faq questions réponses nous sommes à votre écoute w

 

Le suicide

Question:

J'aimerais connaître vos commentaires sur un thème très sensible que l'Eglise condamne. J'ai l'intime conviction qu'elle ne fait pas la différence entre les différentes formes de suicides. J'espère que les Saintes Ecritures le font. Voici ma question: La Bible et le suicide. (...) Il ne faut pas confondre un suicide faisant suite à une maladie incurable, à un suicide dû à une dépression (...) et un suicide qui est en fait le don de sa personne à une autre personne. (...) Ne pas confondre un suicide fanatique comme celui d'un kamikase avec celui pour une peine de coeur. Que dire du suicide d'un martyr chrétien ou du suicide d'un bonze ? Est-ce du fanatisme ?

Réponse:

1. Exemple d'un homme qui s'est sacrifié pour sauver la vie d'un autre.

"Il n'y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis" (Jean 15:13).
Parler de suicide dans un tel cas n'a pas de sens.

2. Le chrétien et le suicide.

Il arrive - très rarement - qu'un chrétien se suicide. J'ai bien connu un cas particulièrement tragique: un petit patron s'est suicidé parce qu'il ne pouvait supporter le fait de devoir mettre ses ouvriers au chômage.

Dans un tel cas, le péché n'est pas tant le suicide lui-même que de n'avoir pas fait confiance à Dieu jusqu'à ce qu'il règle le problème. Dieu répond TOUJOURS aux prières, mais souvent sous une forme inattendue. Il faut se fier entièrement à Lui, même lorsque ses voies sont incompréhensibles.

Dans bien des cas, on ne comprend souvent pas le pourquoi de la souffrance. C'était aussi le problème de Job à qui sa femme disait: "Maudit Dieu et meurs!" Il faut faire confiance à Dieu en toutes circonstances - mais pour parler de cela avec autorité, il faut avoir soi-même passé par de telles circonstances. (plus de détails, voir le point 3a).

3. Le suicide peut-il être admis dans certains cas ?

La réponse est NON ! C'est toujours l'équivalent d'un meurtre. Mais alors qu'il arrive qu'un meurtrier se repente, après un suicide, il est évidemment trop tard. Même dans des circonstances extrêmes, Dieu peut intervenir. C'est pourquoi l'euthanasie aussi est interdite. On doit faire tout le possible pour soulager la souffrance, mais on n'a pas le droit de mettre fin à une vie.
(Notez bien que je suis aussi opposé à l'acharnement thérapeutique, où l'on continue à faire battre un cœur, alors que le cerveau et les autres fonctions sont déjà mortes. La Bible ne mentionne pas explicitement cela).

3a. Le suicide sous la pression de tortures

N'est pas admis non plus. Il y a des textes écrits par des gens qui ont subis des souffrances effroyables, sans céder à la tentation du suicide. Seuls ceux-là ont vraiment acquis le droit de parler de ceci avec autorité, je pense que ceux qui ne sont pas passés par là n'ont pas le droit de juger. D'ailleurs, c'est Dieu qui juge, selon sa souveraine justice, mais selon sa pleine grâce aussi.

4. Je ne comprends pas l'expression "suicide d'un martyr chrétien". Un martyr est, par définition, quelqu'un qui a été assassiné à cause de sa foi. Il ne peut être question de suicide. Ou pensez-vous que des chrétiens ont pris "trop de risques" pour annoncer l'Evangile et ont provoqué la répression ? Je pense qu'on ne peut pas juger de cela à distance, seul Dieu connaît les circonstances exactes.

5. Pour des cas comme Jan Palach ou le suicide de bonzes, est-ce de l'héroïsme, un suicide ou du fanatisme ? Quel droit aurais-je de juger ? Dieu seul est juge !

Conclusion

Il faut encore noter deux points très importants:

a) Aucun passage de la Bible ne dit que le suicide est un péché plus grave qu'un autre meurtre. Il n'y a donc aucune raison de refuser d'enterrer normalement ces personnes. Si une église (il faut écrire ce mot avec un "é" minuscule, car c'est une institution humaine), prétend le contraire, elle n'a aucune base biblique pour cela.

b) Aucun péché, même le suicide, n'est au-delà de ce que le sang de Christ peut laver. Ce n'est pas le suicide qui conduit à l'enfer, c'est le fait de connaître le salut par Jésus-Christ et de refuser de l'accepter.

sl&pl


blue care wAccueil
  Liens
  Plan du site        
  Contact
red care w*
  Signets bo
  Crédits Photos    
tampon bo 400