faq questions réponses nous sommes à votre écoute w

 

Quel crédit peut-on accorder à la Bible ?

Question:

Quel crédit peut-on accorder à la Bible et pourquoi y a-t-il diverses versions ?

Réponse:

Voyons déjà la première question, celle de la confiance que l'on peut accorder au texte de la Bible.

Les 66 livres de la Bible composent la totalité de la révélation transmise de Dieu aux hommes, sous forme écrite. Elle est infaillible et inerrante.
Pourquoi peut-on le croire ? Il n'y a pas "d'argument massue" qui puisse prouver que Dieu est l'auteur de la Bible. Mais il y a quantité de faits qui convergent vers la conclusion que la Bible est un livre qui dépasse les possibilités humaines.

L'authenticité du texte est aussi confirmée par la meilleure connaissance de l'Antiquité, acquise au cours du 20e siècle. On a trouvé confirmation de l'existence des peuples et de villes que l'histoire profane avait complètement oubliée, et que des recherches archéologiques, Bible en main, ont permis de retrouver. Et aucune découverte n'est venue contredire le texte de la Bible.

1. La Bible forme un tout, équilibré, toutes les parties, bien qu'écrites sur des milliers d'années, sont complémentaires les unes des autres. Elle comprend 66 livres, écrits entre - 1450 (environ) et + 95, écrits par des rédacteurs fort différents, où l'on trouve aussi bien Moïse que le roi Nebucadnetsar (chapitre 4 du livre de Daniel) ou le médecin grec, Luc. C'est un tout parfaitement cohérent, où la pensée de Dieu est progressivement révélée. Il n'y a aucune contradiction entre les pensées de ces auteurs.

2. La Bible ne contient aucune contradiction avec elle-même, dans les textes originaux. (Du fait qu'en hébreu les chiffres s'écrivent avec des lettres, il y a quelques versets où une lettre mal copiée donne une variante, par exemple entre dans les livres des Rois et des Chroniques). Il y a aussi un petit nombre de versets, dont on n'est pas absolument sûr que le "mot à mot" soit exact, sans que le sens de la phrase ne soit remis en cause.

3. Les prophéties. Par centaines, des prophéties de l'Ancien Testament se sont réalisées à la lettre, certaines extraordinairement précises, comme le nom de Cyrus, révélé à Esaïe plusieurs générations par avance.

Les plus frappantes concernent évidemment Jésus: tout est annoncé d'avance. Le lieu de sa naissance, le lieu où devait grandir, le fait qu'il devait venir s'offrir comme Roi, être rejeté et mis à mort. Même la crucifixion est décrite dans Esaïe 53, alors que ce mode de mise à mort était inconnu à ce moment-là. Et aussi le montant reçu par Judas pour sa trahison était annoncé et que cet argent servirait à acheter le champ d'un potier. (Zacharie 11:13).

Il reste évidemment les prophéties qui doivent encore s'accomplir, celle de l'enlèvement de l'Eglise et du retour en gloire du Seigneur, du règne de 1000 ans, du jugement dernier et celles sur l'éternité.

IMPORTANT: Aucun événement historique déjà réalisé n'est en contradiction avec les prophéties. Voir, par exemple, la prophétie de Daniel annonçant que l'empire de Babylone serait successivement remplacé par les Mèdes et les Perses, la Grèce, puis par Rome. Esaïe annonçant qu'un roi nommé Cyrus ordonnerait de reconstruire Jérusalem, ou la prophétie de 1 Rois 13:2 annonçant 3 siècles par avance le règne de Josias. (Voir "Le prophète Daniel" sur ce site).

4. La transmission des manuscrits à travers le temps est un vrai miracle. Dieu a pris soin que sa Parole soit transmise à travers les siècles. On possède beaucoup plus de manuscrits anciens de l'Ancien Testament que de tout autre ouvrage ancien. On possède des copies des 4 évangiles, datant de peu d'années seulement après les originaux !

Malgré les multiples tentatives pour détruire la Bible nous possédons le texte original à 98% (env.) de l'Ancien Testament et la totalité du Nouveau. Seules quelques phrases et quelques nombres sont sujets à caution et les différences ne portent sur aucun sujet important.

Notes complémentaires:
• Ce sont bien des hommes qui ont recopié les livres de la Bible. Mais les précautions prises par les copistes Juifs étaient énormes. Par exemple, recompter tous les caractères d'un livre ! Plus tard, plusieurs copistes travaillaient sous dictée, plus exactement le texte était épelé. Autre exemple: les Manuscrits de la Mer Morte, qui confirment entre autres, que le texte d'Esaïe a été écrit en entier par la même personne, ce qui anéantit un point fort de la critique rationaliste. (Voir FAQ 7).
• Etudiés ensemble, les textes des 4 évangiles ne montrent aucune contradiction, mais les textes sont parfaitement complémentaires, chaque évangéliste mettant l'accent sur les points qui l'ont le plus marqué: Matthieu présente le descendant de David, le roi promis. Luc qui était médecin, est aussi l'évangéliste qui rapporte le plus de miracles. Jean présente Jésus comme Dieu de toute éternité, ce que sous-entendait déjà le premier verset de la Bible: "Au commencement, Elohim (terme pluriel), créa (verbe au singulier) les cieux et la terre". Pour l'harmonie des évangiles, voir FAQ 38, pour les deux généalogies de Jésus, voir FAQ 53.• Une des façons de savoir si ce message est crédible est d'analyser ce qu'il dit de la Création. Pour une courte évaluation du calcul des possibilités d'existence d'un Univers correspondant par hasard au texte des 2 premiers chapitres de la Genèse, il existe un excellent petit livre "Il faut beaucoup de foi pour être athée" de Ralph Shallis. Voici le chiffre de cette probabilité: elle est de 1 / 25 000 000 000 000 000 000 000 000. Un texte qui donne un tel taux de concordance avec la science doit pour le moins être étudié avec respect.
• Les livres appelés Apocryphes sont des livres juifs qui n'ont jamais été considérés comme inspirés, contrairement aux autres livres de l'Ancien Testament. Ce n'est que tardivement que l'Eglise catholique les a ajoutés, notamment parce qu'on y parle de prières faites pour les morts. Ils avaient été traduits en grec par les "Septante", qui avaient été chargés de traduire toute la littérature hébraïque, pas seulement les livres inspirés. Voir FAQ 8.

CONCLUSION
Ce qui est évident, c'est que seule la Bible dévoile le plan d'amour de Dieu pour les hommes:
L'être humain, coupé par son péché de sa relation avec le Dieu infiniment sain, peut retrouver le contact originel en acceptant le sang de Jésus comme sacrifice expiatoire pour ses péchés. En passant par cette "nouvelle naissance", l'homme devient une nouvelle création. "Celui qui a le Fils a la vie, celui qui n'a pas le Fils n'a pas la vie" 1 Jean 5:12.
Il n'y a donc aucune oeuvre à faire, il suffit de croire: "Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle" Jean 3:16.
C'est cela, qui est unique, parmi toutes les religions.

Note: La FAQ 77 vous donne une explication sur les diverses versions de la Bible.

sl&pl


blue care wAccueil
  Liens
  Plan du site        
  Contact
red care w*
  Signets bo
  Crédits Photos    
tampon bo 400