faq questions réponses nous sommes à votre écoute w

 

Romains 1

Question:

J'ai des questions sur plusieurs versets de ce chapitre:
Verset 18: Comment se révèle la colère de Dieu, du Ciel? Et comment retient-on la vérité captive?
Verset 27: Quel est le salaire que reçoivent les hommes pratiquant l'homosexualité?
Verset 32: Est-ce que chacun des défauts qui sont cités avant est ce qui rend les hommes dignes de mort?

Réponse:

Il ne suffit pas de voir un verset isolément, car le raisonnement s'étend sur tout un passage. Ainsi l'affirmation "Dieu est juste quand il condamne les païens et les Juifs" est développée de Rom1.18 à 3.20. Voyons le premier point:

Les païens se trouvent condamnés, sans excuses, pour avoir refusé la révélation de Dieu dans la nature (1.18-32), ce qui englobe les 3 versets qui vous posent problème.
Ce qui suit est extrait d'un gros Commentaire sur l'épître aux Romains, de Brad Dickson, aux éditions CLE:

*

Pour arriver à la conclusion (3.23) que tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu, Paul classe l'Humanité en 2 catégories: les païens qui ne connaissent pas la Loi et ceux qui la connaissent (les Juifs). Il va ensuite démontrer que les 2 catégories sont coupables et ont chacune besoin de la grâce de Dieu. Mais il fallait établir que Dieu est en colère pour que nous réalisions que nous avons besoin de sa grâce.

Le point délicat est qu'il démontre que les ignorants (de la loi) sont aussi responsables, et qu'il n'y a pas là d'injustice. En fait, eux aussi ont eu une révélation de Dieu, dans ses ouvrages, c'est-à-dire la nature, voir notamment le Psaume 19 Les cieux racontent la gloire de Dieu, et l'étendue manifeste l'oeuvre de ses mains. Personne n'échappe au témoignage du soleil, des étoiles et autres merveilles. Ces perfections (v. 20) montrent la puissance et la divinité de Dieu. Les homme qui rejettent ces témoignages sont donc "inexcusables". Aussi Dieu leur reproche:

1. La malhonnêteté: ils retiennent la vérité (v. 18)
2. L'impiété: ils ne glorifient pas Dieu comme Dieu (v. 21)
3. L'ingratitude: ils ne remercient pas Dieu (v. 21)
4. L'orgueil: ils se vantent d'être sages (v. 22)
5. L'idolâtrie: ils ont remplacé le Dieu infini par des images d'hommes et d'animaux (v. 23)
6. Le mensonge: ils ont préféré le mensonge à la vérité (v. 25)

C'est bien résumé au verset 25: Ils ont adoré et servi la créature au lieu du Créateur. Cette idolâtrie entraîne de graves conséquences:

1. Jugement mérité: ils sont inexcusables (v. 21)
2. Folie et cécité spirituelles: leur coeur sans intelligence a été plongé dans les ténèbres. (v.21) L'endurcissement du cœur suit inévitablement.
3. Abandon: Dieu les a livrés (v. 24, 26, 28). Le verbe "livrer" signifie mettre à la discrétion ou à la possession de quelqu'un. L'homme livré à lui-même n'a plus de perspective divine, plus de compréhension juste du Bien et du Mal.
4. Immoralité de toute sorte (v. 24-32). Celui qui refuse de rendre gloire à Dieu deviendra la proie de ses propres convoitises et de Satan.
5. Souffrance: recevant en eux-mêmes le salaire que méritait leur égarement. (v. 27). (Commentaire un peu plus loin)
6. Mort: dignes de mort ceux qui commettent de telles choses. (v. 32)

Le passage condamne donc bien tous les péchés, mais insiste sur l'homosexualité masculine et féminine, péché contre nature et infâme. Paul vivait dans une société où ces péchés étaient répandus, comme aujourd'hui. Leur dénonciation est donc à prendre au sérieux. Dans ce temps-là déjà certains prétendaient que c'était "raffiné" et sans doute "à la mode"...

La phrase du v. 27: "Recevant en eux–mêmes le salaire que méritait leur égarement" fait sans doute allusion à ce péché sexuel qu'il décrit en 1 Cor 6.18 comme portant atteinte, plus gravement que tout autre péché, au propre corps du pécheur: Quelque autre péché qu'un homme commette, ce péché est hors du corps; mais celui qui se livre à la débauche pèche contre son propre corps. En abandonnant Dieu, le pécheur ne sait plus ce qui est naturel et ce qui ne l'est pas.

Mais chacun a de quoi réfléchir sur ses propres péchés, au regard de ce passage. C'est la tolérance, la prolifération et l'exaltation de ces péchés qui démontrent à quel point l'homme a détrôné son Créateur, car: non seulement ils les font, mais encore ils approuvent ceux qui les font. (v.32)

Le verset 32 pose un problème: Ils connaissent le jugement de Dieu, déclarant dignes de mort ceux qui commettent de telles choses. Est-ce bien des païens qu'il est question, puisque ceux-ci "ignorent la loi de Dieu"? Paul pensait-il à la conscience (voir 2.14-15) que tous les hommes ont du Bien et du Mal? (C'est le plus probable). Ou change-t-il d'objet en commençant déjà à parler de ceux qui connaissent la Loi?

Dans tous les cas, la sentence est claire: Ceux qui commettent de telles choses sont inexcusables et sont sous la colère de Dieu.

*

Ceci vous donne donc la preuve des réponses à vos questions:
Verset 18: Comment se révèle la colère de Dieu, du Ciel? Le salaire du péché, c'est la mort éternelle. Et comment retient-on la vérité captive? En refusant de tenir compte des connaissances que Dieu nous a données.
Verset 27: quel est le salaire que reçoivent les hommes pratiquant l'homosexualité? Comme tout autre péché: l'Enfer. Verset 32: Est-ce que chacun des défauts qui sont cités avant est ce qui rend les hommes dignes de mort? Oui, puisque un seul péché suffit!
Mais n'oubliez pas, qu'en fait, c'est le refus de la grâce de Dieu qui est le seul péché qui entraîne la condamnation, puisque tous les péchés mentionnés seront pardonnés à celui qui demande la purification par le sang de Christ.

pl


blue care wAccueil
  Liens
  Plan du site        
  Contact
red care w*
  Signets bo
  Crédits Photos    
tampon 5x5 gris