faq questions réponses nous sommes à votre écoute w

 

Chrétien et arts martiaux

Question:

J'ai appris qu'un pasteur - que je connais bien - fait du karaté. Pouvez-vous m'expliquer ce que cela peut avoir comme incidence sur l'église locale? 

Réponse:

Il y a déjà plusieurs années, nous avions eu sur un forum une discussion au sujet des arts martiaux. Je vous recopie, avec commentaires, divers textes échangés à ce moment là, puis je ferai une conclusion.


1. Réponse à la question du forum "que pensez-vous des arts martiaux":  

Il me semble difficile de donner un point de vue complet sur les arts martiaux. Parmi ceux-ci, certains sont très bons en tant que sport - pour autant qu'ils n'exaltent pas la violence. En revanche, il s'y mêle beaucoup d'éléments faisant directement référence au taoïsme et à diverses pratiques occultes. L'idée d'énergies opposées (yin et yang), de "faire le vide dans son esprit", de "se développer par la volonté" sont tout à fait opposées au christianisme. Est-il possible de pratiquer actuellement les arts martiaux sans faire appel à ces choses? J'ai fait du judo pendant 4 ans, mais c'était vers 1965, et ambiance et style ont fortement changé depuis. Je suis donc curieux de voir vos avis.

Par la même occasion, j'aimerais connaître le point de vue des membres sur le sport de compétition. Jusqu'à quel point un chrétien peut-il glorifier son "MOI" en visant un podium?

Je sais qu'il existe des associations de sportifs d'élite chrétiens. En connaissez-vous? Je serais heureux de savoir ce qu'ils pensent. Salutations fraternelles, SL. 

2. Réactions à ce message:

(...) Concernant les arts martiaux, je partage votre avis concernant l'aspect occulte de ce genre de sport.

Pour votre question concernant le désir de l'athlète chrétien d'être sur le podium, voilà une bonne question qui me trouble. En effet, j'estime que les athlètes peuvent être un exemple pour nous chrétiens lorsque nous comparons avec la vie chrétienne, la persévérance, et la vision. D'ailleurs, Paul en fait souvent référence dans ses épîtres. Sauf que lorsque je considère le côté orgueil et l'élévation de l'ego, je n'y trouve rien de chrétien. Un autre aspect à considérer est le choix du sport en question. Je trouve qu'un chrétien ne devrait pas pratiquer un sport comme la boxe, et pourtant je crois que deux champions se sont dits chrétiens et même un des deux était pasteur de son église.

Le sport, en somme, est bon pour la santé, le divertissement, mais lorsque nous arrivons à des abus tel que le doping pour atteindre des résultats inégalés, je trouve cela honteux. Je n'ai pas une grande estime pour un détenteur de record du monde, étant convaincu qu'il a dû consommer certains produits (drogues) pour atteindre ce niveau.

En bref, voilà mon opinion, elle est peut-être contestable et ne plaira pas à tous, mais devant Dieu, c'est ce que je crois. Merci à chacun pour vos commentaires. Sylvain

3. Réaction d'un spécialiste de l'étude des sectes:

Voici mon avis sur les arts martiaux: J'enseigne sur l'hindouisme et le bouddhisme ici et là et je connais bien les subtilités des arts martiaux. Les arts martiaux, en chinois «Chan» et en japonais "Zen" font partie intégrante d'une certaine forme de bouddhisme appelée tout simplement zen. Il y aurait dix-huit arts martiaux, dont le plus connu est le kung-fu. Le judo est aussi considéré comme un art martial, mais c'est en quelque sorte la version primaire. Il y a d'autres types de judo... Les arts martiaux sont censés développer le développement spirituel et la force mentale. Celui qui le pratique se «se tient debout comme un clou, combat comme un tigre, se déplace comme un dragon». Aujourd'hui, tous les sports ont adopté le principe des arts martiaux, à savoir le développement mental. C'et une véritable doctrine qui place le mental avant le physique et par dessus tout le spirituel, c'est-à-dire les dérivés du bouddhisme chapeautant le tout. Ainsi, celui qui pratique les arts martiaux doit savoir que l'arrière plan religieux existe. Voilà en quelques lignes ce que je pense des arts martiaux. Avec mes bons messages. P.R.

Avis du responsable d'un site biblique: Cette question sur les sports de combat en général me laisse perplexe. Je n'ai rien contre le sport dans certaines disciplines athlétisme, d'ailleurs la Bible nous encourage à faire de l'exercice corporel et Paul y faisait référence dans ses épîtres. Mais voilà, quel sport au juste?

Les sports de combat, aux dires de certains, amènent un certain équilibre pour la personne qui s'y adonne mais je doute fortement de cela. Aujourd'hui, on souhaiterait amener les jeunes à se dépasser par ses moyens et surtout par ces sports de combat. J'ai eu l'occasion bien avant ma conversion de pratiquer la boxe thaïlandaise (kick boxing), un sport des plus agressif dans les arts martiaux où "tous les coups sont permis en somme" sauf sur un ring et cela ne m'a rien apporté si ce n'est qu'une débauche d'énergie violente qui restait canalisée en moi et risquait de sortir à chaque moment.

Dans d'autres sports, cela peut être bien au contraire et certaines associations chrétiennes s'en occupent comme pour le football mais là encore, la mentalité sur les stades de football n'est pas en passe d'évoluer y compris parmi les éducateurs sportifs. Pour avoir été arbitre dans ce sport et entraîner des jeunes gardiens de but, pupilles et minimes, nous avions pour principe d'inculquer à nos jeunes footballeurs en général de respecter les arbitres, les joueurs adverses etc.... mais ceux-ci ne comprenaient pas que les autres se le permettent y compris lors des matchs officiels. C'est tout un "monde" à revoir, le sport. Les histoires de dopage, de triche et j'en passe devraient faire réfléchir les chrétiens sans pour autant oublier de faire un peu d'exercice physique pour entretenir leur corps.

Bien en Christ, RB. 

Conclusion

Ces messages, ainsi que d'autres que j'ai reçus sur le même sujet, me permettent de définir ainsi l'attitude chrétienne: Faire un peu de sport est très bon pour le corps - viser la gloire et l'argent par le sport est mauvais pour l'âme.

Et quant à faire un sport, autant en choisir un qui n'ait pas d'implication religieuse ou philosophique païenne. Beaucoup de chrétiens pratiquent un sport de combat, sans savoir ce qui se cache derrière, tout comme certains recourant à l'acupuncture ou à l'homéopathie pour se soigner, sans connaître la source occulte de ces traitements. Nous n'avons pas le droit de juger de telles personnes, mais si nous en avons l'occasion, il faut les avertir de ces dangers.

Quant à l'influence sur une église dont le pasteur fait du karaté, il faudrait plus d'éléments pour en juger. Cette influence peut être nulle ou négative, jamais positive.
SL.


blue care wAccueil
  Liens
  Plan du site        
  Contact
red care w*
  Signets bo
  Crédits Photos    
tampon bo 400