faq questions réponses nous sommes à votre écoute w

 

Pratiques occultes et la lutte contre les démons

Question:

1. Quel degré ou niveau de spiritualité un chrétien croyant doit-il vivre envers Christ pour qu'un sorcier doué de maléfices ne puisse pas l'atteindre ?
2. Mon chef de famille pratique des sciences occultes capables de neutraliser toutes les activités que j'exerce.
3. A cause d'un démon, je trompe ma femme et je fais des choses mauvaises…
4. Les démons ont fait que j'aie divers accidents et de grosses difficultés au travail.

Réponse:

En premier lieu, relevons qu'il ne faut pas voir un démon caché sous le moindre incident de la vie quotidienne. Il est aussi plus satisfaisant pour son ego de dire: "Un démon a fait ceci", plutôt que de reconnaître: "J'ai péché!". On parle aussi d'être "possédé par le démon". Voyons donc ceci d'un peu plus près.

IMPORTANT. Celui qui s'est converti en se reconnaissant pécheur devant Dieu et en acceptant le salut par grâce offert à tous les hommes, celui-là est devenu enfant de Dieu et Satan ne peut jamais le posséder, puisque c'est Dieu qui le "possède".

*****
Ici une parenthèse. Voyons les étapes de la conversion, cela pourra vous être utile si quelqu'un vous dit qu'il est chrétien. Vérifiez avec lui qu'il a effectivement passé par toutes ces étapes.

Il faut:
1. Reconnaître son état de pécheur devant Dieu, se repentir et le lui dire dans la prière. Mais attention, très important! La repentance, ce n'est pas seulement avoir un sentiment de culpabilité envers Dieu, mais se reconnaître juridiquement coupable d'avoir transgressé les lois de Dieu, et le regretter sincèrement.
2. Reconnaître que par soi-même, par ses propres efforts ou ses mérites, il est impossible d'accéder aux normes de la sainteté de Dieu ou d'effacer soi-même ses péchés.
3. Reconnaître que Jésus-Christ - vrai homme et vrai Dieu - est venu sur terre pour vivre une vie parfaite, exempte de péché. Et cette vie, il l'a offerte sur la croix, comme sacrifice d'expiation pour les péchés de tous les hommes.
4. En se plaçant devant Dieu, dans la prière, demander pardon pour toutes nos fautes et déclarer à Dieu que l'on accepte par la foi le don merveilleux de son Fils, qui nous lave définitivement de nos péchés.

Dans le sens biblique du terme, l'appellation "chrétien" ne doit s'appliquer qu'à ceux qui ont passé par la conversion.

*****

Venons-en maintenant au texte de la réponse:

Satan ne peut donc pas posséder un chrétien mais il peut l'attaquer de diverses façons. Voici les deux attaques les plus fréquentes:
A. Il peut attaquer le chrétien dans sa santé, sa famille, sa situation et autres éléments matériels.
B. Satan exploite la tendance au mal qui existe en chacun. Saisissant l'occasion de nos convoitises, il nous incite au péché.

Voici maintenant les solutions possibles dans ces cas:

A. Attaque sur la santé, la famille, les biens, etc

Satan ne peut agir contre notre santé, notre famille, nos biens, que dans la mesure où Dieu le lui permet. Il est essentiel de bien comprendre cela!

La solution n'est JAMAIS dans une "lutte directe contre les démons", mais dans la soumission à la volonté de Dieu. Si Dieu permet que nous perdions notre travail, par exemple, c'est toujours dans le but de notre édification, pour fortifier notre foi, ou pour nous faire changer de chemin dans la vie.

Voyons la succession des événements:
1. Satan demande à Dieu de pouvoir lancer telle action contre un chrétien (voir plus haut la définition de ce mot!)
2. Pour une raison connue de Dieu, souvent de personne d'autre, Dieu répond oui, à cette demande, tout en fixant des limites.
3. A ce moment, on peut considérer deux influences dans ces événements: d'un côté Satan s'acharne à faire le plus de mal possible, mais au-dessus de lui, Dieu veut faire concourir cette épreuve au bien de son enfant.

Donc, même si nous avons une vie très sanctifiée, Satan peut nous attaquer, mais les attaques sont soumises à l'autorisation de Dieu. Mais plus nous avons une vie de communion avec Dieu et mieux nous sommes armés pour résister aux péchés qui nous menacent alors.

Et en tout temps nous pouvons demander à Dieu sa protection, sur nous-mêmes, notre famille et tout ce qui nous concerne. 

Lorsque, malgré cela, les problèmes surgissent, c'est vraiment que Dieu permet cette épreuve dans un but qu'Il connaît. Il faut alors veiller à ce que le doute, la crainte, l'impatience, les "pourquoi cela m'arrive à moi ?", et autres questions qui tourbillonnent dans notre tête, n'interrompent pas notre vie de prière et notre communion avec Dieu.

