faq questions réponses nous sommes à votre écoute w

 

Injustice - Justice

Question:

Bonjour,
Je voudrais avoir des éclaircissements sur le royaume dans lequel règne notre Christ Jésus:

Nous savons que tout royaume est organisé et dispose d'une administration ou d'un service de maintien de l'ordre en cas d'infraction ou d'injustice.
Il est dit dans la Bible que Christ est à la fois notre juge et avocat défenseur; je voudrais savoir pour le royaume du Christ, qui sont les policiers qui rétablissent l'ordre en cas d'injustice, ou comment demander qu'on me rétablisse dans mon droit.

Puisque je suis né de nouveau, la maladie, la peur, la pauvreté, la stérilité n'a pas droit de cité dans mon corps car mon corps appartient désormais à Christ: comment faire pour bouter dehors toutes ces mauvaises actions.
Merci de votre attention.

Réponse:

Voici quelques éléments de réponse à votre question. Le royaume sur lequel règne notre Seigneur est bien réel et présent, mais il n'a pas encore atteint sa pleine expansion, ce qui explique les difficultés actuelles. En vous souhaitant bonne lecture, je vous adresse aussi mes salutations fraternelles, en priant pour que notre Seigneur vous apporte secours, réconfort en encouragement dans votre situation.

Justice - Injustice

Dans la parabole du bon grain et de l'ivraie, Jésus donne quelques pistes pour comprendre la situation actuelle. Jésus explique que le bien et le mal continuent de se développer sans qu'il y ait nécessairement intervention de la part de Dieu. Pour l'instant, l'ivraie, c'est-à-dire le mal, peut grandir dans une apparence d'injustice. Nous devons vivre avec cette réalité: certaines injustices ne seront pas punies dans cette vie.

Des interventions de Dieu sont possibles; il appartient aussi aux chrétiens de montrer les valeurs du royaume à venir et de dénoncer les injustices, mais pour l'instant, Dieu patiente avant de juger le mal. Il laisse notamment ce temps pour la conversion et le pardon d'un maximum de personnes (2 Pi 3.9). "Mais nous attendons, selon sa promesse, de nouveaux cieux et une nouvelle terre où la justice habitera." (2 Pi 3.13).

En attendant, il nous faut supporter l'injustice, sachant que c'est parfois douloureux et même révoltant. Il n'est d'ailleurs pas anormal d'être révolté contre l'injustice. En cela, nous reflétons le caractère de Dieu qui hait le mal.

En dehors des juridictions humaines bien imparfaites, il n'y a pas de garanties immédiates pour que Dieu nous fasse justice. Au contraire, Dieu nous appelle à être endurants, et à être prêts à souffrir, même injustement, notamment lorsque c'est à cause de notre attachement à lui (1 Pi 2.19-21; Mt 5.10-12). Ce n'est possible que par sa grâce, son soutien (voir Col 1.11, traduction Bible du Semeur), son pardon. Il est aussi utile de pouvoir trouver des frères avec qui prier pour se décharger de ce fardeau et trouver un réconfort précieux dans ces moments.

Nouvelle naissance

Nous sommes nés de Dieu, de nouvelles créatures (2 Co 5.17)... mais notre corps reste mortel, soumis à la dégradation (2 Co 4.16-18). Ce qui veut dire que la maladie ou la stérilité peut nous atteindre. De même, puisque nous ne sommes pas encore sur la nouvelle Terre, nous vivons dans ce monde injuste où la pauvreté atteint de nombreux êtres humains, enfants de Dieu compris.

Enfin, la peur peut survenir dans de nombreuses situations. Parfois, il s'agit d'un réflexe salutaire qui nous conduit à réagir en face d'un danger. Lorsque la peur paralyse, nous sommes invités à nous confier en Dieu, à nous rappeler ses promesses. Le soutien de frères sera également précieux.

Pour conclure: Notre corps reste corruptible et sujet à la faiblesse. Dans un monde injuste, alors que nous ne sommes pas encore régénérés, nous souffrons encore comme ceux qui ne connaissent pas Dieu... mais il nous reste la ferme espérance des nouveaux cieux et de la nouvelle terre, cette certitude que le meilleur est encore à venir.

Olivier,

pour le team Bible-ouverte

 


blue care wAccueil
  Liens
  Plan du site        
  Contact
red care w*
  Signets bo
  Crédits Photos    
tampon bo 400