le meilleur livre explicatif sur ce sujet.

Et nous arrivons - enfin - à la question du service pour Dieu.

Par amour pour Dieu, nous voudrions faire "quelque chose" pour Dieu. Mais QUOI et COMMENT?

Tout au début du livre des Actes (1:8) se trouve cette affirmation:
Mais vous recevrez une puissance, le Saint–Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre.

Depuis la Pentecôte, tout homme reçoit en lui le Saint-Esprit à l'instant même de sa conversion. Il est immédiatement capable de faire un premier service pour Dieu: lui servir de témoin. Cela veut dire que vous êtes invité à dire autour de vous ce que Dieu a fait pour vous dans son amour. Je sais, cela peut être difficile, surtout si l'on est timide et si l'on craint les éclats de rire. Mais Dieu n'a pas dit: "Si je fais de vous des super-héros, allez témoigner". Il a promis de nous aider, nous pouvons donc demander à Dieu, dans la prière, le courage et la sagesse pour agir selon Lui.
Jérusalem - le lieu où vous habitez - sert ainsi de départ à votre service pour Dieu. Certains iront parfois dans d'autres contrées - à l'occasion des vacances, par exemple - mais tout viendra en son temps, à mesure que Dieu vous formera pour tel ou tel travail. 

Ce premier service-là, le témoignage, est à la portée de chacun, même des isolés. Il y a des infirmes qui, par téléphone, ont annoncé Christ à de nombreuses personnes. Personne ne peut dire: "Je ne peux pas servir Dieu".

Parfois des messages parvenant sur le site disent: Je veux être pasteur pour servir Dieu. Très bien… en principe! Mais ce que vous voulez et ce que Dieu veut n'est pas forcément la même chose. Il y en a qui ont voulu être pasteur, qui ont même fait les études pour cela, mais n'ont jamais demandé à Dieu ce que Lui voulait. Et leur ministère a été une faillite et parfois un sujet de scandale.

Outre le témoignage personnel, le service commence toujours par de petites choses. Commencez par faire ce qui rebute les autres: nettoyer l'église, faire la vaisselle après les rencontres, écrire les circulaires, et mille petits travaux qui ne sont pas estimés et pour lesquels Dieu seul saura ce que vous avez fait.

Demandez à Dieu ce que vous pouvez faire d'autre pour Lui. Il vous trouvera assez d'occupations pour que, peu à peu, vous puissiez vous passer de diverses occupations du monde: TV, spectacles ou sports ne seront plus que des choses occasionnelles, à mesure que Dieu vous occupera à bien mieux que cela. Et avec de bien plus grandes satisfactions!

Mais il y a un point important dans le service: la prière. Il y a certes les prières que l'on fait pour sa propre situation et sa famille, mais combien de temps passez-vous à prier pour les autres?

1 Tim 2:1 à 4 J’exhorte donc, avant toutes choses, à faire des prières, des supplications, des requêtes, des actions de grâces, pour tous les hommes, pour les rois et pour tous ceux qui sont élevés en dignité, afin que nous menions une vie paisible et tranquille, en toute piété et honnêteté. Cela est bon et agréable devant Dieu notre Sauveur, qui veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité.

Quand avez-vous prié pour la dernière fois en faveur des hommes politiques ? Combien de fois priez-vous pour les inconvertis, pour les chrétiens persécutés (ils sont des millions!), et pour ceux qui, souvent au péril de leur vie, leur annoncent l'Evangile?
Priez-vous pour les habitants de votre immeuble, de votre quartier? Pour les membres de votre Église, pour les malades, les aînés et les isolés tout spécialement? Priez sans cesse, dit 1 Thess. 5:17.

Voilà que notre vue sur le "service" s'élargit. Témoignage, travaux méprisés, prières. Il y a déjà là de quoi bien vous occuper.
Pour la suite? Ne vous faites pas de soucis, Dieu a un plan d'occupation pour vos "heures creuses". Faites-lui confiance et Il vous guidera en toutes choses.

Peu sont appelés à un service à plein temps et moins encore à devenir prédicateur. Mais Dieu n'appellera pas à une fonction de responsabilité celui qui a esquivé les petites corvées, de cela vous pouvez être certain! Si certaines œuvres et missions ne remplissent plus le plan que Dieu avait pour elles, c'est souvent qu'on a nommé à leur tête un ambitieux et non pas l'homme que Dieu aurait voulu.

Il est possible que Dieu vous appelle à le servir à plein temps. Mais pour quoi faire? Il a besoin de mécaniciens, de médecins, de comptables, de gestionnaires, de traducteurs, d'informaticiens. Réparer un camion en pleine brousse avec des moyens élémentaires n'est pas aussi "reluisant" que de parader sur une estrade. Mais c'est parfois le mécano qui fait le travail le plus utile pour Dieu. Si le camion ne passe pas, si la station radio n'est pas réparée, comment le message de l'Evangile sera-il annoncé?
Un proverbe dit: "Il n'y a pas de sot métier, il n'y a que de sottes gens". C'est encore plus vrai au service de Dieu.

Alors, par reconnaissance et par amour envers Dieu, commencez à Le servir, là où vous êtes, en priant, en témoignant et en faisant les "petits" travaux. Lorsque vous aurez mûri, Il vous appellera à d'autres tâches.

Comme exemples, écoutez sur ce site les émissions sur "Les compagnons d'œuvre de Paul". Sans eux, le ministère de Paul ne serait pas allé bien loin… Mais avec leur aide, l'Evangile s'est répandu dans quantité de contrées. Ce sont des émissions vraiment passionnantes!

Prenez ces hommes comme modèles pour VOTRE service!

sl, pl et pa 


blue care wAccueil
  Liens
  Plan du site        
  Contact
red care w*
  Signets bo
  Crédits Photos    
tampon 5x5 gris