faq questions réponses nous sommes à votre écoute w

  Imprimer E-mail

Y a-t-il un jour réservé pour adorer Dieu ?

Question:

Bonjour, merci pour les merveilleuses réponses que vous m'avez données. 
J'ai quelques autres questions:
1° Est-ce qu'une personne doit adorer un jour précis ou plutôt chaque jour ?
2° Est-ce que la loi était donnée pour l'Église ou pour le peuple d'Israël ?
3° Est-ce que le samedi est le jour, selon la Bible, que l'on doit observer...
4° Ou est-ce le Dimanche ?

Réponse:

Merci pour votre appréciation des réponses données précédemment. Je suis très heureux si elles vous servent.
Et merci de cette nouvelle question... que je diviserai en quatre parties, si ça ne vous gêne pas. Ainsi on avance dans le sujet de manière chronologique.

1 Est-ce qu'une personne doit adorer un jour précis ou plutôt chaque jour ?

Le chrétien, volontairement soumis à la loi de Dieu, la loi du cœur, s’approche volontairement de son créateur pour l’adorer aussi souvent et longtemps qu’il le souhaite. A cet égard, il n’y a pas de règle biblique formelle, mais simplement l’aspiration de la part du chrétien, à vouloir adorer Dieu pour ce qu’il est, ce qu’il fait, ce qu’il a produit dans le cœur et la vie du croyant (le pardon de ses péchés, la vie nouvelle obtenue par sa foi en Dieu, le don du St-Esprit en lui, la vie éternelle, etc.)
Après tout, Jésus commande à ses disciples à diverses reprises: «tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton coeur, et de toute ton âme, et de toute ta pensée.» Matthieu 22.37 - Marc 12.30 - Luc 10.27.

2 Est-ce que la loi était donnée pour l'Église ou pour le peuple d'Israël ?

Une loi a en effet été donnée au peuple d’Israël, sitôt sa sortie d’Egypte.
Elle se «résume» originellement à 10 paroles (ou commandements).
Vous pouvez lire cela en Exode, chapitre 20. 1 à 16.

Cette loi a ensuite été augmentée de diverses autres lois dites «rituelles», ayant trait principalement à la manière spécifique de vivre et d’adorer du peuple d’Israël sous l’ancienne alliance (avant la venue de Jésus-Christ). Avec la nouvelle alliance, promise par le prophète Jérémie, cf Jér. 31.31, et inaugurée par la mort et la résurrection de Jésus-Christ, cf Luc 22.20 et Hébreux 9.15, l’Église n’est pas appelée à répéter les lois rituelles devenues obsolètes, puisque accomplies en Christ.
Cependant, la loi originelle, les fameuses "10 paroles", subsiste et garde toute sa pertinence, servant de règles de conduite à tous les chrétiens, et pour ainsi dire même au-delà (plusieurs constitutions politiques les ayant, en partie, adoptées).

3 Est-ce que le samedi est le jour, selon la Bible, que l'on doit observer ?

Sous l’ancienne alliance (et selon le 4ème commandement), le shabbat devait être observé, moyennant, en cas de désobéissance volontaire, des peines exceptionnellement graves pouvant aller jusqu’à l’exclusion ou... la mort,
cf Exode 31.14 et Nombres 15.32 à 34.
Cependant, comme l’a bien précisé Jésus en Marc 2.27: "le Shabbat est fait pour l’homme, et non pas l’homme pour le Shabbat."
Or, sans discréditer les mesures prises à l’égard des rebelles sous l’ancienne Alliance, Jésus voulait dire que, ce jour, le Shabbat, institué par Dieu pour donner à son peuple l’occasion de se reposer de ses travaux journaliers, cf Exode 23.12, et s’occuper à d’autres tâches, (tel se rendre au Temple et adorer Dieu), était à leur service. Ce 7ème jour ne devait en aucun cas être érigé en dogme ou système bardé d’intolérance, donnant lieu à toutes sortes d’excès inutiles et de sanctions humiliantes.

4 Ou est-ce le Dimanche ?

Sous la nouvelle alliance, c’est effectivement ce jour, le 1er de la semaine, qui prévaut... ceci en souvenir de la résurrection du Fils de Dieu. C’est pour la grande majorité des Chrétiens, le jour leur servant à s’assembler pour adorer dans un lieu déterminé. Cependant certaines confessions, telle l’Église adventiste, considère que le Shabbat (le samedi), reste le jour officiel de repos, conformément aux 10 commandements. Elle l’enseigne et s’y soumet religieusement... 

L’apôtre Paul quant à lui, est plus simple, il déclare: "Tel fait une distinction entre les jours; tel autre les estime tous égaux. Que chacun ait en son esprit une pleine conviction. Celui qui distingue entre les jours fait cela pour le Seigneur" Romains 14. 5-6. En enseignant ainsi, l’apôtre, inspiré par l’Esprit de Dieu, fait preuve d’une remarquable intelligence et tolérance. C’est bien de cette manière que Dieu voudrait être adoré: en esprit et en vérité avec une entière liberté, cf Jean 4.23-24.


Claude-Alain,
pour le Team bible-ouverte.ch

faq 279w


blue care wAccueil
  Liens
  Plan du site        
  Contact
red care w*
  Signets bo
  Crédits Photos    
tampon bo 400