faq questions réponses nous sommes à votre écoute w

 

Jeunesse chrétienne et fêtes

Les éléments de réponse donnés dans ce document font suite à plusieurs questions de jeunes chrétiens au sujet de ce qui est permis ou non en rapport avec la participation à des "soirées" ou des "fêtes".

Réponses

1°) Musique rock
1. Ses origines
2. Le message véhiculé
3. Quatre filtres

2°) Danse 
1. Citations bibliques 
2. Dangers 

3°) Alcool 
1. Juste un verre... pour commencer 
2. Que dit la Bible?   
3. Résumé    

Une première piste de réflexion porte sur LA MUSIQUE ROCK
(Extrait d'une correspondance avec Patrick Hallard en 1999 et retouché)

Les origines du rock
Depuis toujours, la musique a pris une grande place dans notre société mais depuis le début des années 50, un style de musique s'est démarqué et a connu une diffusion comme aucun autre: le ROCK. Cette musique qui est à la base de la plupart des musiques modernes, tire ses origines profondes de tribus qui étaient autrefois en Afrique, en Asie et en Océanie.

Ces tribus se servaient de la musique, avec surtout tambours et autres percussions, lors de rites religieux macabres et sataniques. Lors des déportations d'esclaves noirs d'Afrique, les premiers rudiments de ce qui devait un jour devenir le rock arrivèrent en Amérique. Lorsque ces esclaves furent évangélisés, s'y ajoutèrent les cantiques anglo -saxons, mais avec les rythmes syncopés et les gammes alternantes qu'on pouvait retrouver dans la musique qui accompagnait les rites païens dans leurs tribus d'origine.

Ce nouveau style de musique fut appelé le "Negro-spiritual"; il était l'expression de ce peuple qui se sentait opprimé et qui espérait en un monde meilleur. Plus tard, ressentant le désir de dire les choses de façon plus directe, on verra la naissance du "Blues" qui sera le berceau de la musique rock.

Après la première guerre mondiale, une forte masse de la population du Sud émigra vers le Nord et le blues urbain nous parlera d'alcool, d'immoralité et de bagarres au couteau. L'harmonica et la guitare acoustique feront place à la guitare électrique à laquelle on ajoutera une guitare basse, une batterie et parfois des cuivres.

Par la suite, viendront les blues shouters et le rythm'n blues dont les figures marquantes auront été Big Joe Turner et Fats Domino. Peu après, Little Richard et Chuck Berry créeront ce qui est devenu le rock'n roll.

C'est en 1952 que la jeunesse blanche des États-Unis put entendre ce nouveau genre de musique, la première fois lors de l'émission de radio "Moon Dogs Rock'n Roll Party". L'animateur Allan Freede aura été le premier à utiliser le terme "Rock'n Roll" pour identifier ce genre de musique. Cette expression nous vient des ghettos.

Le premier grand succès rock'n roll fut "Rock around the clock" qui fut chanté par Bill Halley en 1955. Le phénomène rock'n roll prendra vite de l'ampleur et fera connaître dès 1954 Elvis "the king" Presley qui deviendra le premier "sex symbol" de la musique rock.
En quelques années, le rock franchira les frontières et les océans et des groupes comme les "Beatles" et les "Rolling Stones" qui sont britanniques auront eux aussi marqué l'histoire de la musique et jusqu'à aujourd'hui l'histoire se poursuit avec de notables développements en diverses directions parfois aussi chrétiennes...

Retour au début de l'article

Le message qui nous est donné
La musique, comme tout autre forme d'art, est un outil de propagande des plus efficace. Un adolescent écoute en moyenne de trois à cinq heures de musique par jour et parfois bien davantage.

