faq questions réponses nous sommes à votre écoute w

 

La naissance, la maladie et la mort

Question:

J'ai un exposé à faire sur la religion catholique, et je dois mettre en évidence les concepts de la naissance, de la mort et de la maladie au travers de cette religion.

Réponse:

Voici le point de vue du chrétien (évangélique) sur ces questions, avec juste quelques notes sur le catholicisme.
Mais vous devez bien comprendre qu'un exposé un peu complet nécessiterait un grand nombre de pages - essayons de résumer sans trahir la pensée.
(Voir plus bas la définition biblique du "chrétien").

La naissance

Dès la conception, le futur enfant est, aux yeux de Dieu, une Personne. Non pas un amas de cellules, mais un être précieux et irremplaçable, car tout être humain est unique. Rien, dans la Parole Dieu, la Bible, ne dit que ce n'est qu'à un moment donné que l'embryon devient "humain". Ceux qui soutiennent cela le font sur une base qui n'est pas non plus scientifique, car le moment indiqué est absolument arbitraire.

Voici 3 références bibliques à l'appui de ces affirmations:
Psaumes 139:16 Quand je n’étais qu’une masse informe, tes yeux me voyaient; et sur ton livre étaient tous inscrits les jours qui m’étaient destinés, avant qu’aucun d’eux existe.
Jérémie 1:5 Avant que je t’aie formé dans le ventre de ta mère, je te connaissais, et avant que tu sois sorti de son sein, je t’avais consacré, je t’avais établi prophète des nations.
Psaumes 22:10 Dès le sein maternel j’ai été sous ta garde, dès le ventre de ma mère tu as été mon Dieu.

La maladie

Depuis la Chute (la première rébellion de l'Homme contre Dieu), l'Homme est soumis au vieillissement et à la maladie. Quelle que soit la cause physique d'une maladie, c'est Dieu qui permet qu'une maladie atteigne un homme ou qui l'en protège. C'est aussi Lui qui fait qu'un traitement médical réussisse ou non. La célèbre phrase d'Ambroise Paré: "Je le pansai, Dieu le guérit" est parfaitement exacte.

Note brève sur l'origine des maladies.
Satan peut envoyer une maladie à l'homme, mais seulement lorsque Dieu le lui permet, voir le début du livre de Job.
Dieu envoie parfois une maladie à un homme, pour le détourner d'un chemin mauvais, pour éprouver sa foi ou pour mille autres raisons, que nous ne comprenons souvent que plus tard,  ou même pas du tout. Mais le chrétien sait que tout événement qui survient dans sa vie est voulu de Dieu. Dieu n'envoie jamais la maladie à un chrétien comme punition, et il faut rejeter l'idée que la maladie est le mal et la santé le signe de l'approbation de Dieu.

Exode 4:11 L’Eternel lui dit: qui a fait la bouche de l’homme ? Et qui rend muet ou sourd, voyant ou aveugle ? N’est-ce pas moi, l’Eternel ?

L'Homme peut aussi se rendre malade, par son comportement, par la drogue ou autres choses. Il est alors pleinement responsable de ce qui lui arrive.

Note sur la guérison
Dieu peut guérir toute maladie, toute infirmité. Il le fait en réponse à la prière du croyant. Attention! Dieu n'a jamais promis qu'il guérirait chacun ! Même le plus fervent des croyants peut rester malade ou infirme. Il y a de nombreux exemples bibliques, par exemple l'apôtre Paul, qui a prié trois fois pour être guéri d'une maladie douloureuse, mais Dieu lui a répondu:
2 Corinthiens 12:9... et il m’a dit: ma grâce te suffit, car ma puissance s’accomplit dans la faiblesse.

De même Paul, écrivant à son disciple et successeur Timothée ne lui dit pas de prier davantage pour être guéri de ses maux d'estomac, mais de boire un peu de vin et pas seulement de l'eau.
Le chrétien admet la seigneurie de Dieu sur sa vie, et s'il prie pour être guéri, il doit aussi accepter la réponse de Dieu si celui-ci dit NON !

