faq ligne w

 

Que penser des enseignements des Témoins de Jéhovah ?

Question:

Je souhaite tout d'abord vous remercier pour les réponses reçues de votre part et trouvées également sur le site. J'ai pu y aller plusieurs fois pour trouver des réponses à mes différentes questions.

Ayant plusieurs Bibles à la maison (Segond, TOB, Bible en français courant, Darby et la traduction du Monde nouveau) j'ai vraiment pu étudier les enseignements reçus des diverses religions, notamment les Témoins de Jéhovah avec qui j'ai commencé depuis un moment une étude de la Bible mais sans m'engager auprès d'eux.

Leur manière de présenter l'enseignement biblique est très différente de la notre et très approfondie. Ils utilisent plusieurs manuels dont un qui s'appelle "Qu'enseigne réellement la Bible". Leur activité est aussi exceptionnelle. Tous les Témoins de Jéhovah parlent de la Bible autour d'eux à leurs amis, leurs familles, leurs voisins, etc. Ils sont partout et dans tous les pays et ils ont un dynamisme puissant.

Beaucoup ne sont pas d'accord sur ma façon de voir les choses sachant que plusieurs fois on m'a mis en garde contre les Témoins. Je pense également que ce sera aussi votre cas mais lorsque l'enseignement de la Bible est clair sur certains points on n'a que deux solutions et pas cinquante: soit accepter l'enseignement de la Bible et agir, soit le refuser en sachant qu'il est vrai.

Réponse:

Merci de votre intérêt pour le site que nous souhaitons au service de la Bible pour en communiquer l'enseignement le plus fidèlement et le plus clairement possible.

Examiner toutes choses et retenir ce qui est bon est une bonne manière de faire, conforme au Nouveau Testament (1 Th 5.21). Il est donc légitime de le faire pour les Témoins de Jéhovah.

Leur activité est en effet exceptionnelle et cela peut amener à réfléchir. Il ne faut pas oublier que la Bible est étudiée et enseignée dans de nombreuses Eglises chrétiennes et que la diffusion de la Parole de Dieu est aussi une préoccupation majeure de beaucoup de chrétiens.

Les chrétiens peuvent décevoir, c'est vrai, tant par un manque de zèle que par un comportement qui peut sembler ne pas être conforme à la Bible. Il est vrai que tout chrétien, en tant qu'être en cours de sanctification, n'a pas encore atteint la perfection (même Paul le disait en Ph 3.12). Chaque chrétien peut donc chuter, décevoir et avoir ponctuellement un comportement qui ne fait pas honneur à Dieu. Sans la grâce de Dieu, personne ne pourrait subsister face à son jugement.

Je vous encourage à ne pas regarder uniquement les actes extérieurs, même si beaucoup de chrétiens donnent un témoignage réjouissant et très fort dans ce monde. Mais il est aussi important d'examiner l'objet de la foi des chrétiens et des Témoins de Jéhovah.

J'ai lu votre document ª, ce qui m'a permis de mieux connaître ce qu'enseignent les Témoins de Jéhovah. J'espère que vous lirez vous aussi les lignes qui suivent. Il ne s'agit pas pour moi de vous mettre en garde sur les agissements de telle ou telle personne, mais d'examiner leur doctrine. Je relève quelques points qui m'ont interpellé.

Le point le plus important et le plus controversé est lié à la personne de Jésus-Christ. Il est enseigné par les Témoins de Jéhovah que Jésus n'est pas Dieu, mais un être créé. Cette affirmation réfute un point capital de la foi chrétienne, admis par tous les chrétiens authentiques depuis 2'000 ans. Cette affirmation particulière ne s'accorde pas avec les points suivants:

- Certaines prières sont adressées à Jésus (Jn 14.14; 1 Co 1.2; 2 Co 12.8; Ac 7.59). Il est inconcevable de prier quelqu'un d'autre que Dieu, ce qui ne laisse pas beaucoup d'alternatives.
- Le texte de Apocalypse 5 montre à la fois une prière à Jésus et l'attribution à Jésus-Christ des mêmes titres que ceux décernés à Dieu au chapitre 4.
- Des textes comme Jean 5.17-18 et Jean 10.30-33 sont clairs. Nier la divinité de Jésus revient à se ranger du côté des Juifs qui ne croyaient pas en lui.
- Dieu seul est Créateur (Es 44.24 l'affirme avec force, il a tout créé seul) alors que Colossiens 1.15-17 enseigne que tout a été créé par Christ. Il y a là encore contradiction si Jésus-Christ n'est pas Dieu.
- Jésus peut pardonner des péchés, ce qui est là encore une prérogative divine (Mr 2.1-12).
- Lorsque Jésus vient sur la terre et meurt pour le pardon des péchés, c'est Dieu qui vient lui-même sur la Terre subir le juste châtiment que méritent nos fautes. C'est encore plus fort que Dieu qui envoie quelqu'un d'autre mourir pour nous. Le fait que Dieu lui-même soit venu porte son amour à son paroxysme et rend son don véritablement parfait.