En effet, Satan sait qu'il ne nous est pas possible de "perdre notre salut", (voir la FAQ 31) mais il s'efforce de nous empêcher d'avoir une vie de communion avec Dieu et une vie de témoignage vis-à-vis de nos semblables. Si nous cédons au découragement, au doute, il a gagné cette bataille. Et ce sera long et douloureux de reprendre une vie de sanctification. Mais Dieu a promis que l'épreuve ne dépassera pas nos forces. (1 Cor 10:13)

Nous devons donc demander l'aide de Dieu dans ces difficultés, mais en affirmant que nous acceptons qu'il soit le Seigneur en tout. Prenez comme exemple la vie de Paul: peu d'hommes ont souffert autant que lui. Dieu a refusé de le guérir de son infirmité (Il lui a dit: "ma grâce te suffit"), et c'est en acceptant la volonté de Dieu, qu'il est devenu le plus grand des apôtres.

Deux versets clés pour notre prière dans ce cas:
Romains 8:28 Nous savons, du reste, que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein.
Attention ! Il est bien précisé "ceux qui aiment Dieu" !
1 Thessaloniciens 5:18 Rendez grâces en toutes choses, car c’est à votre égard la volonté de Dieu en Jésus–Christ.
Attention ! Il est bien précisé "en toutes choses" et non pas "pour toute chose agréable" !
Ces deux versets sont probablement ceux qu'un chrétien a le plus de peine à appliquer de tout cœur. Mais c'est le prix de la victoire.

B. La Tentation

Jacques 1:13-15 Que personne, lorsqu’il est tenté, ne dise: C’est Dieu qui me tente. Car Dieu ne peut être tenté par le mal, et il ne tente lui–même personne. Mais chacun est tenté quand il est attiré et amorcé par sa propre convoitise. Puis la convoitise, lorsqu’elle a conçu, enfante le péché; et le péché, étant consommé, produit la mort.

Le cœur de l'homme est désespérément mauvais. Le fait de nous être convertis nous garantit le Ciel, mais pas une vie de parfaite sanctification. Le salut comme la sanctification ne sont possibles que par le sang que Jésus-Christ a versé sur la croix. Mais s'il n'y a pas à revenir sur le salut éternel, vivre une vie sainte est un combat de tous les jours. Pas en premier lieu un combat contre les démons, mais un combat contre notre cœur mauvais et ses convoitises.

C'est dans ce combat-là que nous devons "saisir toutes les armes de Dieu". En effet, Satan ne peut nous tenter qu'à partir de nos faiblesses. Mais il connaît tous nos points faibles, et il attaquera sur ceux-là: l'orgueil, le sexe, l'amour de l'argent, de la puissance, la jalousie, etc. Oui, il rôde autour de nous "comme un lion rugissant" (1 Pierre 5:8), mais "Soumettez–vous donc à Dieu; résistez au diable, et il fuira loin de vous." (Jacques 4:7)
La première bataille dans le cas de tentation peut donc être remportée par le chrétien qui met ce verset en pratique.

Sur le sujet de la vie chrétienne, de la sanctification, de la soumission à la volonté de Dieu, lisez le livre "La vraie spiritualité" figurant sur le site. 

Tout chrétien peut faillir et pécher, hélas bien souvent. Cela signifie que l'on a déjà perdu une bataille et que l'on a écouté les arguments de Satan qui flattent notre cœur naturel. 
Et voici pour la seconde bataille contre la tentation: 

Sachez bien que:
Aucune tentation ne vous est survenue qui n’ait été humaine, et Dieu, qui est fidèle, ne permettra pas que vous soyez tentés au–delà de vos forces; mais avec la tentation il préparera aussi le moyen d’en sortir, afin que vous puissiez la supporter. (1 Corinthiens 10:13)
Et nous ne sommes pas désarmés devant Satan:
Ephésiens 6:
11 Revêtez–vous de toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir tenir ferme contre les ruses du diable.
12 Car nous n’avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes.
13 C’est pourquoi, prenez toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir résister dans le mauvais jour, et tenir ferme après avoir tout surmonté.
14 Tenez donc ferme: ayez à vos reins la vérité pour ceinture; revêtez la cuirasse de la justice;
15 Mettez pour chaussures à vos pieds le zèle que donne l’Evangile de paix;
16 Prenez par–dessus tout cela le bouclier de la foi, avec lequel vous pourrez éteindre tous les traits enflammés du malin;
17 Prenez aussi le casque du salut, et l’épée de l’Esprit, qui est la parole de Dieu.
18 Faites en tout temps, par l’Esprit, toutes sortes de prières et de supplications. Veillez à cela avec une entière persévérance, et priez pour tous les saints.

Donc, si nous tombons, ne nous cherchons pas d'excuses ! Disons à Dieu: "J'ai péché et je me repens, pardonne-moi mes fautes". Et Dieu nous pardonnera.

IMPORTANT: Dans tout cela, il n'y a pas de lutte "contre les démons". Mais une lutte bien plus difficile, celle contre notre orgueil et contre nos désirs propres.

Pour terminer, il est vrai que parfois un chrétien est appelé à chasser le démon d'un inconverti. Il ne faut pas s'y risquer à moins que Dieu nous ait appelé à ce ministère très particulier. On ne joue pas avec de telles pratiques ! Voyez le texte "La lutte contre le monde invisible".

sl&pl


blue care wAccueil
  Liens
  Plan du site        
  Contact
red care w*
  Signets bo
  Crédits Photos    
tampon bo 400