faq questions réponses nous sommes à votre écoute w

 

"Tout est possible / Guérisons

Question:

Comment expliquez-vous ce verset:
"Cependant ce sont nos souffrances qu'il a porté, c'est de nos douleurs qu'il s'est chargé; il était blessé pour nos péchés, brisé pour nos iniquités, le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur lui, c'est par ses meurtrissures que nous sommes guéris". Esaïe 53:4-5
Alors, je suis un peu surprise quand je vous entends dire que Dieu règne dans le domaine de la maladie; la maladie vient du diable et non de Dieu. Pour le cas de Job, c'est Satan qui lui a donné cette maladie et non DIEU.
Il est écrit: Tout est possible à celui qui croit Marc 9:23 et non tout est possible sauf la maladie. Ne faites-vous pas partie de ceux qui disent que les miracles c'était au temps des apôtres? JESUS est le même hier, aujourd'hui, et éternellement. Seulement, il faut avoir la foi.

Réponse:

Le célèbre passage d'Esaïe 53, le "Messie souffrant", décrit en effet les souffrances de Christ sur la croix, lorsqu'il a porté nos péchés. Il est question de péchés, de châtiment, de souffrances et de guérison.

Il est clair que ce passage traite de la guérison spirituelle que l'on obtient en acceptant Christ comme Sauveur, et que nous avons la paix parce que la châtiment est tombé sur Lui. Oui, au lieu de souffrir en enfer, c'est Lui qui a porté nos souffrances - y avait-il pour Lui pire souffrance que d'être séparé de Dieu le Père, pour la seule fois de toute éternité?
Et c'est par ses meurtrissures dont le sang a coulé que vient notre guérison, parce que ce sang a lavé nos péchés.

Nulle part ici, il n'est question de nos maladies ou infirmités physiques, mais d'une chose infiniment plus importante: nos infirmités spirituelles !

***

Vous doutez que Dieu règne dans le domaine de la maladie? Lisez Exode 4:11:
L’Eternel lui dit: Qui a fait la bouche de l’homme? et qui rend muet ou sourd, voyant ou aveugle? N’est-ce pas moi, l’Eternel?

Dieu n'a-t-il pas frappé l'Egypte par des plaies entraînant de grandes souffrances? N'a-t-il pas frappé de lèpre des rois, de simples hommes - ou même le serviteur d'un prophète? N'a-t-il pas frappé Hérode qui meurt, rongé par les vers? N'a-t-il pas frappé l'apôtre Paul par une maladie très douloureuse:

2 Corinthiens 12:7-10: Et pour que je ne sois pas enflé d’orgueil, à cause de l’excellence de ces révélations, il (Dieu) m’a été mis une écharde dans la chair, un ange de Satan pour me souffleter et m’ empêcher de m’enorgueillir. Trois fois j’ai prié le Seigneur de l’éloigner de moi, et il (Dieu) m’a dit, Ma grâce te suffit, car ma puissance s’accomplit dans la faiblesse. Je me glorifierai donc bien plus volontiers de mes faiblesses, afin que la puissance de Christ repose sur moi. C’est pourquoi je me plais dans les faiblesses, dans les outrages, dans les calamités, dans les persécutions, dans les détresses, pour Christ; car, quand je suis faible, c’est alors que je suis fort.

Ce passage est très encourageant. Si Paul commence par affirmer que c'est Dieu qui lui a envoyé cette maladie (en autorisant un ange de Satan à le frapper), il affirme aussi que Dieu ne permet pas en vain de telles souffrances, mais qu'elles ont un but précis aux yeux de Dieu.
Oui, Dieu est maître de la maladie. Il la contrôle parfaitement, même le SIDA et autres épidémies. Mais il s'en sert TOUJOURS selon la sagesse et sa justice.

***

Dans le cas de Job, vous n'avez certainement pas lu avec suffisamment d'attention: Satan veut frapper Job, mais il doit préalablement en demander la permission à Dieu! Sans cette permission, Satan ne pourrait rien faire, sinon il ne demanderait pas la permission.

