faq questions réponses nous sommes à votre écoute w

 

Imposer les mains pour donner l'Esprit-Saint

Un correspondant affirme:

L'imposition des mains par un apôtre est le seul moyen de recevoir le Saint-Esprit.

Réponse:

Le geste d'imposer les mains est un signe d'identification entre celui qui impose les mains et celui qui reçoit.

Il y en a 12 mentions dans les évangiles, toujours en relation avec des miracles que Jésus accomplit.

Dans le reste du N.T., on en trouve aussi 12 mentions:
A) En relation avec des guérisons: Actes 9:12, Actes 9:17, Actes 28:8
B) Imposer les mains à quelqu'un avant de l'envoyer en mission: Actes 6:6, Actes 13:3, 1 Timothée 4:14, 2 Timothée 1:6
C) Mise en garde: 1 Timothée 5:22 "
N’impose les mains à personne avec précipitation"
D) Mentionné sans détails, dans une liste de doctrines: Hébreux 6:2

E) en relation avec le Saint-Esprit, seulement 3 mentions:
·
E1) Actes 8:17 Alors Pierre et Jean leur imposèrent les mains, et ils reçurent le Saint-Esprit.
·
E2) Actes 19:6 Lorsque Paul leur eut imposé les mains, le Saint-Esprit vint sur eux, et ils parlaient en langues et prophétisaient.
·
E3) Actes 8:18-19 Simon offre de l'argent à Pierre pour recevoir le don d'imposition. Pierre lui répond: "Que tonon argent périsse avec toi!"

Il n'y a donc dans TOUT LE NOUVEAU TESTAMENT que DEUX OCCASIONS où le Saint-Esprit a été donné après que les apôtres aient fait le signe d'identification entre eux et des convertis. Si cela était la règle et non une très rare exception, ce serait mentionné tout au long de la croissance de l'Eglise au premier siècle, avec des milliers de conversions!

Voyons donc les deux cas présentés:
E1) Philippe était allé en Samarie pour évangéliser, mais il y avait une haine datant de bien des siècles entre Juifs et Samaritains. Et les Samaritains:
Actes 8:12 quand ils eurent cru à Philippe, qui leur annonçait la bonne nouvelle du royaume de Dieu et du nom de Jésus-Christ, hommes et femmes se firent baptiser.

Ils croyaient à Philippe, pas encore au Messie du peuple juif. C'est pourquoi les apôtres, en leur imposant les mains, se sont identifiés à eux et enlevaient la séparation entre Juifs et Samaritains. Alors seulement l'Esprit-Saint a pu descendre sur les Samaritains.

E2) Ici, ce sont des disciples de Jean-Baptiste, qui ne connaissaient que le baptême de repentance et n'étaient pas réellement convertis, par ignorance. Lire Actes 19:1-6. Paul donna donc à ces 12 hommes l'instruction qui leur manquait et alors, le Saint-Esprit vint mettre le sceau à leur conversion.

Vouloir faire de deux cas exceptionnels, une règle pour tous n'est pas soutenable en regard de l'enseignement de l'ensemble des Ecritures.

En effet, c'est à l'instant même de la conversion, l'instant où l'on accepte Jésus-Christ comme Sauveur, que Dieu adopte cet homme comme son enfant et met sur lui son sceau en envoyant l'Esprit-Saint habiter en lui.

Il n'y a donc que deux possibilités: ou bien l'on est sauvé par grâce et l'Esprit est en nous, ou l'on n'est pas sauvé et l'on n'a pas non plus l'Esprit. Aucun besoin de l'intervention d'un quelconque apôtre!

Pour une étude plus systématique et plus complète, lisez le dossier "Les pratiques charismatiques".
Vous y trouverez aussi une étude sur les dons de l'Esprit, notamment sur celui d'apôtre. Voyez aussi l'étude complémentaire "Existe-t-il encore des apôtres et des prophètes?"

pl


blue care wAccueil
  Liens
  Plan du site        
  Contact
red care w*
  Signets bo
  Crédits Photos    
tampon 5x5 gris