Le philosophe grec Platon, quatre cents ans avant Jésus-Christ disait: "...lorsque les modes de la musique changent, les lois de l'Etat changent aussi...". La musique ne se contente pas seulement d'entrer dans nos oreilles; à sa façon, elle nourrit notre coeur et nos pensées. N'oublions pas que "la foi vient de ce qu'on entend..." et la musique que nous offrent certains groupes païens et satanistes du rock est réellement à déconseiller. Le prince de ce monde se sert de ses prophètes et peut délivrer son message par la radio et la télévision. La liberté sexuelle, la drogue et l'alcool, l'immoralité, la violence, le suicide, la rébellion contre les autorités et contre les parents, le meurtre, l'occultisme et bien sûr le satanisme sont bien souvent publiquement prêchés et encouragés. Ces messages que transmettent certains musiciens rock doivent être clairement dénoncés.

Alors si ce monde chante la haine et la colère, chantons l'amour et la paix. S'il chante l'esclavage qu'apporte satan, chantons la victoire et la délivrance en Jésus-Christ.

Retour au début de l'article

Quatre"filtres"
Il peut parfois s'avérer difficile de savoir si une chanson ou un morceau de musique peut être écouté sans mauvaise influence. Les opinions sur la musique chrétienne contemporaine (Pop, Rap, Rock, Country, etc.) diffèrent d'une personne à l'autre. Ainsi, l'un dira que tout est blanc, l'autre dira que tout est noir et un autre écoutera n'importe quelle musique qui se dit chrétienne sans vraiment savoir ce qu'il en est réellement.

Premièrement, il est primordial de s'assurer que les paroles qui accompagnent la musique visent la gloire de Dieu. Elles devraient contenir un enseignement, une exhortation, ou nous amener à la louange. Il est important de s'assurer que les paroles sont en accord avec la Parole de Dieu. Comprenez-vous suffisamment la langue d'origine de cette chanson pour savoir quel est le message transmis ?

Deuxièmement, il est bon de s'assurer que la musique n'a pas été empruntée à un soliste ou à un groupe qui n'est pas chrétien.

Troisièmement, cette musique peut être très rythmée et très entraînante. Mais attention, si cette musique est violente et agressive, il est important de la rejeter.

Quatrièmement, observez le comportement des artistes qui interprètent cette musique. De quelle façon sont-ils vêtus ? De façon efféminée et excentrique? De façon négligée  ? Quel témoignage transmettent-ils ?

Retour au début de l'article

****

Une seconde piste de réflexion porte sur le chrétien et la danse
Tentons donc d'expliquer la question de la danse en milieu chrétien et d'apporter une réponse nuancée.

Mentions dans la Bible
On trouve dans la Bible 14 mentions de "danse*" dont une seule dans le N.T. (histoire du fils prodigue).
Dans l'Antiquité, on dansait de joie devant un dieu (exemple le veau d'or) ou parfois devant l'Eternel.
Psaumes 87:7 "Et ceux qui chantent et ceux qui dansent s’écrient, Toutes mes sources sont en toi."
Psaumes 149:3 "Qu’ils louent son nom avec des danses, qu’ils le célèbrent avec le tambourin et la harpe!"
Psaumes 150:4 "Louez-le avec le tambourin et avec des danses! Louez-le avec les instruments à cordes et le chalumeau!"

Deux prophéties, décrivant le rétablissement d'Israël après le retour en gloire de Christ, en font mention :
Jérémie 31:4 "Je te rétablirai encore, et tu seras rétablie, Vierge d’Israël! Tu auras encore tes tambourins pour parure, et tu sortiras au milieu des danses joyeuses."
Jérémie 31:13 "Alors les jeunes filles se réjouiront à la danse, Les jeunes hommes et les vieillards se réjouiront aussi; Je changerai leur deuil en allégresse, et je les consolerai; Je leur donnerai de la joie après leurs chagrins."

Danger des danses actuelles
Actuellement, la danse est une activité sociale trop souvent à connotation sexuelle. Une telle activité dans une église peut être totalement déplacée - même si l'on pense rendre ainsi hommage à Dieu. La question est de savoir quel est l'objectif de la danse dans l'Église et si cet objectif est réellement atteint ?

On peut concevoir que dans la fête qui accompagne un mariage, les invités dansent. Cela dépend du milieu culturel et/ou social dont ils viennent. Toute activité dans une assemblée chrétienne devra être mûrement définie, réfléchie.

