faq questions réponses nous sommes à votre écoute w

 

Le baptême sauve-t-il ?

Question:

Vous prétendez que le baptême n'est pas indispensable pour être sauvé. Mais voyez Jean 3:5. Ce verset dit clairement le contraire.

Réponse:

Lisons exactement ce verset:
Jésus répondit: En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît d’eau et d’Esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu.

Voyons la scène: Nicodème est venu interroger Jésus et celui-ci l'enseigne sur la "nouvelle naissance" sans laquelle nul n'ira au ciel. Il précise donc que si un homme ne naît d’eau et d’Esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu.
Cette courte phrase a fait couler beaucoup d'encre, car certains ont absolument voulu que la naissance d'eau soit le baptême, dont ils font une condition nécessaire au salut.

Mais voici deux commentaires à ce sujet. Le premier est tiré du "Nouveau Commentaire biblique":

Si un homme ne naît d’eau et d’Esprit. Quelques-uns pensent que «l’eau» se réfère au baptême et «l’Esprit» à la régénération. Si cette supposition est juste, Nicodème devait penser au baptême de repentance dispensé par Jean-Baptiste. Si ceux qui se soumettaient au baptême de Jean se considéraient comme nés de nouveau, il leur restait à apprendre de surcroît que le rite visible était insuffisant, sans la régénération spirituelle, celle donnée par l'Esprit.
Cette interprétation s’accorde bien à la relation étroite entre le baptême d’eau et le baptême de l’Esprit, telle qu’elle apparaît ailleurs (cf. 1.33; Mt 3:11). Il est évident que l’accent porte sur «l’Esprit» plutôt que sur «l’eau», comme le montrent les versets 6-8, mais le lien entre les deux est étroit.

Le second commentaire est tiré du "Commentaire du Disciple" (Mac Donald):

Jésus expliqua à Nicodème qu’il devait naître d’eau et d’Esprit. Autrement, il ne pourrait jamais entrer dans le royaume de Dieu.

Que voulait dire Jésus ? Certains affirment qu’il s’agit d’eau au sens littéral, et que le Seigneur Jésus parlait de la nécessité du baptême pour le salut. Toutefois, cet enseignement se révèle contraire à l’ensemble de la Bible. D’un bout à l’autre de la Parole de Dieu nous lisons que le salut est reçu uniquement par la foi au Seigneur Jésus-Christ. Le baptême est destiné à ceux qui ont déjà été sauvés, et n’est jamais présenté comme un moyen d’être sauvé.

Certains suggèrent que l’eau dans ce verset se rapporte à la Parole de Dieu. Dans Eph 5.25, 26, l’eau est étroitement liée à la Parole de Dieu. De même, selon 1Pi 1.23 et Jac 1.18, la nouvelle naissance s’opère au moyen de la Parole de Dieu. Il est donc possible que dans ce verset l’eau se réfère à la Bible. En effet, nous savons qu’il ne peut y avoir de salut en dehors des Ecritures: le pécheur doit d’abord s’approprier le message contenu dans la Parole de Dieu avant de naître de nouveau.

Néanmoins, l’eau peut aussi se rapporter au Saint-Esprit. Dans Jn 7.38-39 le Seigneur Jésus parlait de fleuves d’eau vive, et Jean dit très clairement que lorsque Jésus utilisait le mot «eau», Il parlait du Saint-Esprit.
Jean 7:38-39 "Celui qui croit en moi, des fleuves d’eau vive couleront de son sein, comme dit l’Ecriture. Il dit cela de l’Esprit que devaient recevoir ceux qui croiraient en lui; car l’Esprit n’était pas encore, parce que Jésus n’avait pas encore été glorifié".
Si l’eau signifie l’Esprit au chap. 7, pourquoi n’aurait-elle pas le même sens au chap. 3 ?

Certes cette interprétation semble soulever une difficulté: si l’eau signifie l’Esprit, alors l’Esprit est mentionné à deux reprises dans ce verset: ...si un homme ne naît d’eau et d’Esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu. Cependant le mot traduit «et» peut tout aussi bien être traduit «c’est-à-dire».
Ainsi, ce verset deviendrait: «Si un homme ne naît d’eau, c.-à-d. de l’Esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu». Voici, selon nous, l’interprétation correcte de ce verset. La naissance physique se révèle insuffisante. Une naissance spirituelle s’avère indispensable si l’on veut entrer dans le royaume de Dieu. Cette naissance spirituelle est produite par le Saint-Esprit de Dieu à l’instant où nous croyons au Seigneur Jésus-Christ. Cette interprétation est confirmée par le fait que l’expression «né de l’Esprit» apparaît deux fois dans les versets suivants. (v.6,8).

RESUME. Si l'eau symbolise le baptême, il est question du baptême de repentance que donnait Jean, par lequel les hommes affichaient publiquement leur repentance et leur volonté de choisir Dieu. Il n'était pas question du baptême comme pratiqué dans l'Eglise, celle-ci n'existant pas encore.
L'interprétation la plus probable est que l'eau symbolise l'Esprit, comme expliqué ci-dessus.

sl&pl


blue care wAccueil
  Liens
  Plan du site        
  Contact
red care w*
  Signets bo
  Crédits Photos    
tampon bo 400