faq questions réponses nous sommes à votre écoute w

 

Rétrograde ?

Question:

Une personne qui a été baptisée à 16 ans au nom de Jésus et qui, à l'âge de 17 ans, s'est complètement éloignée en se mariant avec un non converti et en étant enceinte et qui a vécu ainsi pendant 18 ans sans Dieu et qui a divorcé entre-temps, avec quatre enfants et qui, à l'heure d'aujourd'hui, se repend et accepte Jésus dans sa vie comme son Sauveur. Qu'advient-il de son baptême?

Réponse:

Votre question est importante, mais pour pouvoir y répondre, il faut premièrement examiner ce que représente exactement le baptême.

On croit parfois que le baptême joue un rôle dans la conversion, dans l'acte de devenir enfant de Dieu. Mais ce n'est pas exact. En fait, voici la succession des faits:
Une personne, ayant une vive conviction de péché demande pardon à Dieu. Ce pardon lui est accordé par la foi dans la puissance de salut du sang de Jésus-Christ, mort sur la croix pour ses péchés. Si elle reconnaît en Jésus son Dieu et son Sauveur, son péché est effacé, oublié. Le Saint-Esprit pose instantanément son sceau sur elle  et devient enfant de Dieu, pour l'éternité.

Le baptême vient ensuite, normalement après une certaine période, permettant de juger de la sincérité de la conversion. Le baptême est un illustration de ce qui s'est passé à la conversion: l'immersion représente la mort du vieil homme, puis la renaissance en une vie nouvelle. (2 Corinthiens 5:17 Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle création.).
Le baptême est donc aussi un témoignage: le baptisé confesse publiquement son appartenance à Christ et de son désir de vivre et de témoigner pour lui. On ne doit pas baptiser un jeune enfant, car il ne réalise pas encore ce qu'impliquera une vie de témoignage pour Christ. Nous approuvon les églises qui ne baptisent pas les adolescents, car l'adolescence est un âge où l'on doit vraiment choisir sa vie et montrer sa fidélité à Jésus-Christ. Mais c'est là un point secondaire, dépendant de l'organisation des diverses églises. Plus de détails sur le baptême dans repons18.htm et repons98.htmle baptême est étudié plus en détail.

Venons en maintenant à votre question, que nous résumons ainsi:
Une personne ayant fait profession de se convertir et ayant été baptisée, a rétrogradé et s'est éloignée de Dieu. Elle se repend maintenant et désire revenir à Christ. Doit-elle être baptisée à nouveau ?

En fait, il y a deux cas bien différents, à vous de voir duquel il s'agit.

A. La première "conversion" n'était pas réelle. On trouve des personnes ayant fait profession de se convertir, mais c'était par des pressions psychologiques et non suite à une conviction de péché suivie de repentance que cette "conversion" a été obtenue. C'est souvent le cas lors de manifestations spectaculaires attribuées au Saint-Esprit. Ces personnes n'étant pas fondées en Christ, elles tombent facilement. On a donc ici le cas d'une personne non-convertie.
Il faut donc qu'une réelle conversion ait lieu, puis qu'elle suive des cours d'instruction sur le baptême, avant que celui-ci puisse avoir lieu. Si nécessaire, la situation devra être clairement expliquée à l'église locale.

B. La personne était réellement convertie, mais son témoignage par le baptême a été prématuré, elle n'a pas été suffisamment instruite de ce que cela représentait, ou elle s'est faite des illusions, se fiant à ses capacités propres pour suivre Jésus.

Son cas est alors celui d'un chrétien préférant vivre selon le monde plutôt que selon Dieu. Il faut bien comprendre que le salut ne peut se perdre, quelle que soit la conduite après la conversion. La repentance permet donc de retrouver la pleine communion avec Dieu. Dans sa grâce, non seulement Il pardonne, mais il oublie les péchés.