Retour au début de l'article

****

Une troisième piste est celle de l'alcool

Le "mal-vivre" de beaucoup de jeunes se manifeste souvent par l'emploi de drogues et l'abus d'alcool.
Toute drogue, de la plus "douce" à la plus "dure", laisse des traces dans l'organisme et souvent attaque le psychisme de l'individu.

Retour au début de l'article

Juste un verre... pour commencer

Cela débute souvent par des bières "sans alcool" et des liqueurs sucrées. Les brasseries savent bien ce qu'elles font avec la publicité pour les bières sans alcool: ce n'est que peu rentable, mais le goût de la bière étant devenu familier, on passera plus facilement à la bière "normale".
Dans beaucoup de pays la bouteille de vin sur la table est "normale". Sachez cependant que ce n'est jamais indispensable, et que boire du vin chaque jour pourra être le début d'une dépendance dont il sera difficile de se défaire.

Retour au début de l'article

Que dit la Bible au sujet du vin et des liqueurs

> On trouve 176 fois le mot "vin" dans la Bible, 14 fois "liqueur" et 4 fois "boisson enivrante". Il n'y a aucune interdiction de boire du vin, sauf dans certaines occasions: par exemple pour les sacrificateurs lorsqu'ils entraient dans la tente d'assignation ou ceux qui faisaient un voeu de naziréat. (Lévitique 10.9 et Nombres 6.3).
> En revanche, du vin entrait dans de nombreux sacrifices offerts et le vin figure parmi les voeux de prospérité.
Exode 29.40 "Tu offriras, avec le premier agneau, un dixième d'épha de fleur de farine pétrie dans un quart de hin d'huile d'olives concassées, et une libation d'un quart de hin de vin."
Genèse 27.28 "Que Dieu te donne de la rosée du ciel et de la graisse de la terre, du blé et du vin en abondance!"
> De nombreux passages parlent du vin qui réjouit. Mais mettent en garde contre son abus:
Psaumes 104.15 "Le vin qui réjouit le coeur de l'homme, et fait plus que l'huile resplendir son visage, Et le pain qui soutient le coeur de l'homme."
Proverbes 20.1 "Le vin est moqueur, les boissons fortes sont tumultueuses; quiconque en fait excès n'est pas sage."
Proverbes 21.17 "Celui qui aime la joie reste dans l'indigence; celui qui aime le vin et l'huile ne s'enrichit pas."
Proverbes 23.20 "Ne sois pas parmi les buveurs de vin, parmi ceux qui font excès des viandes,..."
Proverbes 23.31 "Ne regarde pas le vin qui paraît d'un beau rouge, qui fait des perles dans la coupe, Et qui coule aisément."
EsaÎE 5.11 "Malheur à ceux qui de bon matin Courent après les boissons enivrantes, et qui bien avant dans la nuit sont échauffés par le vin!"

> Lorsque Timothée a des maux d'estomac, Paul lui conseille de boire un peu de vin plutôt qu'uniquement de l'eau. 1 Timothée 5.23 "Ne continue pas à ne boire que de l’eau; mais fais usage d’un peu de vin, à cause de ton estomac et de tes fréquentes indispositions."   

Résumé
Aucune interdiction de boire du vin, mais nombreuses mises en garde contre l'abus. Il vaut donc mieux n'en consommer que très occasionnellement.
Si quelqu'un est sous la dépendance de l'alcool, il est souvent difficile de s'en libérer. Et rares ceux qui y arrivent sans l'aide de Dieu.
Nous recommandons ce petit livre: "De la soif à la Source" qui retrace 26 ans de combat d'une femme pour que son mari soit délivré de l'alcool. (Ed. Foi et Victoire, CH 1860 Aigle).
Note pour les parents: N'habituez pas vos enfants à boire de l'alcool. Et expliquez-leur clairement que tout abus (et l'abus commence au 2e verre!) a des conséquences néfastes.

Retour au début de l'article

pl et pae


blue care wAccueil
  Liens
  Plan du site        
  Contact
red care w*
  Signets bo
  Crédits Photos    
tampon 5x5 gris