L'étonnement vient lorsqu'on lit que Dieu donne cette autorisation: frapper Job de toutes les façons possibles, mais sans lui ôter la vie. Et Satan en profite habilement: Job perd tout, sauf sa femme qui se moque de lui et cherche à le faire maudire Dieu. Il ne perd pas non plus ses amis, car ceux-ci vont l'abreuver de vains discours philosophiques... Oui, Satan est habile et il sait agir avec précision, là où cela fait le plus mal.

Mais tout cela va faire de Job un héros de la foi, au caractère parfaitement trempé, et servir à la gloire de Dieu. Et donner naissance à l'un des livres les plus prenant de la Bible, contenant, entre autres, des affirmations scientifiques dont il faudra attendre le 20e siècle pour en avoir confirmation!

Oui, la folie de Dieu surpasse la sagesse des hommes! Qui peut la comprendre et la juger?? (1 Corinthiens 1:25).

***

Considérons maintenant Marc 9:23, que nous allons reprendre dans son contexte:
Les disciples de Jésus n'ont pas pu guérir un malade et cela a ébranlé la foi du père. (Au verset 29, Jésus explique à ses disciples que le démon ne peut sortir que par la prière. Ils avaient probablement escompté la réussite sur la base des succès passés).

22 (...) Mais, si tu peux quelque chose, viens à notre secours, aie compassion de nous.
23 Jésus lui dit: Si tu peux!… Tout est possible à celui qui croit.
24 Aussitôt le père de l’enfant s’écria: Je crois! viens au secours de mon incrédulité!

Effectivement, ici, Jésus attend que la foi du père soit mise à l'épreuve avant de faire ce miracle.
Cela veut-il dire que Dieu guérit toujours toute maladie, toute infirmité à celui qui le demande avec foi? Examinons cela:

Que veut dire: "... celui qui croit"?
Croire qu'il y a un Dieu? Les démons aussi le croient (Jacques 2:19).
Croire que le salut par grâce, par le sang de Jésus, est le seul moyen de salut.
Croire qu'il a souveraineté sur la maladie? Oui, il faut croire qu'il peut la donner et la guérir, avec ou sans la foi du malade. Parfois même sans que le malade ne le demande, voir Actes 3:2-9 !
Plus important encore: Croire qu'il a la souveraineté sur notre propre vie ! Ne l'appelons-nous pas Seigneur?  Avons-nous le droit de lui refuser d'être le Seigneur de nos corps comme il est le Seigneur de nos âmes ?

S'il veut user de la maladie pour nous diriger, nous corriger, qui sommes-nous pour dire à Dieu: "Tu n'as pas le droit de faire cela!" Ou voulons-nous nous considérer comme au-dessus de Paul, de Timothée, de Trophime et autres disciples cités dans la Parole et que Dieu n'a PAS guéri miraculeusement?

Oui, encore une fois, Dieu peut guérir croyants et incroyants, mais quand il veut et comme cela Lui plait! Inclinons-nous devant sa volonté souveraine.

Y a-t-il encore des miracles? Oui, certainement. Et le plus beau c'est celui lorsqu'une nouvelle âme vient à Christ. La guérison de la maladie est peu de choses à côté. Mais dans sa bonté Dieu permet parfois une guérison miraculeuse, instantanée, ou presque. Il y a de tels témoignages authentiques, mais venant de personnes qui avaient dit: "Que ta volonté soit faite!"

Quant à la prétention de certains de faire des miracles à la commande... Ils se réfèrent au temps de l'Eglise primitive, bien ! Mais alors qu'ils guérissent comme le faisaient les apôtres: guérir toutes les maladies, n'importe laquelle. Et pas seulement des maladies psychosomatiques ou des boiteries facilement contrefaites...

A ce sujet vous trouverez sur le site:
"Miracles, les mouchoirs de Paul"
"Signes, miracles et guérisons dans la Bible"
A lire aussi, à partir de la table d'une grosse étude sur ces questions "Les pratiques charismatiques" les études 3, 7 et 8 spécialement consacrées à ces questions.

Pour terminer: OUI, Dieu est le même hier, aujourd'hui, éternellement. Dieu ne change pas mais il est libre de changer ses méthodes d'action vis à vis d'hommes fort changeants, pour en amener le plus grand nombre possible jusqu'au salut par grâce.

sl&pl


blue care wAccueil
  Liens
  Plan du site        
  Contact
red care w*
  Signets bo
  Crédits Photos    
tampon bo 400