faq questions réponses nous sommes à votre écoute w

 

Affirmations de Christ sur Lui-même

Question:

Bonjour, j'ai des questions à vous poser et j'aimerais bien que vous me répondiez.

1- Où Jésus a-t-il proclamé qu'il est le Fils de Dieu?
2- Où Jésus a-t-il dit qu'il est Dieu?
3- Où dans la Bible Jésus a-t-il demandé de l'adorer?
4- Où dans la Bible Jésus mentionne-t-il le péché originel?
5- Où Jésus a-t-il dit: «Je suis Dieu manifesté en chair»?
6- Où Jésus a-t-il dit: «Je suis Dieu, le Verbe»?
7- Où dans la Bible Jésus a-t-il parlé de la Trinité?
8- Qui sont les écrivains de la Bible (l'Ancien et Nouveau Testament)? Merci.

Réponse:

1. Voyez Matthieu 11:27 | Mat 16:27 | Mat 24:36 | Mat 28:19 | Marc 8:38 | Marc 13:32 | Luc 1:32 | Luc 10:33 | Jean 1:14 | Jean 1:18 | Jean 3:35 | Jean 5:28 | Jean 5:21-22 | Jean 5:23 | Jean 5:26 | Jean 6:40 | Jean 8:28 | Jean 10:36 | Jean 14:13 | Jean 17:1

= Liste incomplète, mais, je pense, suffisante! Pour l'appellation "Fils de l'homme" et sa signification, voyez "Dieu, Jésus, le Saint-Esprit" FAQ24

2. Pour l'égalité de la divinité du Père et du Fils, reprenez la liste ci-dessus, par exemple Jean 5.17-30.

3. Aussi plusieurs mentions ci-dessus: puisqu'il est Dieu et l'égal du Père, toute adoration lui est due. Notamment Jean 5.23 afin que tous honorent le Fils comme ils honorent le Père. Celui qui n'honore pas le Fils n'honore pas le Père qui l'a envoyé.

4. Jésus n'a pas utilisé le terme théologique "péché originel". Il constate simplement que tous ont péché et sont par conséquent séparés du Dieu Saint. Il est venu pour mourir sur la croix, afin de racheter cette conséquence du péché originel et offrir à tous un salut parfait, gratuit et éternel.

Vous trouverez à la fin de ce message, un texte expliquant le sens du terme "péché originel", ses conséquences sur l'Humanité entière et la façon d'échapper à la Colère de Dieu, "Car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu; et ils sont gratuitement justifiés par sa grâce, par le moyen de la rédemption qui est en Jésus–Christ. C'est lui que Dieu a destiné à être par son sang pour ceux qui croiraient victime propitiatoire, afin de montrer sa justice, parce qu'il avait laissé impunis les péchés commis auparavant, au temps de sa patience; il montre ainsi sa justice dans le temps présent, de manière à être juste tout en justifiant celui qui a la foi en Jésus. (Romains 3.23-26)

5 et 6. Jésus ne parle pas de cette manière. Il dit: "Je suis le Pain de vie" Jean 6.35 ou Jean 6.51 «Je suis le pain vivant qui est descendu du ciel. Si quelqu'un mange de ce pain, il vivra éternellement; et le pain que je donnerai, c'est ma chair, que je donnerai pour la vie du monde».

La traduction "le verbe", utilisée par certaines versions, devrait être remplacée par "la Parole". L'identité de Christ et de "La Parole" est démontrée, par exemple par le début de l'Evangile de Jean.
"Venu en chair" se trouve dans l'explication donnée dans 1 Jean 4.2 et 2 Jean 1.7
Voyez aussi la réponse 40: Jésus a-t-il été créé?

7. L'enseignement sur la Trinité se trouve diffusé dans toute la Bible. Pour survoler ce sujet, voyez FAQ 92

8. La liste des écrivains, avec explications, se trouve à la FAQ 29

***

Au sujet du péché originel et de ses conséquences:

Il faut définir ce qu'est, bibliquement, le "péché originel", car les dogmes qu'on y rattache ne sont pas toujours bibliques.

Satan a tenté Eve et Adam en insinuant le doute dans leur esprit au sujet de Dieu: "Dieu a-t-il réellement dit...?" (Genèse 3:1)

Puis il a flatté leur orgueil en leur proposant de devenir semblables à Dieu "vous serez comme Dieu" (Genèse 3:5)

Eve, puis Adam, voulaient bien devenir "comme Dieu" pour s'affranchir de sa tutelle. En cédant à l'orgueil et à l'ambition, ils ont commis ce qu'on appelle le péché originel, le premier péché commis par un être humain.