On peut d'ailleurs remarquer que si le mot Trinité n'est pas dans la Bible (c'est vrai), le mot Bible n'y est pas non plus, ce qui n'empêche pas la Bible d'être une réalité importante. L'absence d'un mot, d'un terme, n'est pas déterminante pour refuser un enseignement pourtant clair dans la Parole de Dieu.

Le salut devait être réalisé par Dieu lui-même pour avoir une portée infinie, et c'est effectivement ce qui s'est passé lors de la mort de Jésus sur la croix. Ce salut a une portée infinie parce que ce n'est pas un être créé qui l'a réalisé, mais bien Dieu lui-même. C'est pourquoi il peut sauver parfaitement tous ceux qui s'approchent de lui (Hb 7.25). Les enfants de Dieu sont scellés (Ep 1.13-14), ils ne peuvent donc perdre leur salut (Jn 10.28 ; 1 Jn 5.13, voir aussi Rm 8.1; 8.28-39; Ph 1.6; 1 P 1.5). Il est ainsi impossible qu'une transfusion de sang puisse faire perdre ce salut, contrairement à ce qui est écrit dans le texte "Qu'enseigne réellement la Bible" ª, page 131. C'est là une erreur manifeste et grave.

Il est vrai que Jésus a révélé Dieu (Jn 1.18). Lorsque Jésus dit qu'il a "manifesté ton nom aux hommes" (Jn 17.6), il s'agit de la manière juive de parler de la personne tout entière (le nom représente alors la personne). Il est en tout cas entièrement faux d'enseigner que Jésus a enseigné que le nom de Dieu était Jéhovah, puisque le nom même de Jéhovah ne se trouve dans aucun manuscrit du Nouveau Testament et donc dans aucun texte correctement traduit (Mt 4.10 compris, contrairement à la page 148 de "Qu'enseigne réellement la Bible" ª).

Cette insistance sur le nom de "Jéhovah" qui n'apparaît nulle part dans le Nouveau Testament est aussi un élément qui remet en question ce que les Témoins de Jéhovah considèrent comme essentiel. On peut d'ailleurs remarquer que le nom qui sauve est celui de Jésus (Ac 4.10-12).

Je ne relèverai encore qu'un seul élément, l'insistance sur la date de 1914. Si le calcul, à partir du livre de Daniel est intéressant, rien dans les Ecritures ni dans l'histoire du monde ne peut justifier l'importance que les Témoins de Jéhovah lui ont donné. De plus, cela nécessite de dater la destruction du temple de Jérusalem en -607, ce qui est contredit par tous les historiens actuels.
Les nombreuses annonces de la Tour de Garde concernant la fin du monde (annoncée au XIXe siècle, puis en 1914, en 1925 et encore par la suite) ne se sont pas réalisées. Là encore, ces prophéties sont un signal d'alarme qui doit faire réfléchir.

Je vous laisse quelques ressources pour approfondir votre réflexion:

- Une étude sur la traduction des Témoins de Jéhovah : http://www.info-sectes.org/tj/tmn.htm

- Une réflexion sur le nom de Dieu : http://www.bible-ouverte.ch/questions-reponses/qr-dieu-jesus-le-saint-esprit/2425-reponse-216.html

- Une analyse comparative entre l'enseignement des Témoins de Jéhovah et la foi chrétienne : http://www.bible-ouverte.ch/messages-textes/autres-religions-a-la-lumiere-de-la-bible/127-doctrine-temoins-jehova.html

En vous remerciant de votre patience pour cette réponse et de votre persévérance pour la lire jusqu'au bout, je vous adresse mes meilleurs vœux de réussite dans votre recherche de la vérité en ce qui concerne votre recherche de la vérité et du vrai Dieu.

Olivier,

pour le team Bibe-ouverte

ª "Qu'enseigne réellement la Bible", document de 224p
© 2005 Watch Tower and Tract Society of Pennsylvania


blue care wAccueil
  Liens
  Plan du site        
  Contact
red care w*
  Signets bo
  Crédits Photos    
tampon bo 400