faq questions réponses nous sommes à votre écoute w

 

Le Salut dans un verre d'eau

Question:

Est-ce possible qu'une personne ait aidé financièrement et autrement les missionnaires chrétiens à faire leur travail et que cette personne ne soit pas sauvée ? Jésus a dit que celui qui donnerait un verre d'eau à un prophète recevrait une récompense de prophète... Cela ressemble au salut par les œuvres, à moins qu'il faille forcément être déjà sauvé pour participer au travail des missionnaires.

Réponse:

Il y a bien des personnes qui donnent de l'argent à une église, une mission, une œuvre quelconque et qui pensent ainsi se mettre en ordre avec Dieu. D'autres le font pour que leur nom soit mentionné parmi les "généreux bienfaiteurs".

Mais cela n'est porté au "crédit" ni des uns ni des autres: Dieu n'est pas comme un marchand avec une balance, avec dans un plateau les péchés et dans l'autre les "bonnes actions". Celui qui "fait le bien" pour l'apparence n'est qu'un hypocrite et celui qui pense "compenser ses péchés" avec de l'argent - pour une mission, la Croix-Rouge ou Terre des Hommes, peu importe - n'en retire aucun avantage.

Dieu sait que celui-là est zélé, mais sans intelligence (Romains 10.2-3): Je leur rends le témoignage qu'ils ont du zèle pour Dieu, mais sans intelligence: ne connaissant pas la justice de Dieu, et cherchant à établir leur propre justice, ils ne se sont pas soumis à la justice de Dieu;
En payant, ils veulent échapper à la Justice de Dieu.

Pour la première citation du "verre d'eau" il faut prendre Mt 10.40-42: Celui qui vous reçoit me reçoit, et celui qui me reçoit, reçoit celui qui m'a envoyé. Celui qui reçoit un prophète en qualité de prophète recevra une récompense de prophète, et celui qui reçoit un juste en qualité de juste recevra une récompense de juste. Et quiconque donnera seulement un verre d'eau froide à l'un de ces petits parce qu'il est mon disciple, je vous le dis en vérité, il ne perdra point sa récompense.

Ceci est rapporté dans le cadre de la mission d'évangélisation des 12 disciples, au sujet de ceux qui les recevront et de ceux qui leur refuseront leur porte. Ceux qui reçoivent les disciples, reconnaissaient par cela que Jésus était le Messie, la récompense concerne donc ceux qui reconnaissent en Jésus leur Roi, et je pense que cela est valable en tout temps. Le verset 42 précise bien, un verre d'eau froide à l'un de ces petits parce qu'il est mon disciple, et non pas simplement parce que ce "petit" a soif.

Résumé:
La récompense sera donnée à celui qui aide (par exemple un missionnaire) parce que c'est le représentant de Dieu, et pas parce que c'est "une bonne œuvre".

NOTE: Les chapitres suivants décrivent le rejet du Messie par Israël, puis les conséquences de son acceptation, lors de son retour en gloire.

*
Evidemment, cela concerne Israël en priorité, mais on peut en tirer une leçon pour aujourd'hui: Celui qui ne s'est pas repenti de ses fautes, n'a pas demandé à Dieu que le sang de Jésus-Christ, son Fils, le purifie, n'a rien de bon a attendre de la part de Dieu et c'est l'enfer qui l'attend. Mais après la repentance et l'acceptation de la grâce de Dieu, Dieu bénit puissamment son enfant.

La seconde citation se trouve dans Marc 9.41: Et quiconque vous donnera à boire un verre d'eau en mon nom, parce que vous appartenez à Christ, je vous le dis en vérité, il ne perdra point sa récompense.

Pour être récompensé, il faut donner "au nom de Jésus" à celui dont on reconnaît que lui aussi appartient à Christ. Cela ne concerne donc PAS les inconvertis.
Non, il n'y a vraiment aucun moyen de salut par les œuvres - même pas par les bonnes œuvres faites sincèrement.

pl


blue care wAccueil
  Liens
  Plan du site        
  Contact
red care w*
  Signets bo
  Crédits Photos    
tampon 5x5 gris