Voici un bref article du Nouveau Dictionnaire Biblique (Emmaüs)

Le premier homme, créé bon, doté d'une nature morale et de la capacité d'obéir ou non, ne résiste pas au Tentateur. (Gn.3) Le but atteint de ce dernier est de semer le doute quant à la véracité et l'amour fidèle de Dieu, d'inspirer chez Eve et Adam une "déclaration d'indépendance" par rapport à Dieu, et de les pousser dans une rébellion blasphématoire en cherchant l'égalité avec Dieu. De cette manière, le péché d'Adam a une dimension à la fois intellectuelle, volontaire et affective. - On appelle péché originel ce péché d'Adam, qui a entraîné toute sa race dans la chute et la mort. "C'est pourquoi, comme par un seul homme le péché est entré dans le monde, et par le péché la mort, et qu'ainsi la mort s'est étendue sur tous les hommes, parce que tous ont péché..." (Ro 5.12)

Le résultat du péché originel est l'état de péché dans lequel sont conçus et naissent tous les êtres humains, chargés par l'hérédité d'une nature mauvaise. Ps 51.7; Joh 3.6; Ro 5.12
La mort spirituelle, temporelle et éternelle, est la conséquence du péché. Brodant là-dessus, la doctrine catholique dit que du seul fait d'être descendant d'Adam on est coupable et perdu devant Dieu. Ce n'est pas biblique!

C'est vrai que tous les hommes sont pécheurs "par nature" Eph 2.3 mais puisque "le péché est la transgression de la Loi" 1 Jean 3.4 ils ne sont coupables et responsables qu'après avoir connu et transgressé la Loi divine. Dans Rom. 7.7-11, Paul décrit l'état d'innocence dans lequel il vivait, jusqu'à ce que l'éveil de sa conscience lui fasse connaître le commandement, la convoitise, la chute personnelle et la mort.

Autrement dit, tout homme porte en lui la trace du péché (on peut dire "une tendance au péché), mais il ne devient coupable qu'après avoir le discernement du Bien et du Mal et d'avoir consciemment (sur la base de ce que dit la conscience) choisi le Mal pour la première fois.

C'est pourquoi Jésus a pu dire: "Laissez venir à moi les petits enfants, et ne les en empêchez pas; car le royaume de Dieu est pour ceux qui leur ressemblent." (Marc 10.14)

Ceci s'inscrit en faux contre la doctrine romaine du péché originel selon laquelle "les petits enfants morts sans baptême ne peuvent être sauvés".

Il y a là une seconde erreur: le baptême ne sauve personne et ne joue aucun rôle dans le salut.
Car, depuis que Christ est mort et corporellement ressuscité, (mort pour nos offenses et ressuscité pour notre justification, Ro. 4.25) le baptême est une illustration de ce fait et un témoignage public du chrétien qui a accepté cette grâce de Dieu.

Romains 6:5 En effet, si nous sommes devenus une même plante avec lui par la conformité à sa mort, nous le serons aussi par la conformité à sa résurrection.

Ces points étant clarifiés au point de vue doctrinal, voyons ce que Christ a changé par son sacrifice.

La mort de Christ sur la croix n'a pas changé la nature pécheresse de l'homme. Mais elle est le seul moyen d'obtenir individuellement, le pardon des péchés. Et cette grâce est offerte à tous les hommes sans distinction aucune.

Donc pas de purification collective de la race humaine, mais le salut, l'assurance absolue (car donnée par Dieu lui-même) d'aller au ciel, SI on accepte la grâce de Dieu, dont voici en bref le principe:

La conversion - car c'est de cela qu'il s'agit - peut être expliquée ainsi (F. Schaeffer):

Mais que signifie "croire au Seigneur Jésus", "se confier à Christ"? J'envisagerai quatre aspects essentiels de cet acte, mais il y en a d'autres moins importants. Ces propositions ne sont pas des slogans à répéter machinalement; il est possible de les formuler autrement. Quoi qu'il en soit, pour parvenir à la foi biblique, il faut répondre positivement aux questions suivantes:

1. Croyez-vous que Dieu existe, qu'il est un Dieu personnel et que Jésus- Christ est Dieu? Il ne s'agit pas du mot ou de l'idée "dieu", mais du Dieu qui existe, infini et personnel.

2. Reconnaissez-vous que vous êtes coupable devant Dieu? Il ne s'agit pas du sentiment de culpabilité, mais d'une véritable culpabilité morale.

3. Croyez-vous que Jésus-Christ est mort en un lieu et en un temps donnés au cours de l'Histoire, sur la croix, et que son œuvre propitiatoire – il a subi, à notre place, le châtiment de Dieu contre le péché – a été totalement effective et parfaite ?

4. Fondé sur les promesses que Dieu nous communique par écrit dans la Bible, voulez-vous suivre Christ, le reconnaître comme votre Sauveur personnel et renoncer à mettre votre confiance en ce que vous avez pu ou ce que vous pourrez faire ?

La promesse de Dieu "Celui qui croit au Fils a la vie éternelle" prend appui sur plusieurs affirmations: Dieu est vivant, il existe; Christ est la seconde personne de la Trinité, sa mort a donc une valeur infinie; je n'ai pas la présomption de penser que je peux me sauver moi-même, j'ai foi en l'œuvre parfaite de Christ et dans les promesses écrites de Dieu.
Ma foi? Des mains vides dans lesquelles je reçois le don gratuit de Dieu.

pl


blue care wAccueil
  Liens
  Plan du site        
  Contact
red care w*
  Signets bo
  Crédits Photos    
tampon 5x5 gris