Guérisons miraculeuses.
Comme indiqué plus haut, Dieu peut guérir, mais il ne le veut pas toujours. Il y a des cas où la guérison a eu rapidement, de façon inexplicable pour les médecins. Mais ATTENTION! C'est ici le domaine de prédilection de quantité de sectes et de charlatans qui prétendent pouvoir guérir au nom de Dieu. Voir divers textes à ce sujet sur le site, spécialement signes, miracles et guérisons, les mouchoirs de Paul, et dans le cadre d'une étude sur les églises charismatiques les miracles de Dieu, et le fichier suivant Guérison et délivrance aujourd'hui.

Guérisons et Eglise catholique
L'Eglise catholique incite ses membres à entreprendre des pèlerinages, à aller adorer la statue de la Vierge à tel ou tel endroit, ou tel "saint" sensé guérir une certaine maladie. Ce sont là des superstitions anti-bibliques. Prier les saints ou la Vierge, c'est de l'idolâtrie ou de l'occultisme et Dieu le défend absolument, c'est une abomination. La guérison ne s'achète pas non plus en payant un prêtre ou en faisant l'aumône!

La mort

Ci-après, les notes de Scofield sur la mort, chaque fois avec les références bibliques à l'appui.

Mort physique. Sommaire:
1- La mort physique est une conséquence du péché, Ge 3:19 et son caractère universel est bien la preuve de l’universalité du péché. Ro 5:12-14
2- La mort physique frappe le corps seulement; elle ne met fin ni à l’existence de l’âme, ni à celle de la conscience.
3- La mort physique sera immanquablement suivie de la résurrection corporelle. Voir 1Co 15:52"  Job 19:25
4- La mort physique étant une conséquence du péché, même le racheté y est soumis; toutefois, les croyants qui seront vivants lors du retour du Seigneur ne passeront pas par la mort puisqu’ils seront enlevés. Ge 5:24; 1Co 15:51-52; 1Th 4:15-17
5- La mort physique du chrétien est désignée par le terme particulier de sommeil, parce que le corps du chrétien peut être réveillé et transformé à tout instant. Jn 11:11-13; Ph 3:20-21; 1Th 4:13-18
6- La mort physique n’affecte pas l’âme et l’esprit pour qui le corps est comme une "tente", une demeure provisoire. Ils continuent à vivre malgré la mort du corps. 2Co 5:1-8; 1Co 15:42-44; 2Pi 1:13-15
7- La mort physique introduit immédiatement le chrétien "auprès du Seigneur", tandis que son corps attend la résurrection, au retour de Christ. 2Co 5:1-8; Ph 1:23; 1Th 4:13-17

Pour d'autres détails, voir "Quel corps à la résurrection".
Une étude sur la résurrection, le Ciel et les peines éternelles (l'enfer) sortirait du cadre de ce texte, mais lisez "Les grands thèmes de la Bible", vous y trouverez quantité d'informations.

****

Précisions sur le terme "chrétien" utilisé ci-dessus, car il est très souvent mal utilisé.

1. Qu'est-ce qu'un chrétien ? 
Historiquement, le mot "chrétien" a été utilisé pour la première fois à Antioche, après que Paul et Barnabas eurent évangélisé pendant plus d'une année. Ce qu'ils annonçaient, c'est que :
Jean 3:16: "Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle.
Epître de Paul aux Ephésiens 2:8-9: Car c'est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c'est le don de Dieu. Ce n'est point par les oeuvres, afin que personne ne se glorifie."

L'appartenance à une Eglise, le baptême ou autres rites ne fait de personne un chrétien. On ne devient chrétien que par une décision personnelle, basée sur le salut par la foi - sans aucune œuvre humaine - lorsque, après avoir reconnu notre totale indignité face à la sainteté de Dieu, nous acceptions que le sang de Jésus nous lave de tout péché. Seuls ceux qui ont fait cette démarche ont le droit de s'appeler chrétiens.

sl&pl


blue care wAccueil
  Liens
  Plan du site        
  Contact
red care w*
  Signets bo
  Crédits Photos    
tampon bo 400