Dans ce cas, il n'y a aucune raison d'être baptisée de nouveau. Attention! il serait bien que des anciens ou des chrétiens expérimentés suivent cette personne de leurs prières et la soutiennent spirituellement. Après un laps de temps suffisant pour prouver sa maturité spirituelle, (1 an ? 2 ans ?) il pourrait être opportun qu'elle rende un témoignage public en disant à son église ce que Dieu a fait pour elle, mais ceci dépend de l'organisation de l'église et de la forme des cultes.

*************

Réponse à un rétrograde repentant

… je me suis repenti de ces choses, mais j'ai peur que Dieu ne m'en veuille pour ma conduite et je suis souvent triste…

Un dicton humain dit "faute avouée est à moitié pardonnée". Ce n'est pas ainsi que cela va avec Dieu. Pour Lui, "faute avouée (à Dieu dans la prière) est totalement pardonnée et oubliée".

Cela signifie premièrement que celui qui est devenu enfant de Dieu par sa conversion est sauvé pour l'éternité, et RIEN ne peut lui faire perdre son salut. Mais chaque chrétien commet des péchés et cela peut, en effet, aller jusqu'à l'abandon de la vie chrétienne.

Mais avez-vous déjà réfléchi à la parabole du fils prodigue? (Luc 15)
Que dit le père lorsque son fils repentant revient à la maison? "Mais le père dit à ses serviteurs: Apportez vite la plus belle robe, et revêtez-le; mettez-lui un anneau au doigt, et des souliers aux pieds. Amenez le veau gras, et tuez-le. Mangeons et réjouissons-nous; car mon fils que voici était mort, et il est revenu à la vie; il était perdu, et il est retrouvé."

Pourquoi restez-vous dans la tristesse, si le Père se réjouit de votre retour?
Il y a peut-être des choses que vous avez faites, pour lesquelles il faut aussi demander pardon, c'est dur mais nécessaire pour repartir dans la vie avec une page blanche devant soi.

La Bible vous semble difficile à lire et à comprendre? Vous souvenez-vous du verset qui vous a persuadé de remettre votre vie entière à Christ, en acceptant par la foi le salut offert par son sang? Etait-ce Jean 3:16? Jean 3:36? Esaïe 53:5? Peut importe, revenez à votre point de départ dans la vie chrétienne, au pied de la croix. Et là, remerciez encore une fois Dieu pour le don merveilleux de sa Grâce - on ne Le remercie jamais trop pour son amour immense - et dites-Lui que vous voulez recommencer, mais cette fois pleinement avec Lui, votre vie chrétienne.

Persévérez alors dans la lecture de sa Parole. Lisez chaque jour un passage en demandant à Dieu qu'il vous révèle ce qu'il a à vous enseigner. (Ce n'est pas la quantité de ce qu'on lit qui est important, mais c'est de réfléchir à ce que cela signifie pour soi-même). ET vous verrez que Dieu prendra soin de vous.

Deux choses encore:
• N'essayez pas de témoigner autour de vous AVANT d'avoir retrouvé votre équilibre spirituel. Il faut premièrement être affermi, AVANT de vouloir être un exemple pour les autres.
• Le Saint-Esprit est venu habiter en vous à l'instant même de votre conversion. Vous l'avez sans doute attristé par votre conduite, mais maintenant il chante en vous. Laissez-le agir en vous, tout doucement, en réalisant chaque chose lorsque le moment voulu par Lui sera venu. Cela n'implique aucun élément spectaculaire, l'Esprit-Saint agit avec douceur. Il ne parle jamais de Lui-même, mais il rend témoignage de Dieu le Père et de Dieu le Fils à votre coeur et à votre âme.

Il vous faudra probablement un certain temps pour retrouver votre élan d'autrefois pour Dieu. Mais ayez confiance en l'amour de Dieu - Il fait tout à merveille! (Marc 7:37)

sl&pl


blue care wAccueil
  Liens
  Plan du site        
  Contact
red care w*
  Signets bo
  Crédits Photos    
tampon bo 400